Bilan personnel 2019: mes erreurs, réussites et ma stratégie 2020

Bilan personnel
Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l'immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire. - Confucius

L'année 2019 a été outrageuse.

Dans les lignes qui suivent, je vous montre comment je fais mon bilan personnel. Je vais partager les principaux points avec vous. D'autres points resteront privés. La structure que j'utilise se base sur mon modèle d'écriture quotidien:

  • Ce que j'ai fait
  • Ce que j'ai appris
  • Ce que je ferai mieux demain
  • (en plus, ma stratégie 2020).

[toc]

Ce que j'ai bien fait en 2019

Début 2019, j'étais seul à Canggu (Bali). J'étais en mode survie financière. Plutôt que de rester là où le coût de la vie n'est pas haut (Asie) j'ai décidé de revenir en Europe. C'est paradoxal, mais c'est là que je me vois vivre dans le futur. 

À plusieurs reprises, je me suis demandé....

  • Est-ce que je reprends un job? 
  • Est-ce que je change de thématique?
  • Est-ce que je continue? 
  • À quoi bon répéter ce qui a déjà été dit?

Si vous lisez ces mots, c'est que mon désir de partager l'a emporté. Cependant, avoir le désir de faire quelque chose, c'est une chose. Mais ce n'est pas suffisant, il faut un plan d'action qui tient la route.

Et souvent on cherche des solutions rapides pour se faire de l'argent. Ce que je peux vous dire, c'est que là où il y a des solutions "rapides" pour vous faire de l'argent, il y a souvent une personne qui se fait de l'argent sur vous.

Ce que j'ai fait alors?

1. Je suis passé pro

Je me suis pointé tous les jours à une certaine heure pour bosser devant mon ordinateur (excepté le dimanche). Durant trop longtemps j'avais l'état d'esprit suivant: je peux réussir en travaillant 4 heures par jour avec la bonne stratégie.

Et le problème du "moins, mais mieux" c'est que cela nécessite une phase de "plus et plus". C'est en travaillant beaucoup que l'on identifie rapidement ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas.

Comme le dit Naval Ravikant "Le nombre d'itérations entraîne la courbe d'apprentissage".

En mangeant avec une amie, je lui dis que j'ai envie de me la couler douce et de profiter de la vie. Là, elle me regarde et me dit "mec, c'est entre 30 et 40 ans qu'il faut se bouger le cul".

BIM.

C'est ce que j'avais besoin d'entendre. 

Sans tomber dans les extrêmes je suis revenu à un horaire qui oscille entre 6 et 8 heures par jour.

J'ai également passé en revue ma manière de créer du contenu. 

Réveil -> Lecture -> Email quotidien -> Podcast (en pause) -> Vidéo -> Articles.

Sans oublier l'organisation hebdomadaire de mes semaines qui a changé (j'en parle dans la formation PRODUCTIVITÉ PERPÉTUELLE.

2. J'ai continué de créer

Comme le dit Gary Vy, la qualité c'est subjectif. La quantité non.
Donc, j'ai continué de créer.

Pour plusieurs raisons:

  1. Plus je reçois de feedback, plus je peux m'améliorer rapidement. 
  2. Parce que je n'ai pas de problème à être prolifique.

Qu'ai-je créé?

Des emails fréquents

En 2018, j'avais peur d'ennuyer mes lecteurs avec mes emails.
Ce que je peux vous dire, c'est que je n'ai plus peur. Ceux que j'ennuyais se sont désabonnés. En ce moment j'envoie un email tous les jours. On verra si je continue en 2020.

Des articles invités

Janvier 2019 j'ai acheté et mis en pratique la formation Le déclic de Stan Leloup. 

La stratégie? Identifier les sites où mon audience se trouve et écrire des articles invités.

Cela m'a permis d'écrire sur des sites intéressants (Maddyness, Double ta valeur, Bilan.ch sur lequel j'ai un blog, etc.).

Bon... en cours de route j'ai changé de persona.
Je suis passé du manager à l'indépendant.

Opération délicate, mais qui était nécessaire.

Reprise de Youtube

J'ai décidé de reprendre YouTube.

Mon canal d'acquisition principal reste le SEO avec Google. Mais la vidéo reste un canal d'acquisition porteur, ma précédente chaîne continue de m'apporter des lecteurs.

Contrairement aux réseaux sociaux, une bonne vidéo peut rester référencée des années et des années. J'ai aussi réalisé un podcast quotidien pour tester, mais en ce moment, cela m'ennuie. Le feedback manque... 

Création de produits

J'ai créé 6 nouvelles formations et j'ai mis à jour tout mon catalogue de formations (6 formations). 

Sur les 6 nouvelles formations créées, 4 ont été réalisées en 4 semaines.

On est en plein dans la loi de Pareto. En 4 semaines, j'ai appris plus qu'en 6 mois, j'ai gagné plus qu'en 6 mois, j'ai eu plus de déclics qu'en 6 mois. C'était fou.
Cela m'a donné du momentum.

3. J'ai pris un coach

Je bosse avec Damon Pyn pour le moment. Merci à Arnaud (un client) pour la découverte.

Travailler avec Damien me permet d'améliorer ma compréhension de mon marché, d'améliorer mon copywriting et de percevoir ce que je ne vois pas tout seul. Pour plus d'information sur ce sujet, jetez un oeil à la fenêtre de Johari.

Ce que j'ai appris (ou réappris) en 2019.

Je pourrais lire et relire mes revues hebdomadaires dans lesquelles j'inscris ce qui s'est bien passé, ce que je pourrais améliorer et ce que j'ai appris... mais restons sur les enseignements principaux.

1. Écouter son corps

Je me suis blessé à l'épaule en cherchant à pousser les limites de mon corps. J'ai été piégé par mon égo. L'idée était de porter à bout de bras une femme d'environ 55 kilos en réalisant un Turkish Get Up. Mon moi du futur trouvera ça complètement con, mais bon... c'est aussi ça être humain. 

La blessure n'est pas importante, mais longue à soigner. Il s'agit d'une inflammation d'un ligament de l'épaule très connu des souleveurs de poids. 

Bref, cela m'a rappelé qu'il faut que j'améliore ma position de travail et faire gaffe à son corps. 

2. Moins réfléchir et plus agir.

Impatience with actions, patience with results. - Naval Ravikant (Impatient avec les actions, patient avec les résultats)

C'est tout.

20% d'analyse.
80% d'action. 

Réfléchissez moins.
Agissez plus.

L'action supprime le doute. Le doute se crée en regardant ce que font les autres. En se comparant. En trainant sur les réseaux sociaux.

Je réalise qu'il "suffit" de prendre une stratégie qui fonctionne moyennement et d'ajouter des actions consistantes + de la patience.

Exemple: 

Thématique intemporelle -> gestion de temps, productivité, organisation, performance.

Stratégie prouvée  -> créer un blog, écrire des articles, créer une audience par email, vendre par email. C'est risqué d'innover.

Consistance -> un article par semaine, un email par semaine.

Une fois qu'un truc fonctionne, il suffit d'augmenter le rythme.

1 produit tous les 2 mois -> 1 produit par mois -> 1 produit par semaine.

1 email par semaine -> 1 email par jour.

Certes cela génère d'autres problèmes, mais c'est exactement ce que l'on recherche. Les problèmes deviennent des leçons et la boucle itérative accélère.

Plus vous avez de leçons, plus vous apprenez.

Pas besoin d'innover pour réussir.

3. Mesurer

Je mesure les comportements que je souhaite faciliter ou enrayer dans Workflowy. Par exemple, mesurer mes dépenses sans aucun autre objectif que de mesurer mes dépenses m'a incité à réduire les sorties, puis de ne plus boire.

C'est le secret pour changer de comportements: mesurer plutôt que de se forcer à arrêter.

Ce que je ferai mieux en 2020

Il y aurait beaucoup à dire ici, mais je vais rester sur les gros axes d'amélioration. Inutile de me bourrer la tête d'une multitude d'aspects que je pourrais améliorer...

1. Prises de décision plus rigoureuses

J'utilise un modèle de décision pour les choix importants dans ma vie. Il provient du blog FarnamStreet. C'est quelque chose que je souhaite continuer à implémenter avec plus de rigueur en 2020.

L'idée est de comprendre comment mon esprit fonctionne et les biais cognitifs qui me sont difficiles d'apercevoir.

2. Formations axées pratique

J'ai envie de bosser ma pédagogie et d'augmenter l'aspect pratique / grisant de mes formations. Vendre une formation c'est une chose, inciter les participants à les terminer, c'est une autre paire de manche. 

Les formations 2020 seront très orientées pratique. Plutôt que de partir de la théorie, je pars des exercices à réaliser et je construis ensuite la théorie en me basant sur mes lectures et anecdotes.

Le but: littéralement pousser le client à finir la formation.

Même si ce n'est pas dans ma zone de contrôle, inciter les gens à passer à l'action sur la durée est une compétence que je souhaite développer.

3. Me rapprocher de mon audience

L'idée de me rapprocher de mon audience s'est développée en 2019. Que ce soit avec des séminaires, des week-ends immersifs ou du mentoring, j'ai envie de quitter les écrans quelques heures.

Stratégie 2020

Quand je réfléchis à une stratégie, il y a une question que je me pose toujours: qu'elle est l'action unique qui te permettrait de faciliter tous les processus existants (voire carrément de te passer de ces processus)?

Je crois que cette question provient du livre "The one thing".
Mais c'est à vérifier.

1. Arrêter l'alcool

Sujet émotionnel dans nos sociétés de buveurs. Mais bon, je remarquais que même des quantités acceptables (qu'est-ce qu'une quantité acceptable?) modifiaient mon humeur, ma stabilité émotionnelle et mon sommeil.

En arrêtant l'alcool, j'ai réalisé que sur le moyen et long terme j'allais...

  • Avoir plus de temps pour moi,
  • Avoir plus d'argent pour moi,
  • Avoir plus d'énergie pour moi,
  • Être mieux dans mes baskets.

En fait, le seul truc qui me retenait était la peur de me retrouver seul. Mais je n'ai plus peur de ça. Bref, pour celles et ceux qui sont intéressés par en savoir plus sur ce sujet tabou, vous savez où me trouver.

2. Créer une entreprise en Suisse

Être indépendant c'est bien pour commencer. Mais je ressens le besoin de créer une structure plus solide. Cela me permettra éventuellement d'engager des gens, de me protéger en tant qu'individu, etc.

3. Continuer de faire ce qui fonctionne le 80% du temps

On est dans un monde dans lequel la peur de passer à côté de quelque chose (Fear Of Missing Out / FOMO) est renforcé avec les outils numériques et les techniques de marketing. 

Avoir tout ce que je viens de dire, la stratégie est simple (mais pas forcément facile). Je resterai moins précis que mon bilan précédent, car je vais travailler par sprint de 90 jours. Je parle de mon premier sprint à mes abonnés par emails.

Cliquez ici pour vous inscrire.

Donc... 80% du temps sera consacré à:

  • Continuer d'écrire (emails, articles ici et ailleurs, deuxième édition de mon bouquin)
  • Continuer d'apprendre à créer des formations (6 formations pour les 3 premiers mois 2020).

4. M'engager dans des activités éloignées de mon business le 20% du temps restant.

  1. J'ai (par exemple) ouvert une offre de coaching kettlebell cette année. Il faut encore que je teste l'acquisition de clients, mais tout est en place (et le programme testé).
  2. Je vais également avoir du travail à fournir pour la Confédération suisse (cela me prendra pas mal de temps)
  3. Et je vais développé des idées de produits business que j'ai en stocke. L'idée est de s'enfermer 7 jours, bosser en mode sprint (seul ou avec quelqu'un) et de tenter de valider un marché. 

C'est un peu le modèle de Google: 80% du temps on bosse sur ce qui fonctionne. 20% du temps sur ce qui est risqué.

L'idée est d'anticiper le crash d'internet.

Conclusion de cette année 2019.

Ça avait mal commencé, mais ça finit bien.

J'ai plus appris en une année en tant qu'indépendant qu'en 5 ans en tant que blogueur amateur. Comme disait Taleb, pour innover il faut être dans la merde. Je rajouterai que pour être (vraiment) productif, il faut être dans la merde (jusqu'à obtenir les premières récompenses de nos nouvelles actions).

L'humain fonctionne ainsi.

Et vous... qu'allez-vous faire différemment en 2020?

On se voit en 2020.

Julien

  • Merci de partager ton témoignage de façon si honnête et transparente Julien…
    La partie sur les sorties me touche particulièrement. C’est d’ailleurs un de mes objectifs pour arriver à avancer plus vite avec mon blog.
    Bravo pour ne pas avoir lâché, avec une bonne stratégie tout est possible !
    Bonne réussite 🙂

  • Super Julien pour le partage ! C’est hyper enrichissant de voir les autres partager leur bilan! Pour ma part, 2019 est également l’année où je me suis lancée dans l’entrepreneuriat! Et quelle aventure 🙂

    2020, j’investis également dans la formation Le déclic de Stan Leloup !

    Belle semaine à toi Julien!

  • Salut! Yes c’est une bonne formation qui donne de bons trucs. Ensuite comme toujours, il faut une bonne organisation (et le bon mindset) pour passer à l’action avec régularité. Mais pour ça je pense que tu n’as pas de problème 😉

    Merci pour le message.

  • Salut Olivier.

    Avec plaisir. C’est surtout ça le blogging. Sinon il y a wikipédia… 😉
    Il faut vraiment se voir comme le système… et pour changer le système tu as 3 leviers (peu importe par où tu commences):

    1. Les infos que tu consommes
    2. Les gens que tu fréquentes
    3. Les actions que tu prends

    J

  • Hello Julien ! Merci pour ton partage. Moi ça va bientôt faire un an que je suis dans l’aventure Internet et je suis effectivement bien content de lancer des week-ends immersifs avec toi ! ça va être TOP !

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    >