2

Bilan 2018: mes erreurs, mes réussites et ma stratégie 2019

La majorité des gens se calment dès qu'ils arrivent à 30 ans. Pour mes 30 ans, je me suis offert de l'incertitude. Et c'est addictif​.

On s'approche de la fin de l'année et il est l'heure pour moi de faire un bilan.

Dans cet article, je vous dévoile mes échecs, mes réussites, les imprévus qui ont surgi dans mon quotidien et la stratégie que je vais déployer en 2019 pour augmenter la visibilité de l'Organisologie.

Avant cela, si je passe en revue publiquement mes objectifs que je m'étais engagé d'atteindre, c'est pour vous inviter à faire pareil. Peut-être pas publiquement, mais déjà pour vous.

C'est aussi pour vous montrer que malgré la mise en place de systèmes permettant d'augmenter la probabilité d'atteindre ses objectifs, au final, on reste des humains entourés de CHAOS. La réalité et les plans sont deux éléments distincts.


Est-ce que je révise mes objectifs une fois par année?


Non. Je révise la progression de mes objectifs plus souvent qu'une fois par année. À vrai dire, j'ai un système qui me donne en "temps réel" la progression des objectifs qui comptent le plus pour moi. Je vous en parle un peu plus loin, plus en détail.


Quels étaient les objectifs que je m'étais fixés pour 2018?


Vous pouvez accéder aux objectifs 2018 que j'avais envoyé à mes lecteurs le 24 décembre 2018. 

#1 Commencer mon deuxième livre

Je voulais commencer mon deuxième livre. Je n'avais pas encore le sujet lorsque je me suis fixé cet objectif. Actuellement, j'hésite entre deux sujets qui m'intéressent beaucoup:

  • Organiser son entreprise avec Workflowy
  • Organiser son quotidien avec Workflowy

Et bien avant de voir la couverture du livre dans les librairies, il va s'écouler quelques années. Car je souhaite m'autopublier (si possible) et avant de le faire, m'assurer que le sujet parle à une grande majorité des Organisologues.

Donc mon livre ne sera qu'une version imprimée d'un guide publié depuis longtemps sur le blog.

Ai-je réussi cet objectif? Oui, j'ai la table des matières de deux livres... quant à savoir lequel je vais poursuivre... c'est une autre histoire (c'est facile de commencer un livre ) 


#2 Publier 2 interviews par mois sur le site

Sophie la contentologue

Le dernier échange publié sur le blog avec Sophie la Contentologue.

Le but des échanges était simple: partir à la rencontre de gens passionnés et organisés afin de vous proposer du contenu auquel je ne pensais pas et surtout, stimuler ma créativité pour la création de mon deuxième livre.

C'est Étienne qui m'a donné l'idée lorsque j'étais en séjour à Berlin. Je lui ai posé la question suivante: quelle est l'unique action à réaliser qui me permettrait d'avoir beaucoup plus d'opportunités avec l'Organisologie?

Il m'a dit "fait des interviews".

Ai-je réussi cet objectif? Non. J'ai publié 9 interviews... puis je suis parti vivre en Asie et mon focus s'est dirigé ailleurs.

#3 Passer mon certificat d'instructeur de kettlebells Strong First


L'idée de cet objectif était de développer une compétence qui n'est pas liée à internet et qui me permet d'être rémunéré, peu importe où je vis... Qui ne veut pas perdre du gras, avoir de l'énergie et être en meilleure forme?

Mais l'idée de cet objectif était aussi un défi parce que j'adore cette pratique physique et que je voulais pousser mes limites. Je voulais voir si le système que j'ai développé pour écrire mon livre me permettait de réussir à repousser mes limites physiques. C'est le cas.
Le 1 septembre 2018, j'obtiens mon certificat s'instructeur SFG 1.

Naturellement, j'ai eu quelques couacs sur le chemin, comme une vieille infection du coude à quelques semaines de l'examen... ou des peaux qui ne cessaient de s'arracher en m'entraînant au SNATCH. Mais bon, that's life.

Objectif 2018

J'avais un bras dans le plâtre, mais cela ne m'a pas empêché de faire le con (et de passer mon certificat)

Obstacles sur le chemin

J'en avais marre des peaux qui se décollaient en pratiquant le "snatch"

Qu'ai-je fait en plus en 2018?


C'est peut-être la partie la plus intéressante: les éléments qui s'ajoutent et que je n'avais pas prévu.


J'ai quitté mon job (j'ai ouvert mon entreprise en Suisse) et je suis parti vivre en Asie plusieurs mois...

J'ai gardé les kettlesbells, le café et ma barbe.

Cet élément n'était pas prévu (et c'est peut-être le plus important de mon année ou de ma vie?).

Mais suite à la lecture de plusieurs livres sur la peur (The 12 rules of life, notamment) je me rendais compte que j'étais dirigé par ma peur et que je risquais de finir ma vie par regretter ne pas avoir essayé de vivre de mon blog. Je pense que c'est le meilleur choix que j'ai pu faire (depuis longtemps... après le fait d'avoir commencé la kettlebells).

Ryan m'a souvent confronté à mes justifications (mes excuses).

  • Il y a quelques années, j'avançais l'excuse que j'étais en couple et que je ne pouvais pas partir. 

  • Ensuite lorsque j'étais à nouveau célibataire, j'avais le fait que j'étais dans une bonne entreprise et que j'étais bien rémunéré.

Un jour Ryan m'a dit "Tu te trouves des excuses et tu as peur". Certes, on avait de l'alcool dans le sang ce soir là, mais j'ai admis le fait que j'avais peur. Et ensuite... je me suis dis "je me casse". Il suffisait ensuite de trouver le quand et le comment.

Mais pourquoi avoir choisi avril 2018 pour changer de vie?
 

1. Le job n'allait plus. 

J'avais (fin 2016) découvert le fonctionnement du système professionnel dans lequel j'évoluais. Je savais qu'un système ne pouvait pas changer de l'intérieur (par lui-même). Régulièrement je prenais des notes sur l'entreprise dans laquelle j'évoluais et j'observais des redondances systémiques: des situations qui se répétaient sans cesse sans que les acteurs comprennent pourquoi. Connaissant la théorie de l'engagement, je me suis mis une limite après laquelle j'allais simplement décrocher.


2. J'avais mis en place un système


Ce système m'avait permis de générer suffisamment d'argent et il me permettrait d'en générer plus à condition de travailler plus. C'était à mes yeux assez "fiable" pour tenter de quitter mon job de salarié (qui était ma zone de confort). 

Et une zone de confort on peut facilement y retourner... c'est la quitter qui est le plus difficile.

3. Ryan était intéressé à me rejoindre 


Et vu que je souhaitais vivre avec des personnes qui sont allées là où je me suis rendu, j'ai vu cela comme une opportunité.

Donc à mon retour du Nomad Cruise, j'annonce la nouvelle au job, à la colocation... et en 3 mois, j'avais donné le 90% de mes affaires, préparé mon sac de 40 litres et je me tirais à l'autre bout du monde. 

3 mois durant lesquels je continuais de bosser notamment sur les éléments suivants:


Parce que vous le savez, ce n'est pas parce que l'on souhaite se rendre à quelque part que les obligations du quotidiens disparaissent.

1. J'ai coorganisé un festival d'art à Neuchâtel avec Raphael Tschudi

Neuchâtel art festival

C'était une riche expérience humaine. J'ai découvert Meistertask (ce planificateur de tâches) un peu plus en profondeur) et j'ai appris à observer le milieu de l'art. 

2. J'ai donné un atelier pratique à l'Unil et à la HSE SO (pour la Team Academy)

Unil septembre 2018

séminaire gestion du temps

Team Academy septembre 2018

Ce que j'ai appris avec les interviews que j'ai mené, c'est qu'ils amènent des opportunités. Étienne avait raison. Ce bougre. Et ces opportunités prennent du temps, mais certaines doivent être saisies. Dans ces opportunités, il y avait notamment la conférence à l'Université de Lausanne. C'était une belle expérience qui m'a demandé du temps.

3. J'ai fait un challenge de 30 vidéos YouTube en 30 jours.

Je voulais relancer la chaîne YouTube et voir ce qu'il allait se passer. Je voulais surtout créer quelques vidéos que j'allais héberger sur les articles qui fonctionnent bien et voir si cela allait changer quelque chose à la visibilité de certaines vidéos de ma chaîne.


4. J'ai arrêté le café et j'ai cessé de manger de la viande.

J'ai repris le café, mais je continue de ne pas manger de viande. Je le fais pour la planète, mais aussi pour mon énergie.

5. J'ai créé 5 formations (en plus)

J'ai pas mal appris durant le processus. Notamment sur l'aspect étrange que les formations qui (je pensais) allaient le mieux fonctionner (comme celle sur la procrastination) n'ont pas si bien fonctionné... et d'autres qui ont bien fonctionné alors que je pensais qu'il n'y avait pas un grand intérêt.

Dans les prochains mois, je vais encore plus apprendre. Voici le système de progression que j'utilise pour me maintenir focalisé sur la création de produits.

Vous avez bien vu... ces tableaux sont interactifs et je les mets quotidiennement à jour. Si vous repassez demain, ceux-si auront été mis à jour.

Ma stratégie pour 2019

Stratégie organisologie

Ma stratégie se base sur deux axes:

1. Augmenter ma visibilité

Référencement google

La courbe de progression de ma visibilité sur Google.

Mon trafic provient principalement de Google, donc pour quoi changer ce qui fonctionne? Je vais continuer d'écrire et de faire des podcasts. Principalement sur l'application Workflowy, les objectifs et la maîtrise de l'attention.

2. Augmenter mes revenus

argent, attention et savoir

En créant plus de produits afin de trouver le 20% de produits qui m'apportent le 80% de résultat financiers (et pourquoi par faire un livre sur l'un deux). Certains me disent, ne devrais-tu pas plutôt faire un ou deux gros produits?

Le truc, c'est que:

  1. Mon audience est plutôt intéressée par des produits courts sur une thématique précise.

  2. Je veux augmenter mon salaire mensuel "rapidement" afin de pouvoir retourner vivre en Suisse (mon réseau de qualité me manque et cette pression m'incite à rester concentré).

  3. Je veux créer des produits "clés", mais je veux d'abord tester et voir ceux qui parlent le plus à mon lectorat.

Quels sont mes objectifs pour 2019?

  1. Écrire pour un magazine suisse (poster des billets numériques) et mesurer l'impact sur mon référencement...

  2. Augmenter mon taux de conversion des emails à 5%. Je suis déjà passé de 1,16% à 1,89% en quelques semaines.

  3. Continuer de publier au minimum un article par semaine et poster celui-ci au format podcast (j'aimerai arriver à 1000 visites jour)

  4. Publier 8 produits sur Organisologie entre 02 décembre 2018 et le 31 juillet 2019 

Et si vous lisez mes articles sur l'atteinte des objectifs, vous me direz: Julien, quel est ton objectif N°1? Le quatrième.

Pourquoi? Parce que pour pouvoir faire des formations, je dois:

  • trouver des problèmes,
  • les résoudre,
  • lire et me former sur le sujet... 

Et que dans le processus je risque bien d'alimenter les idées d'articles. Vous voyez le truc? Je me concentre sur l'objectif qui facilite tout le reste.

Quels sont les 2 systèmes que j'utilise pour ne pas partir dans tous les sens?

#1 Le Système SCOREUR

Le système SCOREUR est sous-évalué par pas mal de lecteurs. Notamment parce que je l'ai mal vendu et encore moins bien expliqué. Je suis à présent en train de le mettre à jour (il sortira au début de l'année).


Les bénéfices d'utiliser ce système pour atteindre ses objectifs?

  • Planification plus adaptée à la réalité. 
  • La progression est visible (donc système "entraînant")
  • Je sais ce que je dois faire chaque jour. Ce système m'apaise.
  • Je peux corriger le tir avant la deadline (donc j'évite le stress et réduis le risque d'échec)

#2 Workflowy

Ma vie est un jeu vidéo

Petite annonce pour ceux qui sont arrivés jusqu'ici: je suis en train de créer un guide pour ceux qui veulent organiser l'information et leur quotidien dans une seule application. Ce guide sortira mi-janvier si le volcan de Bali reste tranquille. 

organiser son quotidien

L'idée est de fournir aux Organisologues qui apprécient le papier, une méthode papier (l'Agenda BLOC) et pour ceux qui s'organisent numériquement, une méthode adaptée à Workflowy.

Pour ceux qui ne savent pas ce qu'est Workflowy, je vous laisse lire cet article.

Et dans 25 ans (en 2044), Julien, où seras-tu?

2 scénarios:


Premier scénario: Le monde par en couille

Je pense sincèrement que c'est le scénario le plus probable. J'en parle pas beaucoup sur le blog, mais pour avoir lu quelques livres sur la collapsologie, avoir trainé quelques jours avec David Manise et pour avoir lu les théories des systèmes... On est vraiment mal barré. Si je lis le stoïcisme et que je pratique la kettlebell, il y a une raison la derrière.

Donc si le monde part en couille, je me concentre sur mes compétences d'instructeur kettlebells et de management. J'aide les Hommes de mon pays à (redevenir) rester forts. C'est le scénario catastrophe.


Deuxième scénario: Le monde continue de tourner ainsi

L'Organisologie figure dans le dictionnaire Larousse.

Des Organisologues m'aident à faire connaître la discipline de l'Organisologie (en français et en anglais)

De plus en plus de lecteurs m'écrivent ce genre de commentaires... 

Je rénove une ferme dans laquelle des séminaires et des retraites seront organisés

Je retourne aux sources et je travaille manuellement.

Et vous... quel est le bilan de votre année 2018 et comment allez-vous commencer l'année 2019?

Jouez le jeu... le clavier est à vous 😉 

Merci pour votre attention, merci pour votre soutien et... portez-vous bien!

Julien

PS QUELLE ANNÉE DE FOU! 

PS Pour suivre les évolutions de mes objectifs...je vous recommande l'organisonews.

  • Beau bilan de fin d’année Julien !
    As-tu pensé à faire une retraite silencieuse pour voir ce qui émerge ?

    La mienne commence demain, pour profiter de cette période et faire le bilan + planifier l’avenir.

    Mes différentes lectures m’amènent à la même opinion sur l’avenir, notamment la dernière en date que je te recommande vivement : 21 leçons pour le 21ème siècle.
    Une grosse claque, ce livre.

    Bonne fin d’année et à bientôt pour avoir de tes news (moi aussi je suis au soleil et sous les cocotiers 🙂 )

  • Julien dit :

    Salut @fabien-delcourt !

    Merci 🙂 Non je n’ai pas pensé à la retraite. C’est dans ma liste de truc à faire un jour… surtout à Bali 😉
    Top pour ta recommandation de lecture. Je l’ajoute à ma liste « de livres à lire ».

    Bonne retraite 😉

    J

  • >
    1 Partages
    Partagez1
    Tweetez
    Partagez