5 techniques anti brouillard mental pour garder les idées claires (et mieux vous concentrer).

Vous n'arrivez pas à penser clairement?

Vous avez des difficultés (monstres) à identifier ce que vous devez faire au quotidien ?

Vous ne savez pas par où commencer vos journées (malgré les 3 cafés que vous vous enquillez chaque matin depuis des années?)

Pire encore, rester concentré sur une seule tâche et garder les idées claires vous semble surhumain ? 

Alors vous souffrez (probablement) du brouillard mental.

Le brouillard mental est un terme vague, qui s'est popularisé récemment, notamment à cause des effets indésirables dus au "COVID LONG".

brouillard mental google

La tendance Google pour le terme "Brouillard mental"

Pour ma part, j'ai (aussi) ressenti ce brouillard mental à la suite du COVID : j'avais zéro motivation à travailler et une incapacité à rester attentif. Même regarder une série Netflix était difficile (vous avez bien lu).

Mais le COVID n'est de loin pas le seul responsable du brouillard mental :

Vous pouvez ressentir du brouillard mental...

  • Quand vous avez la gueule de bois (cela fait bientôt 3 ans que je n'ai plus touché une goutte d'alcool et en terme de clarté mentale, c'est le top. À considérer ?)
  • Quand vous êtes accro au café et que vous n'avez pas encore eu votre dose matinale... (le brouillard mental est très fréquent chez les buveurs de café... qui boivent du café pour dissiper leur brouillard mental matinal). 
  • Quand vous prenez des médocs (type anti-dépresseurs)

Mais dans la suite de cet article, je vais parler d'un autre type de brouillard mental.

Un brouillard mental bien plus populaire. 

Et je ne vous laisse pas seul, car je partage avec vous  5  techniques anti brouillard mental pour retrouver votre clarté mentale.

La définition du brouillard mental

Le brouillard mental est cette sensation de ne pas réussir à se concentrer ni à maintenir votre attention sur un seul sujet.

C'est cette sensation que vous avez en début d'après-midi après avoir mangé un plat de carbonara avec une double portion de crème... Vous n’avez qu'une envie : que cette lourdeur mentale disparaisse.

Photo by Karolina Kołodziejczak on Unsplash

Les raisons du brouillard mental ?

À mon sens, le brouillard mental est l'un des signes typiques de l'infobésité (même si vous pouvez être "infobèse" sans ressentir le brouillard mental).

Le brouillard mental s'installe entre vos neurones quand plusieurs éléments sont réunis. Comme le vrai brouillard en fait.

Pensez-y la prochaine fois que vous verrez du brouillard.

Il faut 3 éléments pour que le brouillard se forme.

  1. des températures basses
  2. un taux d'humidité élevé
  3. un certain nombre de particules qui se trouve dans l'air (solides ou liquides).

Je ne sors pas ça d'un chapeau ¹

De la même manière, le brouillard mental, pour qu'il se forme, est le résultat de plusieurs éléments :

  1. Une addiction aux outils numériques
  2. Une surcharge d'informations
  3. Une inadéquation entre vos ressources personnelles et ce qui vous est demandé (ou ce que vous pensez qui vous est demandé).
  4. L'absence de système pour gérer la surcharge d'informations et l'addiction aux outils numériques.
Note : un système, dans le cadre de cet article, est une association entre outil/s et comportement/s en vue d'atteindre un résultat avec le moins de variabilité)

Respirez. Le brouillard mental, ce n'est pas de votre faute.

Rangez-moi ce fouet de la culpabilité.

Souvenez-vous : personne ne vous a appris l'existence du brouillard mental. Et l'école ne vous met pas en garde contre les effets néfastes de l'excès d'informations / l'addiction aux outils numériques.

Pourtant l'excès d'information, accentuée par une addiction aux outils numériques, a des conséquences bien concrètes sur votre santé physique, psychique et émotionnelle.

Le brouillard mental fait partie de ces conséquences très concrètes.

La pire des choses à faire si vous ressentez du brouillard mental

La pire des choses est d'accepter la situation en pensant que ça va passer. Car le brouillard mental est la conséquence de plusieurs éléments.

Ignorer le brouillard mental en pensant que "cela va passer" est une solution très efficace pour... vous épuiser. Ce serait comme vouloir s'habituer à vos insomnies et votre niveau de fatigue, en vous disant "le sommeil me quitte ? Pas grave, je ferais sans".

N'acceptez pas le brouillard mental.

À la place ?

Testez l'une de ces techniques anti-brouillard mental.

5 techniques pour dissiper le brouillard mental

1. Protégez la première et la dernière heure de votre journée

Je parlais d'addiction et de surcharge informationnelle. Ce qui m'a beaucoup aidé à mieux contrôler mon utilisation de la technologie (et par effet domino, la quantité d'informations que j'ingurgite) c'est de protéger ma première et ma dernière heure de la journée.

Protéger de quoi ?

Des activités numériques surstimulantes, comme les réseaux sociaux, le shopping en ligne, les news, les jeux vidéos, etc.

Car nous évaluons "l'attractivité d'une tâche" en comparant ce qui précède celle-ci. Si vous commencez vos journées par vous comparer aux autres sur votre fil d'actualité, pensez-vous qu'il sera facile de vous mettre au travail par la suite ?

Ne pensez-vous pas qu'il sera plus évident de retourner de manière compulsive, plusieurs fois par heure, sur vos réseaux sociaux, les sites de news ou encore votre boîte mail ?

Je vais même plus loin pour la dernière heure de votre journée : protégez-là de vos écrans, vous réduisez ainsi la lumière bleue qui perturbe votre sommeil.

2. Posez-vous (encore et encore) cette question essentielle

Pour accomplir quoi est-ce que je souhaite consulter cette information ?

Le simple fait de réfléchir à ce que vous souhaitez accomplir avant de consulter une information vous aide à mieux sélectionner l'information que vous consommez et facilite la gestion globale de votre flux d'information.

  • Pourquoi lisez-vous le journal quotidien ?
  • Pourquoi consultez-vous votre fil d'actualité 20 fois par jour ?
  • Pourquoi YouTube ?
  • Pourquoi regardez-vous la TV en soirée ?
  • À quoi est-ce que cela va vous servir ?
  • Pourquoi consulter 10 comparatifs de prix ?
  • Est-ce que le meilleur choix existe vraiment ?
  • Quelle incertitude souhaitez-vous réduire ?

3. Faites une diète médiatique

Les news sont à l'esprit ce que le sucre est pour le corps. - Rolf Dobelli

Le business des news, c'est la peur.

Pourquoi ? Parce que la peur captive. Et dans une économie de l'attention, celui qui arrive à faire le plus souvent peur... est celui qui attire l'attention. Les médias sont en compétition pour capturer votre attention le plus longtemps... et revendre celle-ci à des annonceurs.

"Ce que nous vendons à Coca-Cola...."

disait Patrick Le lay, ex-PDF du Groupe TF1

"...c’est du temps de cerveau humain disponible. »

J'explique ici 3 raisons de faire une diète médiatique.

4. Videz votre esprit au fil des heures

Un exercice que j'ai découvert dans le livre (que je vous recommande) "Hyper Focus" de Chris Bailey consiste à commencer votre journée par écrire tout ce qui vous passe par la tête.

Le but est de réduire le nombre d'idées et truc en tout genre qui vous passent par la tête afin de gagner en clarté mentale.

Si vous vous réveillez la nuit avec le cerveau en feu, vous pouvez également prendre votre cahier et inscrire toutes ces petites (et grandes) tâches à faire... et la première action précise que vous allez entreprendre le lendemain pour avancer sur cette tâche.

J'appelle cela le "Brain Dump Matinal".

5. Accepter de passer à côté du 99,999999% de l'information

Selon le psychologue Timothy Wilson, nous sommes capables de consciemment percevoir 0,0004% de l'information déferlant sur notre cerveau.

Ne me demandez pas comment il est arrivé à ce chiffre... mais pas besoin d'avoir fait 9 ans de mathématique pour réaliser qu'une vie entière ne sera pas suffisante pour regarder les 600'000 heures de vidéos YouTube... téléchargées CHAQUE JOUR.

Vous passez déjà à côté d'une quantité d'information faramineuse.

Garder cela à l'esprit m'aide à mieux sélectionner l'information que je décide de consulter. Peut-être que cela vous aidera aussi, qui sait ?

La recette pour dissiper le brouillard mental :

Vous avez scrollé ?

Alors voici un résumé de cet article.

Il y a différents types de brouillard mental. Certains se dissipent avec une aspirine (gueule de bois) ou une bonne nuit de sommeil (fatigue). 

Mais le plus populaire et le plus vicieux est le brouillard mental généré par la déferlante d'informations (aussi appelé infobésité), l'addiction aux outils numériques, une inadéquation entre ce qui est attendu de vous et vos ressources... sans oublier l'absence d'outils et comportements adéquats pour gérer ce monde surconnecté.

N'acceptez pas cette sensation de brouillard mental, qui peut mener au surmenage / épuisement (et je pèse mes mots).

Pour dissiper le brouillard mental :

1. Sélectionnez l'une des 5 techniques (une seule à la fois)

2. Munissez-vous d'un journal de bord

3. Ajoutez un humain sympa dans l'histoire (votre meilleur ami?) avec qui vous allez...

4. ...faire le challenge d'une durée réaliste (utilisez une technique durant 5 jours ou une durée réaliste pour vous).

5. Tous les jours, au réveil, évaluez sur une échelle de 1 à 10 l'épaisseur de votre brouillard mental. Tentez d'identifier dans votre vie les "patterns" (schémas récurrents) qui vous permettent de mieux comprendre quand et à cause de quoi vous avez l'esprit embrumé. 

6. Gardez les techniques qui fonctionnent bien, testez de nouvelles techniques, ceci jusqu'à la dissipation totale.

Continuez d'alimenter votre cerveau avec ces articles:


Sources


5/5 - (1 vote)
{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Faites comme + de 15'000 personnes ambitieuses: recevez mes conseils testés (et mis à jour) directement dans votre boite e-mail.

Inscrivez votre mail ci-dessous. Vous pouvez vous déinscrire depuis chaque mail.
Vos infos restent confidentielles.

>
Enregistrer
Telegram
WhatsApp
Partagez
Tweetez