La méthode des J pour mieux mémoriser (dans Workflowy)

Le 14 octobre 2014, dans le métro berlinois, j'utilisais sans le savoir, la méthode des J.

Une méthode de mémorisation qui allait me permettre de faire tenir entre mes neurones les mots allemands les plus importants.

Ce qui m'a fait tester cette méthode de mémorisation ?
Mes précédents essais lamentables de mémorisation : 

  • Soit je prenais des notes que je ne révisais jamais (comme la méthode Cornell, à l'époque je ne connaissais pas la méthode Zettelkasten)
  • ou alors deux semaines avant un examen, je m'enquillais des volumes importants de données... que j'allais immédiatement oublier dès que je terminais l'examen.

Et pas besoin d'être un étudiant en médecine pour profiter de la méthode des Jours que j'expose dans la suite de cet article : tout le monde a besoin, tôt ou tard, de mémoriser de l'information qui doit être utilisable sans l'aide de Google ou de son Cerveau Numérique.

C'est le cas d'une nouvelle langue, d'une présentation ou des heuristiques bien utiles pour se diriger dans la complexité.

Et vous êtes au bon droit.

Méthode des j

La méthode des J pour mieux mémoriser votre information

C'est quoi la méthode de J ?

La méthode des J (méthode des Jours) est une méthode de mémorisation qui consiste à espacer vos répétitions. La durée des espaces temporels entre chaque répétition va augmenter si vous connaissez votre sujet, et va se réduire si vous ne connaissez pas votre sujet.

La méthode des J se base sur les travaux d'Hermann Ebbinghaus (mais pas que...)

Hermann Ebbinghaus est un philosophe allemand souvent considéré comme le père de la psychologie expérimentale de l'apprentissage. Il appliqua les méthodes expérimentales aux autres domaines que ceux de la sensation, et notamment à ceux de la mémoire et de l'apprentissage (Sur la mémoire 1885).

Hermann Ebbinghaus

La courbe d'Ebbinghaus

La courbe d'Ebbinghaus, aussi appelée la courbe de l'oubli est une hypothèse sur le déclin de rétention de la mémoire dans le temps.

L'idée de base est simple : on a tendance à oublier rapidement ce que l'on ne révise pas.
courbe d'ebbinghaus

En théorie ? C'est toujours plus compliqué d'un graphe.

Plusieurs facteurs vont influencer notre courbe de l'oubli :

  • Notre intérêt,
  • Notre niveau de compréhension de ce que l'on cherche à apprendre,
  • Notre manière de réviser,
  • Notre niveau de fatigue et la qualité de sommeil en général,
  • Notre niveau d'attention au moment de la révision (ou découverte de l'information),
  • Notre pratique : c'est ce qui fait la différence entre le vocabulaire passif et actif (le vocabulaire passif est les mots que vous comprenez, le vocabulaire actif, les mots que vous pouvez utiliser en parlant).

La méthode des J = répétition espacée

Pour contrer l'oubli des informations que l'on souhaite mémoriser, on va donc répéter de manière espacée ce que l'on souhaite apprendre en prenant en considérant notre courbe de l'oubli. Au moment où notre cerveau oubli une information, on la répète.

J'en profite pour briser un mythe : la répétition espacée n'a pas été inventée par Ebbinghaus, plus d'informations sur ce sujet ici.

Les limites de la méthode des J pour votre apprentissage

Pas besoin de sortir la calculatrice pour réaliser que rapidement, vous aurez certains jours, une charge de travail importante.

Comme toujours, dans un système comme celui-ci, le goulot d'étranglement c'est avant tout votre énergie, votre temps et votre disponibilité mentale.

D'où l'importance de bien choisir vos priorités... et surtout ? De suivre vos intérêts.

  • Quand vous suivez vos intérêts, vous êtes, à compétences égales, meilleur qu'une personne qui n'est pas intéressée par le sujet.
  • Quand vous suivez vos intérêts, vous allez automatiquement apprendre plus facilement et surtout... naturellement lire sur le sujet, regardez des vidéos et ainsi, créez de nouvelles connexions.

C'est l'une des raisons pour laquelle ma méthode de Zettelkasten fonctionne bien : vous suivez vos intérêts, vous répondez à des questions qui vous taraudent l'esprit... et en créant vos connexions, vous passez en revue certaines notes.

Comment utiliser la méthode des J pour mieux mémoriser ?

Peu importe le logiciel que vous allez mettre en place pour vous aider à mémoriser, les étapes suivantes sont incontournables.

1. Capturer et encoder l'information

Le premier point est d'extraire l'information de son contexte d'origine (votre cours, votre livre, votre discussion avec un spécialiste...) puis de l'insérer dans votre système de mémorisation.

Par exemple, dans son excellent livre Fluent Forever, Gabriel Wyner recommande de ne pas utiliser les cartes faites par d'autres personnes, mais de créer vos propres cartes, afin de renforcer les "points d'ancrage" de l'information.

Pour ma part, j'encode l'information dans Workflowy (ou Anki). Je vais donc utiliser ce logiciel pour utiliser la la méthode des J (je vous montre comment un peu plus loin).

2. Choisir un rythme de révisions

Il existe plusieurs méthodes d'espacement pour vos révisions.

Le mieux est de tester, et de prendre en considération les nouvelles informations qui vont rejoindre votre système de mémorisation. Vous savez bien à quel point nous sommes trop optimistes.

Si vous n'avez pas une échéance (un examen), si vos journées sont chargées ou si l'information n'est pas fondamentale, utilisez la méthode classique (pour la répétition de mon anglais, j'utilise la méthode classique).

Méthode des j - classique

J+1 / J+3 / J+10 / J+30 / J+60

Méthode des j - mensuelle

J+1 / J+3 / J+7 / J+14 / J+30 / J+60 / J+180

Méthode des j - rapide

J+1 / J+2 /J+14

La méthode des J selon la suite de Fibonacci (si le cœur vous en dit)

J+1 / J+2 /J+3 / J+5 / J+8 /J+13 / J+21 / J+34 /J+55 /J+89 /J+144 / J+233 / J+377

Un utilisateur Quora explique en détail le sujet

Méthode des J selon l'algorithme SuperMemo

J+1 / J+7 / J+16 / J+35

Une fois que vous avez sélectionné votre type d'espacement, il va falloir penser à réviser. Dans un quotidien surchargé... l'agenda est l'outil qu'il vous faut.

3. Organiser les rappels dans votre agenda

Rappel : ce qui n'est pas dans l'agenda ne sera pas fait

La mémorisation d'informations anecdotiques (et non vitales) nécessite de la répétition et donc une certaine forme de stabilité. Si votre quotidien est un chaos, il sera difficile de mémoriser vos cours.

Je montre plus loin dans cet article un exemple pour organiser vos rappels dans votre agenda.

4. Utiliser le bon moyen mnémotechnique

Si vous avez préparé des questions auxquelles vous devez répondre, une réponse négative fera retourner l'information au début. En cas de réponse correcte, l'information passe au prochain rappel.

flash cards


Pour mémoriser l'information, vous pouvez utiliser les moyens mnémotechniques qui si trouvent ici.

Vous pouvez également utiliser la méthode FFF que l'on utilise dans les troupes du sauvetage de l'armée suisse pour instruire des compétences :

  • Faire seul pour reproduire le résultat
  • Faire avec  (montrer à la personne que vous instruisez)
  • Faire Faire (enseigner à une personne ce que vous tentez d'apprendre).

Quand je voulais apprendre mes cours de leadership et management, j'ai créé un blog. Les questions que je recevais de la part des lecteurs m'incitaient à creuser le sujet.

Un très bon article (en anglais, que vous pouvez traduire avec Deepl.com) se trouve ici et vous donne 20 astuces pour mieux mémoriser.

Quel outil choisir pour utiliser la méthode de J ?

Vous pouvez utiliser le système des "flashcards" Anki.
Cela fonctionne bien pour le vocabulaire d'une langue.

Vous avez bien lu. Après avoir utilisé durant plusieurs années, j'ai décidé d'utiliser Workflowy pour apprendre mon vocabulaire d'anglais.

Dans la suite de cet article, je vous montre comment implémenter ça. Je vous le recommande surtout si vous utilisez déjà Workflowy pour d'autres "missions" (prise de notes, gestion de projets, agenda, etc).

9 étapes pour implémenter la méthode des J dans Workflowy

L'intérêt d'utiliser Workflowy pour votre répétition espacée n'est pas d'avoir un logiciel automatique comme Anki. Ça vous l'avez deviné.

Mais d'avoir un logiciel qui centralise un maximum de vos informations au même endroit.

Ainsi, plutôt que d'avoir l'information fragmentée qui nécessite vos efforts pour être rassemblée puis utilisée, vous utilisez le moteur de recherche du logiciel.

Si vous ne connaissez pas Workflowy, j'ai fait un article complet ici. C'est le logiciel dans lequel je gère :

Mes idées, mes notes, mon agenda, mes tâches, mes projets, mes contacts, mes check-listes, mon journaling et même mes recettes de cuisine (vous avez bien lu).

Conseil : la suite de cet article devient technique, surtout si vous n'utilisez pas déjà Workflowy. Si vous voulez utiliser la méthode des J de manière plus minimaliste, testez Anki ou Supermemo

Voici la procédure : 

1. Activez les liens bidirectionnels, les dates et importez puis dupliquez ce modèle.

Il vous faut également un agenda dans Workflowy.

répétition espacée

2. Créer vos premières questions dans le point question. 

Chaque nouvelle question reçoit en note le tag R1

Astuces :

  • La réponse à vos questions peuvent être des miroirs des informations qui se trouvent dans votre Zettelkasten.
  • La réponse doit être simple.
  • Ajoutez-y une image

3. Placez-vous dans le point "Questions" et effectuer la recherche Tag R1

Copiez l'URL de la recherche

Puis dans le point "Répétitions espacées" sélectionnez "Répétition espacée R1" et collez l'URL.

Répétez la manip pour le Tag R2 -> Répétition espacée R2, etc.
Vous ne le ferez qu'une fois.

4. Choisissez la date de départ.

Choisissez à quel moment vous souhaitez commencer vos révisions. Sélectionnez la date dans votre agenda infini.

Si #R1 = aujourd'hui, #R2 = aujourd'hui + 2 jours, #R3 = aujourd'hui + 3 jours, #R4 = aujourd'hui + 8 jours, etc.

Révision dans workflowy

5. Répétez. 

Chaque fois que vous connaissez la réponse à une question, vous modifiez le tag de la question actuelle et vous le faites passer au chiffre suivant (#R1 devient #R2)

Agenda répétition espacée

6. Correct / incorrect ? 

Chaque fois que vous ne connaissez PAS la réponse, la question reçoit le mot-clé #R1 (par exemple #R4 -> #R1)

7. Les jours où vous avez plusieurs échéances à réviser ?

Par exemple, vous devez vous enquiller #R1 + #R2 + #R3. Dans ce cas, allez du plus grand au plus petit (#R3 -> #R2 -> #R1). Ainsi les questions #R3 que vous ne connaissiez plus, pourront encore être passées en revue.

8. À la fin de votre session de révision 

Depuis l'agenda infini, déplacez le backlink à la prochaine date correspondante #R1 = demain / #R2 = dans 2 jours / #R3 = dans 3 jours / #R4 = dans 8 jours / #R5 = dans 15 jours.

Astuce : ajoutez d'abord le nouveau backlink, puis supprimer l'ancien.

9. Allez-y mollo avec les nouvelles questions... 

5 / 10 questions par jour est un bon rythme. Visez la régularité, pas l'intensité.

La répétition espacée pour mieux mémoriser : mot de la fin

Que vous utilisez un logiciel dédié pour votre apprentissage, un fichier excel ou Workflowy, ce qui compte le plus (et ce qui n'est malheureusement pas suffisamment enseigné dans les écoles) c'est de suivre vos intérêts.

Si vous vous forcez d'étudier une thématique qui vous semble autant attrayante qu'une porte de grange (mal huilée), ceci pour faire plaisir à papa, maman ou votre égo... je pense que vous faites fausse route. 

Et un système de mémorisation efficace pourra vous aider à faire fausse route un peu plus longtemps... mais au final, vous serez moins efficace qu'une personne qui KIFFE étudier les portes de granges mal huilées.

Beaucoup de nos problèmes arrivent parce que nous cherchons à copier les autres. Plutôt que de suivre nos intérêts, nous suivons la masse.

Julien

5/5 - (1 vote)
{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Faites comme + de 15'000 personnes ambitieuses: recevez mes conseils testés (et mis à jour) directement dans votre boite e-mail.

Inscrivez votre mail ci-dessous. Vous pouvez vous déinscrire depuis chaque mail.
Vos infos restent confidentielles.

>
Enregistrer
Telegram
WhatsApp
Partagez
Tweetez