100

Avoir de l’énergie en utilisant mieux Votre Cerveau (8 Techniques)


Pour le moment, vous êtes peut-être dans une phase avec peu d’énergie et vous voulez avoir plus d’énergie (sans boire 7 cafés par jour)? Vous vous demandez peut-être comment font les gens qui ont l’air de vivre à 100% et qui ont toujours du temps à vous consacrer. Comment font ces gens qui ont l’air de flotter dans leur quotidien distrayant et surchargé?

Vous vous dites sûrement qu’ils ne sont pas faits de la même manière que vous. Vous savez, un peu comme ces gens qui dorment 5 heures par nuit et qui sont en forme (alors que moi, il m’en faut 7 ou 8). Je ne sais pas pour vous, mais moi je les jalouse!


Donc vous aimeriez bien savoir comment avoir de l’énergie… Plus d’énergie.


Mais sans devoir entendre les mêmes rengaines: mangez bien, dormez bien, faites du sport, buvez un café le matin, buvez de l’eau. C’est bon on le sait,Wikipédia nous l’a déjà dit…

Ce que je souhaite aborder dans les lignes qui suivent, maintenant avec vous, c’est l’énergie vous êtes sur le point de débloquer avec votre cerveau. Car des millions d'articles vous expliqueront comment avoir de l'énergie en dormant mieux, mangeant mieux et en faisant du sport...

Car comme vous le savez peut-être… le cerveau utilise à lui seul 20% de l’énergie disponible (alors qu’il faut représente 2% du poids total de notre corps)(source)

C’est juste énorme!

Alors, accrochez-vous et découvrez 8 techniques pour avoir plus d’énergie (avec votre cerveau)


1. Obtenez de l’énergie en utilisant de l’énergie

Souvenez-vous d’une journée à glander sur le canapé tout en regardant des séries Netflix. C’est une activité qui nécessite peu d’énergie, et pourtant… en fin de journée aviez-vous envie de soulever des montagnes?

Comme dirait Lucille Ball

If you want something done, ask a busy person to do it. The more things you do, the more you can do. (Si vous souhaitez faire quelque chose, demandez à la personne la plus occupée. Plus vous faites, plus vous pourrez faire)

Et donc souvent on oublie qu’il faut certes de l’énergie pour agir, mais que le corps humain est excellent à générer de l’énergie en agissant.

Nous générons de l’énergie en utilisant de l’énergie. Que le corps humain est bien fait.

Sceptique? Vous avez le droit… accrochez-vous car ce n’est que le début…

Repensez à une situation où vous étiez fatigué au travail, et qu’une fois à l’entrainement, vous ne saviez pas d’où provenait toute cette énergie.

Ressentez les fois où vous étiez trop fatigué pour faire l’amour… et qu’en commençant… hum je ne vous fais pas de dessin.

Le vieil adage dit que l’appétit vient en mangeant. De la même manière, l’énergie vient en faisant.

Alors évidemment, il y a des limites à respecter. Votre corps a besoin de repos, votre cerveau aussi.
Mais cette limite, c’est à vous de la trouver et celle-ci risque de se trouver bien plus loin que vos estimations initiales.

Anecdote: lorsque j’ai marché 100KM en 21 heures, je ne pensais pas avoir l’énergie nécessaire pour le faire. Je me suis trompé.

2. Séparez-vous aujourd’hui des gens négatifs

Qu’est-ce que j’entends pas gens négatifs?

  1. J’entends ceux qui critiquent vos choix.
  2. J’entends ceux qui vous plaignent (car ils vous incitent à ne rien faire… c’est cool les gens qui ont pitié de nous, on se sent reconnu… en fait non. Fuyez-les).
  3. J’entends ceux qui font du chantage.
  4. J’entends ceux qui ont toujours un truc meilleur que vous.
  5. Je vois ceux qui vous plaignent.
  6. Je pense à cette collègue qui me transmet toutes ses émotions négatives.

Parce qu’au final, on est des éponges à émotions. Si vous en doutez, je vous défis de passer une journée avec des gens négatifs et, à la fin de cette journée, de noter votre ressenti sur une échelle de 1 à 10.

Le lendemain, faites le même exercice avec des gens positifs. Des gens qui vous écoutent, comprennent, challengent positivement.

Comparez les deux notes.

J’ai vécu dans des entreprises qui étaient hantées par de vieux crabes. Vous savez, ces gens qui luttent contre le changement, qui vont vous dire « parce que t’es jeune tu ne connais rien ». Et je peux vous garantir qu’il est difficile de lâcher prise et de ne pas vous faire « contaminer » par ces ondes négatives.

Donc autant que possible, fuyez les gens négatifs. Gardez vos raisons pour vous, ils ne comprendraient pas vos choix. Pire, ils critiqueraient vos choix.

Conseil: les gens négatifs se nourrissent de la négativité. Si vous êtes dans une situation de dépendance (par exemple au travail ou dans votre famille), vous pouvez cesser de nourrir les gens négatifs en:

  1. Cessant de jouer à leur jeu (leur chantage)
  2. Cessant de vous faire manipuler (un manipulateur a besoin d’un manipulé pour exister)
  3. Cessant de plaindre les gens (même quand ils se mettent à pleurer. Cela ne veut pas dire d’être méchant, mais simplement de dire « ça va aller, pour le moment tu es triste, mais c’est parce que tu n’as pas encore trouvé les solutions pour aller mieux » puis de passer à un autre sujet)

C’est beaucoup plus efficace que de chercher à changer les gens. Car il y a bien un truc qui rend malheureux dans la vie, c’est de chercher à influencer ce qui ne l’est pas. Et les gens font partie de cette catégorie. Lisez cet article si le sujet vous intéresse

Si jusqu’ici vous appréciez la lecture, attendez de voir ce qui vient….

3. Quittez maintenant le déni


Plus d'énergie en quittant le déni

Mark Manson parle très bien de la différence entre être responsable et être fautif.

Si un matin vous ouvrez votre porte et voyez un bébé abandonné, vous êtes responsable de le ramener à l’hôpital ou le poste de police le plus proche (je ne saurais même pas vous dire si c’est juste, cela ne m’est encore jamais arrivé) BIEN QUE vous ne soyez pas fautif de la situation.


Et donc, être responsable signifie que l’on est toujours capable de décider de comment réagir à un événement.
Être responsable, c’est aussi accepter de ne pas réagir comme la morale collective voudrait vous faire réagir.


J’ai récemment lu « Man’s searching for the meaning » de Viktor Frankl, et il explique que la vie dans les camps de concentration c’était assez pénible (tu m’étonnes). Pourtant, il y avait quelque chose que les gardes SS ne pouvaient retirer à certains prisonniersla liberté de rester libre. La liberté de continuer à tenir et la liberté de pouvoir réagir à ce qu’il se passait dans ces camps.


Et donc, souvent le fait d’être dans le déni, c’est le fait de ne pas accepter une situation, de se dire « ce n’est pas de ma faute, je ne peux pas être responsable ».


Mais quoi qu’il arrive, vous êtes responsable. Et cette pensée libère l’énergie à gérer le déni.

Lorsque vous vous dites « bon, la décision de ma réponse à cet événement est en ma possession » un poids mental disparaît.


Pour trouver les solutions, c’est autre chose (nous verrons cela au point 8).


4. Dites la vérité


Quand vous ne dites pas la vérité, vous utilisez vos ressources mentales pour créer une autre version de votre réalité. C’est fatigant.


Alors en pointant du doigt la vérité, je pointe avec elle l’authenticité. Et vous vous demandez peut-être: est-ce possible d’être toujours authentique?


Moi je n’y arrive pas et je pense que c’est une force que de savoir s’adapter. Mais il y a une différence entre s’adapter à une situation, à un interlocuteur, et lui mentir.


Pour moi l’authenticité doit être perçue comme le bouton du volume d’une chaine hifi et pas en mode interrupteur de votre lampe. La lampe fonctionne en mode « ON / OFF » alors que le volume est graduel.


L’authenticité est graduelle. Je suis plus authentique avec mes amis qu’en séance de management.
C’est parce que les codes de la séance de management correspondent moins à mes valeurs.
Mais je cherche à réduire les différences entre les contextes.


Pour revenir sur la vérité: dites la vérité. Vous verrez que cela fait du bien, même si parfois les effets positifs mettent un moment à venir…


Maintenant, abordons un sujet important:


5. Utilisez l’énergie noire comme un levier pour aller plus loin


(Dark Vador devrait lire cet article tiens… )

Avoir de l'énergie avec dark vador


Bon je vais vous donner un exemple récemment: ma conjointe a décidé que nos chemins se séparaient. Moi je vivais pour créer du contenu et aider les gens. De son côté, elle préférait profiter de la vie et du moment présent. Disons qu’elle préférait profiter du moment présent à sa manière (parce que j’adore écrire, donc je profite aussi mais à ma manière).


Et je suis OK avec ça. Mais les premiers jours furent un peu dark. Mon humeur variait et je n’étais pas au top (souvenez-vous de la dernière fois où vous avez rompu). J’étais un peu déprimé. J’avais même envie de gueuler. De lui expliquer qu’elle se trompait « Tu n’as pas vraiment réfléchis hein?? » Et c’est une réaction normale.


Et cette énergie, je peux soit l’utiliser pour broyer du noir. Me demander pourquoi elle a fait ce choix… mais je peux l’utiliser pour faire autre chose.


C’est un peu comme si vous êtes sur le pont d’un bateau, et que soudainement quelqu’un vous pousse à l’eau. Qu’est-ce qui est important? Savoir pourquoi on vous a poussé? Ou savoir comment remonter sur le bateau ou rejoindre la rive?


Avec l’énergie noire, c’est la même chose, vous pouvez chercher à comprendre pourquoi, mais vous pouvez aussi utiliser cette énergie et la rediriger sur vos projets personnels et vos priorités.


Pour cela…il faut avoir un pourquoi brûlant. Ça tombe bien, c’est le sujet du prochain point…


6. Développez un « pourquoi » qui permet de supporter n’importe quel « comment »


Viktor Frankl cite Nietsche lorsqu’il dit:

« celui qui a un pourquoi assez fort peu gérer n’importe quel comment »

Alors là vous vous dites peut-être qu’avant je vous recommandais de ne pas chercher à comprendre pourquoi vous étiez tombé du bateau, et qu’à présent, je vous dis qu’il faut avoir un pourquoi brûlant.


Je ne vais pas vous laisser là… tout seul.
Revenons à l’histoire du bateau. Lorsque vous tombez à l’eau, vous ne cherchez pas comprendre le pourquoi de l’obstacle.


  1. Mais peut-être que vous aviez pris le bateau pour rejoindre une personne que vous aimiez.
  2. Peut-être que vous aviez pris le bateau pour interviewer une personne qui allait vous permettre d’avancer dans votre projet.
  3. Peut-être que vous aviez pris le bateau pour commencer votre tour du monde.

C’est cette raison. Ce « pour obtenir quoi ai-je pris le bateau? » ou « pour obtenir quoi fais-je ce que je suis en train de faire? » qui doit être clair dans votre esprit et qui vous permettra de générer la « Grinta », le « mojo » ou la « niaque » nécessaire à utiliser votre énergie noire.


7. Décidez du chemin à prendre

La clarté créée de l’énergie. Quoi de pire que de ne pas savoir par où commencer? Quoi de pire que le zigzag entre différentes activités? Quoi de pire que de sauter d’un objectif à un autre?

Un proverbe français du XIV siècle dit

« Il ne faut pas courir deux lièvres à la fois ».

plus d'énergie avec plus de clarté

Et décider à notre époque n’est pas facile, parce que nous évoluons dans un monde peuplé de choix. Quelle série Netflix regarder? Quelle destination prendre? Quel repas manger? Quelle micro-onde acheter? Quel livre sélectionner? Quelle photo Tinder matcher?


Prenez un moment pour regarder la vidéo ci-dessous. Vous découvrirez en quelques minutes que le choix amène à deux paradoxes:


1. Vous êtes paralysé (vous procrastinez)

2. Une fois le choix pris, vous regrettez les choix que vous n’avez pas pris (et que vous ne pourrez jamais prendre).



L’idée est simple, mais ce qui est simple n’est pas forcément facile à appliquer:


Il faut que vous compreniez que….


Vous pourrez faire beaucoup de choses dans votre vie, si vous acceptez l’idée suivante: une chose à la fois.


Tel le chirurgien qui va opérer des centaines de personnes dans sa vie, mais qui est conscient que pour bien opérer ces centaines de personnes, il doit en prendre une après l’autre.


À votre avis, que se passerait-il si cette personne se mettait à en opérer plusieurs en même temps? Perte d’énergie, risque, erreurs et j’en passe… non?


8. Comment allez-vous le faire?


Pour terminer ce petit article, je vous ai raconté au premier point que l’énergie vient en faisant. C’est vrai pour le corps mais c’est également vrai pour le cerveau.

Et pour stimuler le cerveau, deux choses fonctionnent bien:


1. Évitez de penser en terme d’interrupteur de votre lampe (évitez de vous dire « est-ce que je peux faire ceci ou cela? ») car c’est une pensée binaire en mode noire et blanc qui coupe court à tout élan de créativité.


2. Favorisez la question suivante « comment puis-je réaliser ceci ou cela? »

Cette deuxième variante provoquera un afflux d’énergie intéressant qui vous mènera sur des solutions insoupçonnées.

Conseil: c’est encore plus sympa à faire entre amis


Pour avoir de l’énergie (avec votre cerveau) prenez avec ceci:


Ce n’est pas évident de se souvenir de faire quelque chose… alors j’ai pensé à vous: en résumant l’article via une check-list à télécharger. Cette check-list aborde les 8 points que vous venez de découvrir et j’y intègre quelques questions pour vous aider à trouver vos réponses.


Il m’arrive de transporter une check-list dans mon agenda BLOC. Je glisse celle-ci dans la semaine en cours, et chaque fois que je l’ouvre, je vois les points importants à garder en tête…

Pour obtenir la check-list, il vous suffit de commenter cet article en expliquant ce que vous avez apprécié et ce qui mérite d'être amélioré.

Check-list avoir de l'énergie

Merci d'avance!

Julien l'Organisologue

  • Mina dit :

    Hey Julien,

    La musique, en écouter, en travaillant ou en faisant du sport, me donne de l’énergie qui me permet de me focaliser et d’avancer sur mon objectif.

  • Marc dit :

    Salut Julien!

    Très inspirant ton article et comme tu le souligne, tu ne parles pas des big 3: sommeil, alimentation, sport. Moi j’ai de l’énergie en faisant circuler mes idées avec des gens.

    Ton site est plus clean que LB. C’est un pas en avant.

  • Marie dit :

    Salut Julien,

    Géniale la vidéo sur le paradoxe du choix. Ça me concerne tellement….

    La musique fonctionne bien aussi sur moi (Comme Mina).

    Content de te retrouver

  • Julien dit :

    Bonsoir @Ranya,

    Je vous ai envoyé un email avec la check-list.

    Merci pour votre commentaire.

    J.

  • Agathe dit :

    Hello Julien, bravo pour le nouveau site! Et désolée pour toi concernant l’épisode de rupture. À te lire, je pense que tu n’auras pas de soucis pour rebondir , ce qui n’enlève rien au côté dark en attendant… De mon côté, j’ajouterai à ta liste les moments de « raisonnances positives » avec d’autres personnes. C’est un principe développé ds le livre « Love 2.0 « de Barbara Frederickson que je viens de finir de dévorer ces moments parfois minuscules et parfois avec de parfaits inconnus d’échanges, d’amour au sens très large qui rendent ta journée et ta vie meilleure et boostent ton énergie et ton bien être. J’ai pas trop le temps de développer le propos de l’auteur. Mais en lisant ton article c’est ce qui m’est venu à l’esprit! Ça et la méditation de la bienveillance ( aussi évoquée ds le livre). « Puisses-tu être en paix, puisses-tu être heureux, puisses-tu être en sécurité … » La bise de Nantes.

  • CHRISTIAN dit :

    Une des vidéos les plus intéressantes que j’ai vues.Votre article indique des étapes simples qui éliminent les pratiques parasites.Merci.

  • Samuel dit :

    C’est un article très intéressant, ce problème me touche particulièrement, étant donné que j’ai eu une insommie chronique qui a duré environ 14 ans (j’ai 15 ans). Je continue a chercher des moyens d’augmenter mon énergie, en plus de trio classique. J’aimerais bien accéder à la checklist également

  • Patruck dit :

    Dans mon cas, je reste branché sur le but unique de ma vie.

  • Nathan OTANO dit :

    Cool de relire quelques articles : ) merci pour celui-ci et bon courage pour la suite ! En espérant te rencontrer sur Paris un de ces jours

  • Christel dit :

    Un article bien inspirant et motivant! Merci Julien.

  • Lucie dit :

    Salut Julien
    Super article.
    attention toutefois à ne las tomber dans l’excès. Le burn-out peut vite arriver.
    Parfois il est important de savoir aussi ralentir. Un article à ce sujet ? 😉

  • Flo dit :

    Bonjour,

    Je perds souvent du temps et de l’energie à vouloir faire trop de choses en même temps.
    Avec l’expérience, j’essaye de me recentrer sur mes objectifs quotidiens clairs et je gagne en efficacité et en motivation lorsque je vois que ça avance.

  • Marie dit :

    Merci pour ton article Julien, très inspirant. Je vais vite me remettre au travail!

  • Misticat dit :

    Merci pour ton article. il y a trois choses qui me donnent une énergie: m’asseoir avec mes enfants à regarder un film, parler avec mon mari en prenant un thé et écrire mes cartes postales (postcrossing).

  • JOu_O_Snow dit :

    Enfin un bon article! Je ne te cache pas que ça fait des mois que je ne lisais plus tes articles par manque d’intérêt au vu des titres.
    Là c’est un article qui m’intéresse énormément!
    Aussi pour avoir de l’énergie, il faut travailler son cercle social. Y a des activités qui sont chiantes à faire tout seul et qui se font qu’avec des personnes adaptés (personnalité, préférences,…).
    Exemple: Pour faire du sport, privilégier les sports en salle, l’énergie collective fera qu’on sera plus investit, mieux encore, avoir un coach.
    Exemple: Pour aller à la plage, le mieux c’est d’aller avec une personne qui adore le soleil, qui aime l’eau, qui aime jouer à des jeux (tennis,…)

  • Damon dit :

    Julien,

    un grand merci pour ces pistes pour mobiliser au mieux notre énergie. Tous ces aspects sont intéressants et plus ou moins proches des situations de chacun. C’est dans l’échange avec les autres et la bienveillance réciproque que je me motive pour avancer. Les périodes de stress sont néanmoins présentes.
    Penser « positif » sans se laisser polluer par les collègues ou proches « négatifs », voici une résolution pour la rentrée qui se profile.
    Je suis preneur de la chek-list /pense -bête.

    A+

  • Souilliart Marie dit :

    Avoir de l’énergie : manger peu, faire du Strala yoga, s’aérer, voir mes amis et ma famille, avoir ma feuille d’agenda BLOC (oui je préfère rester aux feuilles A4 puis les glisser dans un classeur) tout le temps sur moi et noter tout
    Ce qui me vient. Chasser les idées noires : faire un bilan de mes semaines, de mes journées, afin de pouvoir mettre à plat mes actes manqués et alléger mon esprit de ce qui n’ a pas fonctionné !
    Merci pour ce site Julien , je te lis depuis un an, et grâce à toi j’ai rempli des objectifs qui stagnaient depuis plusieurs années ! Tout ca uniquement avec l’agenda Bloc, la matrice préférentielle et tes articles. Ces derniers sont tous reliés par un fil rouge qui me ramène constamment vers une canalisation de Mon énergie dans le bon sens. Je te remercie donc encore pour ton aide précieuse. J’espère que tu continueras longtemps. Marie de Paris.

  • Cécile dit :

    Pour retrouver de l’énergie, je vais dehors les pieds dans l’herbe si possible ou au moins sous un arbre. Les écrans me déconnectent trop de la réalité, la nature, elle, me redonne ma juste place. Merci Julien pour tous tes bons conseils toujours saupoudrés d’humour !

  • Julie dit :

    C’est bien résumé, et oui, le multi-taches est une vraie bullshit pour le cerveau. Il n’est pas cité comme cela mais tu parles bien de ne pas opérer de multiples opérations en même temps (d’où erreurs etc) mais bien les unes après les autres pour réussir. Et ça c’est un gros souci aujourd’hui.

  • Marina dit :

    Merci beaucoup pour cet article.
    Je compte parmi ceux qui veulent faire plusieurs choses à la fois. ERREUR !
    J ai encore du mal a déterminé mes priorités. Merci beaucoup pour cette piqure de rappel en cette periode d’organisation de l’année.

    J ajouterais l importance de la tenue d un genre de carnet de bord quotidien ou hebdomadaire, dans lequel seront inscrites les actions du jour (ou de la semaine) qui tendent à avancer dans notre objectif principal.

  • Gen dit :

    Merci de nous ramener à des essentiels auxquels nous sommes tellement peu formés !

  • Hebachi Djihane dit :

    très bon article, j’ai vraiment apprécier c’est nouvelles idées enfin de l’originalité!
    pour ma part le seul conseil que j’ai vraiment tester surtout en période d’examens pour les étudiant serait de travailler de 40 à 50 min et faire une pauses de 20 min avant de reprendre, ça aide a faire plus tout en ce sentent assez énergique ça évite aussi de se sentir frustré… ça peut aussi marcher pour tout travail intellectuel.

  • Julien dit :

    c’est vrai que requinqué par quelques jours de vacances j’étais à fond cematin … mais l’apathie m’a rapidement gagné dans la journée, comment regagner de l’énergie ? faire-faire-faire est un excellent conseil !
    bonus : Un conseil à ajouter aux tiens et à ceux de Bruno dans le mail (sic) que tu nous as adressé en teasing au sujet de…
    la pile de messages électroniques au retour des vacances :
    surtout ne pas commencer par lire le mail le plus récent ! le principe d’urgence risque vite de nous accabler…

    Pour éviter de (re)partir dans tous les sens dès les premières minutes : lire dans l’ordre, se remémorer la situation de notre départ en congés (clean j’espère)
    Ok pour le mode conversation mais… en reprenant depuis le fil de messages le plus anciennement arrivé ! cela permettra de se reconstituer graduellement la suite des événement et… une fois tout lu, choisir à quoi répondre en fonction des priorités !

    …et parmi mes priorités un nouveau quide : « Pourquoi » je suis là c’est un top conseil. Merci. et merci pour la check-list ^^

  • Coryne dit :

    Bonsoir Julien
    Merci pour cet article très motivant et éclairant , surtout à la veille de rependre le travail.
    Pour moi aussi la musique est stimulante . Penser et visualiser les belles choses , les bonheurs à vivre quand j’aurais atteint mon objectif me donnent la pêche . Dans l’attente de te lire , bonne continuation

  • Figueira dit :

    Hello Julien.

    Superbe article. Ça me rappelle comment j’ai surmonté mon divorce à un moment où j avais tout perdu dans ma vie (travail, argent, épouse…) et c’est bien le « pourquoi je voulais sortir de cette situation » qui m’a permis de rester debout et d’être où je suis aujourd’hui.

  • Aurélie dit :

    Bonjour, j’ai de l’énergie lorsque ce que je fais a un sens et que je me pose la question de comment je me sens par rapport à cette situation. Est-ce que cela me fait peur etc car pour pouvoir dépasser l’émotion liée aux pensées, il faut déjà la reconnaître. Tout cela est en lien avec les idées de Thomas d’Ansembourg dans son livre cessez d’être gentil soyez vrai qui est très intéressant et tout à fait en lien avec l’authenticité que tu proposes !

  • Lirone dit :

    Merci Julien pour cet article ! J’ai apprécié.
    Je dois t’avouer que j’étais un peu peiné quand j’ai lu la partie sur ta rupture amoureuse…J’imagine bien que cela n’a pas dû être facile. En tout cas, tu as su rebondir et c’est le principal 🙂
    Un élément qui me donne de l’énergie parce que je m’en rend compte actuellement, c’est la famille ! J’ai longtemps vécu seul (études, boulot) et c’est vrai que dès que je les revois, j’ai pas mal d’énergie. Je n’aurais jamais cru.

    Keep rocking.
    Lirone

  • FREDERIC CHATEL dit :

    Bonjour Julien,

    Je suis content de recevoir à nouveau tes articles, cela donne de l’énergie car comme l’on dit d’autres avant moi, le collectif positif donne de l’énergie et nous pousse.
    J’utilise la musique et j’ai découvert il y a peu les fréquences mentales (mental waves). J’utilise les ondes Gamma pour me donner de l’énergie, de la concentration.

    Continu à nous donner de l’énergie.
    MERCI

  • Lucile dit :

    Merci Julien pour cet article très inspirant pour moi en ce dimanche matin 😉 je vais glisser ta check list dans mon agenda. Je peux récupérer de l’énergie pour me mettre au boulot en tapotant les méridiens sous les clavicules ! Très efficace (c’est de l’EFT) !

  • PacoYllis dit :

    Salut Julien,
    c’est grâce à toi que je me suis arrêté sur le concept d’énergie, et de gestion de l’énergie (plutôt que la gestion du temps…) Je suis convaincu maintenant que c’est prioritaire et impacte toutes les zones de la vie. Ça me fait plaisir de te voir revenir sur ce sujet.
    D’ailleurs dans ton article, tu triches, il y a plus de huit points car ton article sur les 2 sphères est sacrément complémentaire.
    Bon voici ma liste de six points (enfin une liste que je trouve pertinente vu qu’on a pas le droit d’inclure sommeil, exercice et nutrition !). Mes sources d’énergie dans le cours de ma journée :
    – l’eau, en particulier une douche brûlante.
    – une transition brutale : douche froide, apnée longue… et de manière générale, une sortie de zone de confort, sur quelque chose de bref et intense (prise de parole publique dans la rue, sprint sans raison ni préparation, cri primale super long…)
    – jouer (au théâtre) pour l’état d’euphorie ensuite.
    – tenir ma fille dans mes bras (tant que c’est encore possible !)
    – certaines chansons et musiques (permette de créer/ressusciter l’énergie noire) et de manière générale une œuvre d’art (peinture, film)
    – un moment de pote genre discussion à 3h du mat, jeu… (quelque chose où on sente affinité, complicité humaine).

    Mais pour de vrai, mes points déterminants pour l’énergie c’est surtout bien dormir (je mets de + en + un timer au lieu d’un réveil), régime alimentaire (merci pour la WD), exercices physiques…

    Au plaisir de te lire sur ce blog tout propre (mais pour combien de temps…)

    Pascal

  • Marine dit :

    Salut @julien !

    « Et donc souvent on oublie qu’il faut certes de l’énergie pour agir, mais que le corps humain est excellent à générer de l’énergie en agissant. »

    Oui. C’est contre-intuitif mais ça fonctionne.
    Après il faut prendre garde à ne pas tomber dans l’excès non plus.

    « Parce qu’au final, on est des éponges à émotions. »

    Clair. On peut se sentir bien, mais si on passe du temps avec des gens qui pompent l’énergie avec des paroles « négatives », on est affecté.

    « les gens négatifs se nourrissent de la négativité. »

     Le truc que tu donnes de montrer que tu comprends ce que la personne dit + empathie et de passer à un autre sujet, ça fonctionne bien !

    « Mais quoi qu’il arrive, vous êtes responsable. Et cette pensée libère l’énergie à gérer le déni. »

    Oui, j’ai bien aimé le livre de Mark Manson et notamment ce passage sur être responsable vs être fautif. Du moment que l’on part du principe que l’on prend la responsabilité de sa vie, ça change pas mal de choses, ça remet en perspective.

    « Pour moi l’authenticité doit être perçue comme le bouton du volume d’une chaine hifi et pas en mode interrupteur de votre lampe »

    Bien vu ! Genre, tu dis la vérité, et dans certaines situations, la vérité mais pas forcément « toute la vérité ». Tu vas plus exprimer en détail ce que tu penses, tes émotions avec les proches (personnes en qui tu as confiance) que dans d’autres situations où tu vas rester plus factuel. Après à adapter en fonction de l’autre (ou des autres), s’il incite ou pas à être authentique.

    Cela étant dit, être authentique c’est plus simple au final, on se sent mieux.

    Se demander « pourquoi » pour certaines choses, ça peut aider à avancer mais quant à chercher à comprend le comportement, les décisions d’autrui, souvent c plus du bazar mental/prise de choux qu’autre chose. Appliquer l’accord Toltèque « ne pas faire de supposition » est une bonne solution, plus facile à dire qu’à faire pour ma part ^^

    Pour le point n°7 : faire une chose oui, mais justement, on peut être « paralysé » à se dire (et comprendre) qu’on doit choisir une chose et on part dans des élucubrations type « et si c’est pas la bonne chose que je choisis, etc. ».
    Alors se dire que de toute façon on pourra apprendre de cette expérience peut aider, et que de toute façon, on fait de notre mieux pour faire le meilleur choix à un moment T avec les infos/paramètres dont on dispose à ce moment-là. D’où l’importance de faire un point régulièrement.

    Point n°8 : quand on pense « comment je pourrais » au lieu de « est-ce que je pourrai », ça ouvre de nouvelles perspectives, le cerveau se met en mode résolution de problème.

    L’énergie ça vient souvent quand on fait un truc qu’on aime, surtout quand on entre dans l’état de flow. Cultiver et faire des trucs qu’on aime qui représentent un minimum de challenge c’est tout bénéf.
    Aller faire un tour dehors peut aussi aider à énergiser

    PS : désolée d’apprendre pour ta séparation, j’espère que tu vas mieux 🙂
    C’est pas forcément évident à gérer les relations qui n’existent plus (couple, amis), mais dans ces cas-là, je me dis que c’est pour le mieux même si je vois pas pourquoi sur le moment. Après, je rends effectivement compte que c’est mieux parce qu’on n’a pas les mêmes valeurs, priorités, etc.

    Excellente fin de semaine à toi 🙂

  • Julien dit :

    @patruck Merci Patric pour ton retour! C’est clair qu’il est important de rester focalisé sur un objectif.. cela permet d’être plus ouvert aux différentes opportunités 😉

  • Julien dit :

    Bonjour @samuel ! Normalement vous avez reçu la check-list en envoyant votre commentaire 🙂
    Chaud 14 ans d’insomnie chronique. Malgré cet apparent manque de sommeil, vous êtes là. Je pense que le corps sait exactement combien d’heures de sommeil il a besoin.. certaines personnes fonctionnent bien avec 3 heures de sommeil par nuit.

    Vous êtes peut-être de ces gens chanceux…?

  • Julien dit :

    Hello @marine ! Content de te voir ici!

    Dans les moments un peu pénible, j’aime bien me dire que cela arrive pour moi, par contre moi. Accepter les trucs, ne pas lutter, laisser l’eau couler sur soi. Un peu comme dans le livre d’Albert Camus (la chute) qui dit que les critiques, les gens, et tout ce qui l’entoure coule sur lui…

    Le flow je pense en faire un article prochainement. C’est important de comprendre que cet état prend du temps à être atteint.

    À bientôt 🙂

    J.

  • Julien dit :

    Salut @pacoyllis ! Content de te voir ici!

    Ce concept de l’énergie je le dois à Scott Adams 🙂 Oui l’article sur les 2 sphères est complémentaire afin d’éviter de gaspiller de l’énergie à vouloir faire disparaître la nuit ou les nuages…. (comprendront ceux qui l’ont lu).

    C’est étrange la douche brûlante.. moi ça me tue!
    Ah oui, tu en parles de la douche froide… j’allais y venir.

    Sympa tes tips. Mais c’est vrai que le fait de parler en public me donne aussi la patate… mais plus parce que j’utilise de l’énergie (et donc cela en génère).

    WD Tu fais?

    Il restera structuré ce blog 😉

    J.

  • Julien dit :

    C’est marrant @lucile que tu parles de méridiens pour avoir de l’énergie. Tu as une vidéo youtube à me montrer pour trouver la technique?
    Tu parles de l’Agenda BLOC?

    😀

    À bientôt.

    J.

  • Julien dit :

    Salut @frederic-chatel ! Cela me fait plaisir de te voir ici aussi!

    Le collectif pousse à l’action c’est certain! Car ensemble on est plus fort et on va souvent plus loin. En même temps il est important de pouvoir faire des activités importantes tout seul, sans le soutien des autres. C’est plus fiable.

    Mental wawes et ondes gamma pour avoir de l’énergie? Tu as un lien?? Cela m’intéresse 😀

    À bientôt!

    J.

  • Julien dit :

    Ha! Mais @lirone. Toi ici c’est cool! Ouai j’étais un peu peiné aussi, t’imagines.. mais j’aime bien aussi aborder ces sujets. Les choses arrivent pour nous, pas contre nous. Nan?

    La famille c’est important… une citation du parrain « Un homme qui ne prend pas soin de sa famille ne deviendra jamais un homme. »
    A+ 😉

    PS: Merci pour ta commande de l’Agenda BLOC.

  • Julien dit :

    Ah oui la notion du sens @aurelie ! C’est vraiment clé. Cela permet de tenir dans les moments difficiles. Pour obtenir quoi je fais quelque chose.
    Je ne connaissais pas Thomas Ansembourg

    Merci pour la source!

    À bientôt!

    J.

  • Julien dit :

    Génial @figueira et félicitation.
    Et qu’est-ce qui ta permis de tenir??

    Si ce n’est pas trop indiscret 😉

    J.

  • Julien dit :

    Salut @coryne !

    Tu écoutes quoi qui te stimule? La visualisation j’en parle aussi brièvement dans mon prochain bouquin 🙂
    Prochain article lundi!

    À bientôt!

    J.

  • Julien dit :

    Salut @julien !

    Merci pour tes conseils avisés. Comme tu le dis… jamais commencer par le premier email et j’ai aussi comme habitude lorsque je pars plusieurs semaines, d’inscrire où j’en suis avec mes projets et les problèmes à résoudre.

    J’espère que la check-list te plait 😉

    J.

  • Julien dit :

    Merci @hebachi-djihane. Oui les pauses sont paradoxales. On se dit « j’ai encore tout ça à faire » et je me prends une pause?? Surtout dans les périodes de bouclement ou l’approche d’une deadline.

    Merci pour ta recommandation.

    À ++

    J.

  • Julien dit :

    Ah ça @gen , l’école ne nous prépare pas à la vie.

    😉

  • Julien dit :

    L’idée du carnet de bord est intéressant pour savoir quand nous avons de l’énergie (et de quel type d’énergie il s’agit). Merci pour ton retour @marina !

    À bientôt.

    J.

  • Julien dit :

    La technologie est un problème pour ça ouai… C’est affreux et j’en souffre aussi pas mal. D’ailleurs c’est pour cela que le sujet m’intéresse. Parce que j’y suis vulnérable…

    À bientôt @julie !

  • Julien dit :

    C’est assez marrant que tu parles de ça. Mais je m’entraîne souvent pied nu (même quand il fait froid) mais malheureusement pas dans l’herbe… et c’est un truc que j’aimerais bien faire. Je travaille essentiellement devant un écran… et j’ai de plus en plus de problème avec ça 😉

    À voir comment je vais gérer la suite.

    Merci @cecile !

    A++

    J.

  • Julien dit :

    Salut @souilliart-marie ! Super content de voir que cela marche pour toi. Oui au début mon Agenda BLOC n’était qu’une simple feuille A4 que j’ai « pimper ». Parle moi un peu plus du Strala Yoga, cela m’intéresse tout ces trucs.

    Merci d’être là depuis une année et belle continuation (tu as l’air d’être sur la bonne pente!)

    J.

  • Julien dit :

    Ahh @damon, les collègues négatifs, peut-être le premier truc à supprimer de sa vie 😉

    Tu as reçu la check-list en commentant!

    La magie de l’automatisation…

    Merci et à bientôt!

    J.

  • Julien dit :

    Merci @jou_o_snow pour ta franchise. C’est important pour moi.
    Bons conseils complémentaires! Pour avancer plus rapidement, s’entourer de gens qui partagent les mêmes passions.
    De mon côté c’est vraiment ce qui me manque dans le coin (des mecs qui bossent sur le net) et quand j’en rencontre… c’est bon, tu nous perds 😉

    À bientôt.

    J.

  • Julien dit :

    C’est quoi du postcrossing @misticat !

    Cela m’intéresse de savoir. Merci pour ton retour ;)))

  • Julien dit :

    Ah oui c’est important… mais pour faire un article sur le sujet… je ne sais pas si je suis le mieux placé @lucie 😀
    J’ai les idées… mais je me fais souvent emporter par mes idées foisantes!

    Tu dirais quoi sur le sujet?

    J.

  • Julien dit :

    Ouai faut vraiment que je bouge sur Paris un de ces 4 @nathan-otano !

    Depuis le temps que je n’ai plus les pieds dans cette belle ville 😉

    J’espère que tes projets avancent comme tu le souhaites.

    J.

  • Julien dit :

    En fait contre les côtés Dark j’ai mon petit secret à moi (et qui en fait je suis sûr, concerne pas mal de gens). Je me dis « Je vais te montrer qui je suis avec mes projets 😉 »

    C’est cool ce que tu dis.. je lis « Never eat alone » et je n’aime pas trop normalement les principes avec le mot « jamais ». Car c’est difficile à tenir… mais vraiment de bons concepts. Et c’est vrai que c’est moment sans attentes avec des inconnus sont vraiment cool. Hier, j’engage la conversation avec le chauffeur de taxi, lorsqu’il me dépose je parle au gars à l’arrêt de bus, puis croise une amie et peut-être que le tout à durer 15 minutes, mais c’était vraiment énergisant.

    Merci @agathe 😉

    J.

  • Baptiste dit :

    Merci beaucoup pour cet article Julien !
    Ne me connaissant pas énormément et ayant du mal à identifier ce que j’aime , j’ai trop tendance à mettre mon énergie dans des choses ne me correspondant pas réellement… Disons que je suis plus ou moins conditionné par mon environnement. Néanmoins je travaille beaucoup sur moi même pour vivre la véritable vie que je veux et c’est avec plaisir que ton article m’a apporté des clés supplémentaires ! Même si j’avoue que parfois je me demande trop si je suis capable de devenir qui je veux être, je suis heureux d’avoir commencé ce périple accompagné de personnes aussi inspirantes que toi.

    Merci encore !

  • Sandoz dit :

    Merci pour cette article! Par toujours facile de mettre en application le dernier point que tu mentionne (de plus en étant une gémeau 🙂 Mais cela donne à réfléchir! Personnellement, la grande diminution des réseaux sociaux et garder le focus sur ma vie sans comparaisons me permet de garder une grande énergie mentale et donc physique!

  • Alexandre dit :

    Salut Julien,
    Merci pour cet article vraiment génial et j’ai hâte de pouvoir mettre en pratique ces conseils. Je suis plutôt une personne ambitieuses mais je doute trop de mes capacitées et cela me fais baisser les bras parfois même abandonner ce que je veux faire.
    Personnellement les petites sortie de course à pied dans la forêt me redonne de l’énergie, ce sentir seul au milieux des ces arbres oiseux qui chantonne et faune qui vadrouille me permet de faire le vide après des journées de job difficile…

  • Fabien DEBARD dit :

    Un article très intéressant et un début de réponse à mon problème du moment, alléger mon cerveau pour avoir les idées claires. Je vais tester

  • vincent dit :

    Salut Julien,
    Article très inspirant. Je me retrouve dans tellement de points.
    Rien que de penser à les mettre en oeuvre me redonne de l’énergie. Content d’avoir découvert ton site, je me réjouis de la suite.

  • Marie Josée Rappaz dit :

    Merci de me faire parvenir les 8 techniques « Avoir de l’énergie en utilisant mieux votre cerveau ». C’est très intéressant et cela va m’aider pour débuter.

  • Laure dit :

    Ah merde, faut que je quitte mon conjoint aujourd’hui…

    Merci pour cet article. De mon côté outre les points que tu cites, il y a : certaines musiques, les câlins de mes enfants et les belles choses simples (un beau paysage, un arc-en-ciel, une abeille qui butine…)

  • Julien dit :

    Salut @baptiste ! Merci à toi pour ton commentaire!
    Bah est-ce que l’on peut devenir qui on veut vraiment être? Je le pense, mais le chemin est long et je ne pense pas que l’on puisse atteindre l’arrivée. L’information, les gens, l’environnement viennent nous modifier et nous pousse à chercher autre chose. Qui je suis aujourd’hui ne veut pas les memes choses que Julien il y a 2 ans. Dans ces conditions, chercher le « qui je veux » est plutôt difficile et intéressant.

    Philosophique tout ça 😉

    J.

  • Julien dit :

    @sandoz Merci pour ton retour. Comme tu le dis, la comparaison c’est le mal. Et les réseaux c’est essentiellement que ça.
    Pour ma part, je ressens une difference d’état entre les journées où je consulte pour la première fois mes réseaux à 17h et les journées où je commence vers 09h…

    ABE.

    J.

  • Julien dit :

    Chacun ses astuces @alexandre pour retrouver un niveau d’énergie correct.
    Pour ma part soit je soulève des kettlebells, soi je cesse de m’alimenter. Et là l’énergie revient.

    Dingue ^^

    Merci pour ton retour.

    J.

  • Julien dit :

    Si tu lis l’anglais @fabien-debard , j’ai un livre qui peut t’intéresser et qui s’intitule « CLARITY ».

    😉

    J.

  • Julien dit :

    Cool @vincent !

    Tiens nous informé de ton evolution :))

    J.

  • Julien dit :

    En postant votre commentaire @marie-josee-rappaz , vous devriez avoir reçu le PDF 😉
    Vive la technologie.

    J.

  • Julien dit :

    Merci @laure pour ton retour. Parfois s’arrêter 30 secondes pour vivre (regarder des passants passer, caresser un chat, marcher pied-nu dans l’herbe) est tout ce qui nous faut pour reprendre courage 😉

    J.

  • Nathalie dit :

    Un article qui m’a vraiment plu: fond et forme et c’est assez rare dans mes récentes lectures sur le sujet! Je suis quand même étonnée que tu n’abordes pas du tout l’alimentation car c’est ce qui m’est venu en tête immédiatement à la lecture du titre. Après quelques minutes sur ton site, je m’abonne à ta newsletter ! Beau résultat car je suis radine avec mon email !

  • Julien dit :

    Salut @nathalie ! Merci pour ton retour 🙂 L’alimentation je l’a mentionne en expliquant que je n’irais pas plus loin. Pourtant au quotidien elle a une place importante 😉

    Je suis allé voir ton site! Belle communauté…et j’aime bien la manière dont tu captives l’attention avec ton icône d’email en bas à droite de l’écran 😀

    À bientôt!

    J.

  • Valérie dit :

    Bonjour Julien,
    Merci pour ces conseils ; ça fait prendre du recul, de la hauteur.
    Pour moi l’énergie vient aussi en se réjouissant.
    J’essaie de me réjouir des moments agréables que je passe ou que j’ai passés…c’est magnifique ce coucher de soleil sur la route quand je rentre du boulot, c’était super ce dîner avec mes amis hier soir, c’était cool les remerciements de la personne inconnue que j’ai aidée/ dépannée tout à l’heure.
    Je me répète souvent…de quoi je peux me réjouir là tout de suite ?
    Et ça marche, ça me redonne de l’énergie..!

  • Nils dit :

    Salut Julien,

    Merci pour l’article.
    Je suis preneur de la chek-list 🙂

    A bientôt,

    Nils

  • Cho dit :

    Salut Julien, ça fait du bien de savoir qu’on peut gagner de l’energie sans avoir à donner un bras à chaque fois. Merci pour ton boulot, je trouve plein d’astuces utiles qui font avancer.

  • Julien dit :

    Cool @cho !

    Cela me donne envie de faire un autre article sur l’énergie ^^

    À voir 😉

  • Mamadou dit :

    Très instructif.

  • Bubbler dit :

    Merci pour l’article.
    Reste plus qu’à mettre en pratique.

  • Loïc dit :

    Salut Julien !

    Perso, ce qui me donne de l’énergie :

    Certaines musiques que je choisis avec soin (et je me constitue avec le temps une playlist constituée de la crème de la crème).
    Et puis danser à fond dessus. (très bonne pause pour se ressourcer/changer les idées au fait)
    J’ai d’ailleurs remarqué que plus j’ai associé de souvenirs heureux sur une musique (en dansant en soirée avec de très bons amis sur cette musique, notamment), plus celle-ci va me donner de l’énergie. Le pouvoir des ancrages 😉

    En parlant d’ancrage : j’en ancre un de plus en plus (ancrage physique = serrer le poing droit). Plus tu l’utilises, mieux ça marche.

    Enfin, sortir me balader, prendre l’air, faire un tour à vélo me donne de l’énergie.
    Pareil : faire la vaisselle, en gros démarrer le moteur de l’action avec des tâches qui demandent peu de réflexion.

    Je suis très d’accord pour l’énergie noire, elle m’a beaucoup aidée, c’est l’un des moteurs les plus puissants !

    Loïc

  • Julien dit :

    Salut @loic !

    Merci pour tes inputs. Tes retours.

    Oui la musique c’est de la folie. J’écris toujours sous musique, c’est ma dope.
    Sinon l’ancrage du point je l’avais découvert dans un livre sur la PNL il y a bien longtemps… je n’ai jamais vraiment appliqué mais comme tout ancrage, plus tu le répètes plus celui-ci doit fonctionner.

    À bientôt!

    Julien

  • Fabien dit :

    je me reconnais bien dans cet article sur l’énergie. Des fois je m’écroule sur mon canapé, et je me rappelle que c’est la pire chose a faire. Alors je me leve et saute sur place pendant une minute. Ca me donne la force de continuer. Travailler debout et non assis me donne aussi plus d’energie.
    J’ai encore du mal a faire face aux choix. On est dans un monde ou on a l’impression de faire mile choses et au final je ne fais rien

  • Julien dit :

    Less is more @fabien. C’est tellement ce que je vois autour de moi… les gens se dispersent 🙂

    Julien

  • Talbi dit :

    C’est un article très intéressant, ce problème me touche particulièrement.Merci

  • Talbi dit :

    Bravo je trouve votre article très intéressant.Merci

  • Damien B. dit :

    Okay, top, je viens de finir l’article et de prendre des notes avec Workflowy Dynalist 🙂 : J’ai hâte de comparer le travail avec la checklist proposée !

  • Damien Bis dit :

    Okay, top, je viens de finir l’article et de prendre des notes avec Workflowy Dynalist : J’ai hâte de comparer le travail avec la checklist proposée !

  • Loul dit :

    Bonjour,

    Lire cet article est certainement un bon point de départ pour moi et mes résolutions de 2019. Merci beaucoup car oui, les points évoqués me concernent personnelement et j’y trouve des réponses tant recherchées.

  • Stephane dit :

    Merci pour cette article, ça a l’air mieux qu’une prise de courant …. j’adors

  • Laurent dit :

    Merci et encore merci pour cette approche, independante du trypique bien manger, dormir, faire du sport …
    J’attend avec impatience la. Check-list

  • Fek dit :

    Merci c était très intéressant.

  • Fidalgo dit :

    J’ai lu un tas d’articles et de chose pour trouver la raison de mon manque d’énergie, sans succès, mais votre article je m’y suis retrouvé dans tout, merci.

  • Fidalgo dit :

    J’aimerai recevoir la check list merci bien

  • Nathalie POUJADE dit :

    Posée aussi simplement et clairement. La solution semble tellement évidente !
    Merci beaucoup !
    Nathalie

  • Julien dit :

    Merci à toi Nathalie pour ton message!

  • Julien dit :

    Bonjour Fidalgo!

    Excellent. Merci 🙂

  • Julien dit :

    Merci Fek pour ton retour.

  • Julien dit :

    Merci Laurent pour ton message. Clairement lié aux 3 activités que tu as mentionné oui.

  • Julien dit :

    Excellent Loul!

    Et depuis le temps… qu’est-ce qui a changé dans vos pratiques?

  • Julien dit :

    Merci encore d’avoir partagé tout ça avec moi 🙂

  • José Maria Abecassis dit :

    Merci bien! Très bon contenu

  • Super article sur comment produire de l’énergie, en effet plus on bouge plus on en a !

    Let’s move 🙂

  • Nihad dit :

    Merci, j’ai bien aimé lire cet article,
    moi qui manque d’énergie, j’ai trouvé ça très intéressant. je vais essayé de suivre ces différents techniques et encore merci

  • >
    32 Partages
    Partagez32
    Tweetez
    Partagez