Bilan personnel 2021: mes erreurs, mes réussites et ma stratégie 2022

"Nous n'apprenons pas de notre expérience"...

...disait le philosophe, psychologue et éducateur Américain John Dewey...

"mais nous apprenons de notre réflexion sur notre expérience".

Longues balades en nature pour établir ce bilan personnel 2021

Comme chaque année depuis 2018, votre serviteur prend le temps pour réaliser un bilan de l'année écoulée (vous pouvez consulter les bilans précédents ici : 2018, 2019, 2020

Je passe en revue mes domaines les plus importants (job, santé, mental et social) en suivant la structure suivante :

1. Ce que je voulais réaliser en 2021

2. Ce que j'ai fait en 2021

3. Ce que j'ai mesuré en 2021 (nouveau)

4. Ce que j'ai appris (ou réappris)

5. Ce que je ferai mieux en 2022

6. Stratégie 2022

J'en profite également pour passer en revue le niveau de satisfaction de mes différents domaines. Un point que j'aborde en détail dans mon programme "Le Cerveau Numérique".

Dans le bilan personnel qui suit, je partage avec vous certains de ces éléments (les autres n'étant pas intéressants ou perso).

Je vous recommande de prendre le temps de faire un bilan personnel afin de vérifier si vous êtes toujours en train d'avancer dans la bonne direction.

Si vous pensez ne pas avoir de temps pour faire un bilan personnel ? Vous devriez encore plus faire un bilan personnel.

Comme disait Stephen Covey, vous ne voulez pas passer votre vie à gravir les échelons d'une échelle, pour réaliser, une fois en haut de l'échelle, que celle-ci n'est pas appuyée contre le bon mur.

Ce que je voulais réaliser en 2021 sur Organisologie

En 2021, j'avais 2 objectifs principaux pour Organisologie

1. Obtenir 10'000 abonnés à ma chaîne YouTube Organisologie.

L'idée était de préparer l'année 2022 durant laquelle je voulais commencer les interviews. Je souhaitais également diversifier ma visibilité. 

2. Avoir 2000 visiteurs quotidiens sur Organisologie.

L'idée était de continuer à écrire car c'est cela que j'aime faire et qui m'apporte mes revenus (via les inscriptions à ma liste e-mail -> les pages de ventes -> les formations).

Résultat ?

J'ai 9000 abonnés à ma chaîne YouTube et 1000 visiteurs quotidiens sur mon site.

Donc, je n'ai pas atteint mes 2 objectifs principaux.

Place à l'analyse.

Outre le fait, qu'avec du recul, l'utilité de ces objectifs est contestable (Je pense que la qualité de mon audience est plus importante que la quantité à mon stade)...

...Je n'ai pas réussi à atteindre mon objectif YouTube car après les deux premiers trimestres 2021 j'ai arrêté de posté des vidéos.

L'armée arrivait, la rentrée 2021 aussi et ma chaîne gagnait en visibilité.

Nul doute que l'objectif aurait été atteint si j'avais continué sur ma lancée. Je pensais que je pouvais laisser tourner la chaîne YouTube en "automatique".

Erreur.

Malgré l'équipe qui a optimisé mes vidéos lors du dernier trimestre 2021, je n'atteindrais pas mon objectif, mais ce n'est pas si important.

L'idée principale était de voir si c'était intéressant pour moi de retourner sur YouTube en suivant une stratégie qui fonctionne dans la création de contenu : comprendre le canal sur lequel on publie et publier du contenu différent sur des requêtes recherchées.

Après avoir suivi et appliqué les conseils d'une formation sur le référencement YouTube et effectué quelques recherches, je me suis mis au travail.

Concernant le référencement Google et les 2000 visiteurs quotidiens:

Google évolue de plus en plus vite et incite le lecteur à rester sur le moteur de recherche plutôt que d'aller lire l'article en entier.

C'est dommage pour le lecteur, car il a l'illusion de comprendre un sujet et cela l'incite à prendre de mauvaises décisions

Ce que j'ai compris avec Google : les premières places sur une page Google ne sont jamais gagnées.

Les concurrents qui perdent des places vont vouloir les reprendre et donc... c'est le jeu du chat et la souris.

Cette réalisation m'a fait réaliser que plaire à Google était épuisant pour deux raisons : 

1. Je n'écris pas sur ce qui m'intéresse.

Et c'est dangereux, car le lecteur le plus difficile à maintenir motivé est soi-même (quand on crée du contenu).

2. Je cherche à plaire à Google plutôt que mes clients.

Et ce sont mes clients que je dois satisfaire...

Cette réalisation m'a fait changer d'objectif en cours d'année 2021.

Ce qui nous amène sur les objectifs imprévus :

(imprévu) 1. J'ai décidé d'améliorer mes programmes.

Comment ?

En payant Loïc (le type consciencieux et intelligent qui bosse avec moi) pour suivre ceux-ci et me faire un compte-rendu détaillé.

J'ai ensuite mis à jour mes programmes en les migrant sur une plateforme qui remet l'expérience client au centre : schoolmaker.

Les résultats sont intéressants et j'ai confiance en Stan dans sa capacité à fédérer une équipe qui va amener Schoolmaker a des niveaux très intéressants.

Ce travail de migration qui n'était pas prévu au début de l'année 2021 s'est mis en place en juin / juillet 2021 et je suis content de voir la communauté qui grandit petit à petit.

(imprévu) 2. J'ai décidé de continuer à écrire des livres qui se retrouvent dans la bibliothèque des gens. 

Et par rapport à ce point, j'ai engagé une coach pour me soutenir. 

Bonne nouvelle : la maison d'édition Dunod vient d'accepter le concept de mon prochain bouquin.

Date de publication prévue pour la rentrée 2022 si tout se passe comme convenu.

(imprévu) 3. Lancement des premiers challenges

En octobre 2021, un ami me parle des challenges comme excellente méthode pour se rapprocher de mon audience.

En novembre 2021 je lance mon premier challenge.

Je n'ai pas encore de point de comparaison pour dire si c'était bien ou pas bien... mais j'ai pris du plaisir et je vais relancer l'expérience fin décembre 2021 / début janvier 2022.

Voici un retour d'un participant qui fait bien plaisir.

Merci Arnaud.

(imprévu) 4. Développement d'un produit physique

Grand vainqueur en terme de surprise haha!

Début décembre je décide de résoudre un problème qui me concerne dans mon quotidien.

En quelques jours j'avais les plans, une idée, un marché existant et je suis en train de développer le prototype. Je remets les mains dans du concret.

Fin janvier 2022 le prototype devrait être utilisable.

L'idée n'est pas nécessairement la commercialisation (même si un marché existe), mais de suivre mes intérêts et d'apprendre de nouvelles compétences. Le produit est en lien avec des problématiques que j'aborde sur Organisologie.

J'en parlerais dès que le prototype tient la route.

Je vois l'Organisologie comme mon bac à sable dans lequel je teste et expérimente au fil de mes aventures.

Et surtout pas comme une entité fixe et ennuyeuse à mourir.

(imprévu) 5. Délégation de mon compte Pinterest

Octobre 2021 je souhaite tester les services d'un spécialiste Pinterest pour mon compte Organisologie.

Flop.

Le spécialiste en question a eu des problèmes pour s'organiser et n'a pas trouvé les ressources pour s'occuper de mon compte.

Cela arrive à tout le monde, cela devrait mieux aller en janvier 2022 (j'espère ;-))

D'autres activités réalisées en 2021

Règle de vie : Toujours prendre le temps de caresser un chat quand le chat te choisit

10 jours de déconnexion totale

C'est la première fois depuis plusieurs années que je réussis à déconnecter à 100% de mes outils numériques. Pour y parvenir, on est parti 10 jours avec Madame découvrir la Suisse en bus.

Loïc gérait la promotion qui était en cours à ce moment-là.

La prochaine étape est de déconnecter 1 mois de l'Organisologie.

Pour y parvenir, il ne faut pas rêver : il faudra que je me retrouve dans la nature sans ordinateur. Ou alors travailler à 100% sur un autre projet...

Car quand on vit de ce que l'on kiffe, c'est difficile de s'arrêter.

90 jours yoga quotidien

L'idée de cette expérience était de tester une pratique envers laquelle j'avais de gros préjugés. Pour moi, le yoga était une pratique d'hippies.

Je me suis trompé et j'ai beaucoup apprécié les bienfaits du yoga : bien-être, socialisation, bien dans ma peau, bon sommeil.

J'ai tellement apprécié la communauté que j'ai décidé de partir faire une retraite de 10 jours dans un lieu unique à Sorrento (en Italie).

Cette expérience m'a donné envie à mon tour d'organiser mes propres retraites pour les lecteurs et clients d'Organisologie.

Dans la partie moins cool du Yoga : j'ai des douleurs qui ne partent pas dans certaines parties de mon corps.

Dans les autres pratiques qui méritent d'être relevées :

J'ai pour la première fois réussi à faire un jeûne de 4 jours. J'ai recommencé les douches froides et j'ai fait ma détox de caféine de 30 jours.

Autre point intéressant :  ma vie sans alcool. 

Cela fait désormais 2 ans que je n'ai pas bu une goutte et je ne vois pas pourquoi je reviendrais en arrière ? Vu les bénéfices.

Mon sommeil est toujours agité... j'ai des phases où je dors comme un gros bébé, et des phases de feu "créatif".

Pratique du Stoïcisme. J'ai approfondi ma pratique du stoïcisme et c'est grisant.

Ce que j'ai mesuré en 2021 (date de la mesure 13 décembre)

  • J'ai écrit au minimum 5 minutes durant 252 jours
  • J'ai eu 161 événements sociaux
  • J'ai lu au minimum 5 pages durant 187 jours
  • J'ai fait du sport 149 fois
  • Mon chiffre d'affaire à presque doublé
  • Nombre de mots dans mon cerveau numérique : 3'573'328

Ce que j'arrêterais de faire en 2022

1. Regarder les news

J'explique mes raisons ici.

2. Alimenter mon site annexe sur le stoïcisme

J'ai mis sur pied un site sur le stoïcisme.

Des gens s'inscrivent à la newsletter, mais pour le moment, je vais me concentrer sur ma propre pratique du stoïcisme. Le site restera en ligne et qui sait ? Peut-être qu'un jour mes intérêts changeront.

3. Repasser ma recertification Strongfirst

À l'époque j'ai fait ma certification strongfirst pour me lancer un défi, mais également avoir une corde à mon arc en tant qu'instructeur kettlebell au cas où mon projet Organisologie ne fonctionnerait pas.

Je vais continuer de pratiquer la kettlebell selon les principes de Strongfirst, mais je ne vais pas me représenter à la certification.

4. Faire des dessins pour tous mes articles

Depuis plusieurs mois j'ai décidé de faire des dessins à la tablette uniquement quand je me sens inspiré. Cela rentre dans ma décision de réduire au minimum ce que je n'aime pas faire au quotidien.

Ce que j'ai appris (ou réappris)

À présent, quelques enseignements que j'ai découverts ou redécouverts cette année.

1. Diriger, c'est avant tout servir.

Cet enseignement provient de ma semaine à la tête de ma compagnie de miliciens dans les troupes de sauvetage.

Ce qui est compliqué avec cette maxime est la définition du terme servir.

Parfois une action dessert le groupe sur le court terme, mais apporte des bienfaits sur le long terme. Parfois un individu (des individus) sera puni pour préserver la cohésion du groupe.

Mais comprendre cette maxime permet déjà de réaliser que le job d'un chef est de se mettre au profit de la mission poursuivi par le groupe.

2. Je ne me prends pas au sérieux.

Il ne faut pas trop de se prendre au sérieux. Je vois tous ces gens si sérieux donner leur avis sur à peu près tout... et s'énerver quand ils rencontrent des revers... honnêtement, la vie est trop importante pour pouvoir être prise sérieusement (disait Gilbert Keith Chesterton)

3. Je prends mes intérêts au sérieux.

Par contre mes intérêts doivent être pris au sérieux, dans le sens où ils me montrent la voie de la moindre résistance.

En suivant mes intérêts au sérieux, je dois garder en tête le principe de Palchinsky :

- 80% de mes ressources sont dédiées à ce qui fonctionne aujourd'hui.
- 20% de mes ressources sont dédiées à tester de nouvelles pratiques, en m'assurant, qu'un échec ne me serait pas fatal.
- Je m'assure d'écouter le feedback et m'adapter à celui-ci.

4. Je veux tout ce qui arrive.

Il s'agit de la discipline du désir si importante au stoïcisme.

Je me rappelle que tout ce qui m'arrive me permet de travailler mes désirs et ma capacité d'adaptation.

C'est la situation qui dicte mes décisions, pas l'inverse.

Je me rappelle de créer des clauses de réserve à mes objectifs "j'écrirais un livre si personne ne m'en empêche".

5. Je fais fonctionner, puis j'améliore

Avoir le meilleur outil d'organisation ne me sert à rien si je ne l'utilise pas. Ma priorité est d'utiliser les systèmes que je crée... puis d'améliorer ceux-ci.

Ce que je ferais mieux en 2022

1. Objectifs trimestriels

Je crois dans les objectifs annuels qui permettent au système d'avancer. Par exemple : écrire 5 minutes par jour. L'écriture devient le but. Mais pour les autres types d'objectifs, il est préférable de diviser ceux-ci.

2. Calendrier de contenu basé sur mes intérêts

J'ai demandé à Loïc de me faire une recherche de mots-clés pertinents pour mon site, et j'ai sélectionné ceux qui m'intéressent le plus.

Je vais tenter de travailler par semaine. Une semaine d'écriture intense, une semaine de vidéo et voir ce qui me parle le plus.

Si le résultat n'est pas probant je reviendrais sur mon système actuel. 

Stratégie trimestre 2022

1. Terminer mon nouveau livre

Le but est d'avoir terminé la rédaction grossière fin janvier pour me concentrer sur l'édition et rendre le manuscrit fin avril.

2. Terminer mon prototype

Le but étant de pouvoir terminer mon prototype afin d'en parler à ma communauté et d'engager des spécialistes dans le design du produit... pour faire une version 1.0 d'ici la fin 2022.

3. Mettre à jour le programme Productivité perpétuelle et Le stress maîtrisé.

La productivité est une formule composée de catalyseurs et d'inhibiteurs. L'écosystème que j'ai créé avec le programme le Cerveau Numérique m'a inspiré pour créer un écosystème "comportemental" avec comme élément central la productivité.

4. Publier un contenu par semaine

Je veux développer un flux de travail qui me permet d'écrire un article sur mon blog / sur le blog bilan / publier une vidéo / image pinterest.

Je fais des tests pour trouver un système facile à utiliser.

Conclusion : l'aventure continue.

Je suis content du chemin parcouru et je suis aligné avec ce que j'aime faire.
J'ai du temps libre.

Si je veux cesser de travailler 1 année pour faire de la poterie, je le fais.

Mais je suis encore très loin du niveau que je souhaite atteindre. Tant de travail à faire sur la qualité de mes actions, sur la maîtrise de mes désirs et sur ma faculté de jugement.

Tant de livres à parcourir.

De personnes à rencontrer.

D'expériences à mener.

De produits à développer.  

D'insomnies à accueillir.

D'imprévus à gérer.

De café à boire.

De kettlebells à soulever.

De mots à écrire.

Je dois choisir avec précision là où vont mon temps et mon attention.

La vie est définitivement trop courte pour la perdre sur les réseaux sociaux.

L'aventure continue.

Julien

5/5 - (10 votes)
  • Merci pour ce partage.
    Bonne route pour la suite et merci pour toutes les bonnes pistes de réflexion et d’expérimentation.
    C’est aujourd’hui mon anniversaire et pour moi aussi le temps d’un petit retour en arrière pour mieux avancer !

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    Faites comme + de 15'000 personnes ambitieuses: recevez mes conseils testés (et mis à jour) directement dans votre boite e-mail.

    Inscrivez votre mail ci-dessous. Vous pouvez vous déinscrire depuis chaque mail.
    Vos infos restent confidentielles.

    >