Méthode pomodoro: la productivité, 25 minutes à la fois.

Est-ce que vous êtes déjà mis à bosser et après quelques minutes une force invisible vous attire sur une activité distrayante... ou alors... vous décidez de prendre une pause et vous avez de la peine à vous remettre au travail?

Dans ce cas, la méthode pomodoro mérite votre attention. 

Francesco Cirillo est le papa de la "pomodoro technique"

Francesco Cirillo inventeur méthode pomodoro

Dans les années 80, il a réalisé que travailler de manière intense... puis de s'octroyer une pause bien méritée... était bien plus intelligent que de travailler comme un con durant des heures.

Pourtant... on est en 2020 est le message n'est toujours pas passé chez tout le monde. Donc je remets une couche en vous présentant sa méthode.

Pomodoro avis

Un cycle pomodoro complet dure 2 heures.

Ce cycle complet est divisé en 4 sessions de 30 minutes.
Chaque session dure 30 minutes: 25 minutes de travail en mode FOCUS et 5 minutes de pause.

Une fois une session terminée, on recommence à travailler... (ou pas).

Voici une autre manière de voir la méthode pomodoro.

  • 25 minutes de travail -> 5 minutes de pause.
  • 25 minutes de travail -> 5 minutes de pause.
  • 25 minutes de travail -> 5 minutes de pause.
  • 25 minutes de travail -> 5 minutes de pause.

Une grande pause de 30 minutes (ou plus).

  • 25 minutes de travail -> 5 minutes de pause.
  • 25 minutes de travail -> 5 minutes de pause.
  • 25 minutes de travail -> 5 minutes de pause.
  • 25 minutes de travail -> 5 minutes de pause.

Bien préparer ses sessions pomodoros

Vous pouvez être surpris de la quantité de travail que l'on peut abattre en 2 heures de travail... surtout lorsqu'on se concentre. Ainsi, avant de lancer le minuteur pomodoro, je vous recommande de planifier les tâches à réaliser afin d'avoir suffisamment de travail.

Quelles tâches privilégier?
Les tâches qui demandent du jus de cerveau!

Utiliser intelligemment la pause / les pauses

Que faire durant les pauses de travail? Pour ma part, je vous recommande de faire quelques exercices afin de lutter contre la sédentarité. C'est l'un des gros risques quand on travaille derrière un ordinateur... encore plus quand on travaille chez soi.

Ensuite, Peter Bregman recommande d'utiliser l'interruption de manière productive en se posant la question suivante: « est-ce que je fais la tâche la plus importante que je devrais faire maintenant? »

Il est si difficile de glisser de notre programme quotidien... 

Je vous recommande également de prendre quelques secondes pour inscrire à côté de votre tâche du moment, vos blocs pomodoros achevés.

Cela vous permet de rendre bien plus évidents vos efforts... et si vous avez des tâches répétitives, avec la pratique vous pouvez avoir une idée de plus en plus juste du temps demandé par vos tâches.

Améliorer votre organisation avec les données de vos pomodoros

L'amélioration continue... vous savez ce que j'en pense. C'est déterminant. C'est enrichissant. C'est grisant. Cela réduit les erreurs progressives. Celles qui s'immiscent dans notre pratique sans que l'on s'en rende compte..

Ce que vous pouvez faire pour augmenter les bénéfices de la méthode pomodoro... c'est au moment de commencer votre journée (ou le soir avant de déconnecter) inscrire les pomodoros qui vous semblent nécessaire pour terminer vos tâches à venir:

Planning pomodoro

Puis au fil de votre journée, d'inscrire les pomodoros que vous faites à côté de chaque tâche...

réalité pomodoros

En travaillant ainsi, vous verrez que le retour d'information est très instructif. Je ne vous recommande pas à travailler TOUJOURS ainsi, mais pour certains projets.... ou quand vous êtes bien chaud à changer.

Pour les plus motivés d'entre vous... vous pouvez inscrire durant vos pauses (prenez des pauses un peu plus longues):

  • Comment vous vous sentiez durant le dernier bloc de travail.
  • Quelle musique vous écoutiez (si vous écoutiez de la musique).
  • Quelle liste de contrôle vous avez utilisée (peut-être)...
  • Et le niveau de satisfaction du travail...

En gardant une trace de vos sessions, vous allez peut-être pouvoir commencer à voir des corrélations se dessiner... 

À la fin d'un cycle complet, vous pouvez également vous poser les questions suivantes:

  • Qu'est-ce qui vous fait dévier de votre activité?
  • Qu'est-ce qui vous fait interrompre votre activité avant d'avoir terminé votre pomodoro?
  • Quelle est la meilleure place pour [tâche de votre choix] sans être stoppé...?
  • Quel est le meilleur moment de la journée pour faire [tâche de votre choix] sans être distrait...?
  • Que faites-vous pour éviter de commencer une tâche ennuyeuse?
  • Quel type de tâche prend plus de temps que votre estimation?

Cela vous permettra, comme vous l'avez deviné, de collecter des évidences vous permettant de mieux vous comprendre.

À qui s'adresse la méthode pomodoro?

Elle s'adresse surtout aux personnes qui doivent atteindre un bon niveau de concentration pour créer de la valeur.

Je pense aux créateurs de contenu, aux designers... ou alors à ceux qui veulent utiliser la méthode pour terminer des tâches en mode défi.

Par exemple, vous pouvez tenter de finir de traiter vos emails en 1 cycle de 25 minutes.

Mais cette méthode est également intéressante pour ceux qui...

  • ont du mal à se concentrer sur une tâche...
  • se distraient facilement...
  • ont de la peine à quitter une pause...
  • ont des difficultés à fournir un effort sur la durée..

Est-ce aussi utile contre la procrastination?

On associe souvent la procrastination avec la difficulté de commencer et c'est vrai pour beaucoup. Mais d'autres personnes ont beaucoup de difficulté à continuer à travailler sur une tâche.

La méthode pomodoro dans ce cas aide beaucoup car elle donne une sensation de progression visible qui ne serait pas là sans la méthode (surtout si vous notez vos blocs pomodoros dans un endroit bien visible... comme votre agenda infini).

Les désavantages de la méthode pomodoro

Voici un sujet que l'on aborde moins souvent: les désavantages de la méthode pomodoro.

Pour moi, le problème concerne ceux qui se trouvent dans le flow. Imaginez, vous êtes concentré, les idées fusent, vous arrivez à créer avec facilité... et soudainement l'alarme sonne et vous extirpe de votre "trip" créatif.

C'est possible. Cela m'est arrivé et cela va peut-être vous arriver... dans ce cas, pas de panique, continuez simplement à travailler. Et par la suite, adaptez la durée de vos pomodoros.

Par exemple, il m'arrive souvent de partir pour une heure de travail concentrée. Je remarque avec les années que cette durée me convient plutôt bien. Cela rejointe une étude menée sur des travailleurs du savoir. Les plus productifs d'entre eux prenaient en moyenne une pause de 17 minutes après avoir travaillé 52 minutes.

Une vraie pause. Pas de glandage sur Youtube. 
Allez prendre l'air!

Quel timer pomodoro utiliser?

Honnêtement, tout sauf votre smartphone.

La simple vue de votre smartphone a tendance à générer des pensées distrayantes. Et si une notification vous attendait? Donc si vous avez une montre... utilisez votre montre. Mais si vous me lisez, je pense que vous bossez avec un ordinateur.

Donc voici quelques options de tracker pomodoro.

pomodoro timer

Au final... ce n'est pas le choix qui manque... lorsque vous recherchez des extensions Google chrome.

quel est le meilleur pomodoro timer

Ce que j'utilise?

Pour ma part, je crée un bloc dans l'application Cold Turkey (j'ai fait un test ici) et je configure mes temps de travail.

Cold Turkey Pomodoro

Améliorer les effets de la méthode pomodoro?

Comme je l'ai soulevé, j'aime bien allier un logiciel anti-distraction avec la méthode pomodoro. Cela me permet de réduire une grande source de distraction: internet et mon ordinateur.

Cela ne fait pas tout... mais cela fait déjà beaucoup.

J'ai longtemps utilisé Rescue Time... et désormais j'utilise Cold Turkey. Mais le plus important... est d'avant tout réaliser qu'en changeant votre manière de travailler, vous rencontrerez de la résistance. C'est normal.

Donnez-vous 7 jours de test... et vous verrez bien, par vous-mêmes, les avantages de travailler de la sorte...

Utilisez-vous la méthode pomodoro?
Si oui, quels sont les avantages pour vous?

Partagez vos retours dans les commentaires.

Julien

  • Frédéric dit :

    Salut Julien
    Encore un bon article même si le sujet est bien connu de nous tous.
    Avantages, inconvénients, outils d’accompagnement…
    Effectivement 25 minutes c’est court surtout quand on est dans le flow.
    Mettre un timer pour s’arrêter 5 à 10 minutes avant le début d’un rdv est aussi une bonne manière de définir le timing.

  • Salut Frédéric!

    Yes j’ai écrit cet article car il manquait un peu dans le répertoire des méthodes et surtout parce que je suis en train de faire une série de vidéos pour bosser chez soi… j’essaie de faire une pierre 8 coups. Tester encore et encore.

    Ce qui est marrant: j’ai contacté Francesco pour voir s’il était chaud à répondre à mes questions… sur la méthode pomodoro. On verra ce qu’il dit 🙂

    Bon wknd!

  • Hello,
    Sympa comme article, t’arrives à “revisiter” le sujet de la méthode Pomodoro différemment 🙂
    C’est une méthode qui me permet de rester concentrée dans mon activité indépendante (mais en salariée, c’est impossible !)
    j’utilise perso une appli sur smartphone, qui coupe les notifs, mais les gongs sautent parfois, je vais peut etre tester sur ordi du coup !
    (le gong de fin est ultra important pour moi, ça m’évite de focaliser sur l’heure qui tourne ahah !!!)

    Et j’en profite pour rebondir ici sur ton article sur Workflowly ! Perso j’utilise Notion, et j’ai vraiment trouvé des similitudes entre ces deux logiciels : on part from scratch, mais quand on sait les utiliser, on arrive vraiment à vider notre cerveau dedans ^^

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    liste organisation
    >