Le JOMO : 5 pratiques pour déconnecter et se retrouver

Le JOMO est un acronyme pour le terme anglais "Joy of missing out" qui signifie joie de manquer [un événement, une information]. Le JOMO consiste à prendre du plaisir à ne pas savoir ce qu’il se passe dans le monde. À délibérément ne pas suivre toutes les tendances. À déconnecter et passer du temps hors écran pour se retrouver.

Le JOMO a été remis au goût du jour par le blogueur Anil Dash en réponse à son antonyme, le FOMO, un acronyme anglais pour le terme Fear Of Missing Out qui signifie la peur de manquer [un événement, une information].

FOMO VS JOMO

Le JOMO est un concept intéressant qui consiste à volontairement accepter de rater des trains. Car comme Nassim Nicholas Taleb en parle dans son livre The Black Swan, louper un train est douloureux uniquement si on court après celui-ci.

Ainsi, manquer des informations, ne pas participer à certaines tendances ou simplement ne pas courir après un succès créé par la pression sociale est la manière la plus directe de réduire son infobésité, la charge de travail et le stress.

Sans omettre un point important : les réseaux sociaux et les news rendent malheureux.

  • Les news parce qu'elles vous enferment dans le carcan du malheur hors de votre contrôle (Poutine qui entre en guerre, l'eau qui va manquer, le virus XYZ qui va nous ravager, le prof qui se fait décapiter)...
  • et les réseaux sociaux, car ce qui attire le plus l'attention vous sera présenté... et forcément, vous vous comparez à ceux à qui tout semble réussir.

Avec ces chiffres en tête, il est plus facile de pratiquer le JOMO

Après tout, chaque heure, 30’000 heures de vidéo YouTube¹ sont téléchargées sur la plateforme. Il vous faudrait plus de 82 ans pour regarder ce que la plateforme vous propose chaque jour en plus. 

Et qui dire de Twitter et ses 9000 tweets par seconde²... ou les 106 799 livres publiés en 2018... en France³ ? 

Décidément, chaque seconde, vous manquez une information qui pourrait changer votre vie.

Mais obtenir cette information a un coût : le temps, l'énergie... mais surtout ? Notre pensée se transforme sous le passage de l'information que nous consommons jour après jour... en cherchant, vous tomberez sur des informations anxiogènes qui vous font stresser ou douter.

Nous sommes ce que nous mangeons, nous pensons l'information que nous consommons.

Donc ? L’idée derrière le JOMO est de lâcher prise sur notre monde surconnecté, mais pas uniquement.

Je pense que le travail est avant tout à effectuer sur notre système de croyance, nos désirs, nos aversions et ce que l’on souhaite faire du peu de temps que nous avons à vivre dans ce vaisseau spatial appelé Terre.

Après tout, on revient à un point clé mentionné il y a des centaines de milliers d’années : est riche celui qui maîtrise ses désirs.

Mon dernier exemple de JOMO : Chat GPT

Quand tous les blogueurs spécialistes crypto sont devenus des spécialistes ChatGPT (en une nuit), je me suis demandé si je devais sauter dans le train ChatGPT.

En décembre 2022, un ami me disait déjà « ça va révolutionner le monde ». Depuis, nous avons eu des discussions intéressantes avec des entrepreneurs proches.

Et oui, cela va changer le monde. Je fais partie de ceux qui pensent qu’une fois une technologie libérée, il est impossible de la retirer, de faire comme si elle n’existait pas. Voyez cela comme le génie qui sort de sa lampe.

Prenez la montre. Une fois créée, celle-ci a commencé (au 13siècle) à équiper nos clochers, puis nos gares et enfin nos poignets, il est difficile de se passer de cet outil de synchronisation qui nous permet d’ajouter de la complexité et réaliser des prouesses dans nos sociétés.

Sans montre, vous vous rencontrez au levé ou au coucher du soleil avec votre ami... et c'est approximatif. L'un de vous deux va attendre 15 ou 30 minutes. Ce sont des ressources qui pourraient être utilisées différemment comme vous dirait le dernier des capitalistes (sans se rendre compte que nous perdons quelque chose à toujours vouloir gagner du temps).

Avec ChatGPT cela sera pareil. Mais mes lectures me rappellent que la technologie atrophie la partie qu’elle amplifie. Que va-t-il se passer avec les intelligences artificielles ?

Vous aurez des individus incapables de créer de la valeur sans l'aide d'intelligences artificielles. Tout comme le smartphone et les outils numériques atrophient notre mémoire.

La preuve pour ceux qui ont vécu sans smartphone ? Il y a de fortes chances que les numéros de téléphone que vous pouvez citer de mémoire ont été mémorisés APRÈS l’arrivée du smartphone dans la poche de votre jeans.

Donc ChatGPT, oui, certains surfent sur la vague. Millions de vues TikTok. Certains font des produits pour devenir riche sans rien faire (le sujet ne change pas, seulement le mécanisme : devenir riche avec une pelle et une pioche, avec un business en ligne, avec des placements, avec les cryptos, avec les nfts, avec ChatGPT).

Au final, chaque fois qu’une personne vous promet de devenir riche rapidement, la seule personne qui devient riche, c’est la personne qui vous propose le deal… plus quelques chanceux qui seront mis en avant. (Mais vous connaissez probablement le biais du survivant… donc je m’arrête là.)

Comment est-ce que je gère le "FOMO" ChatGPT afin de rester dans le JOMO ?

1. Je ne fais rien.  La non-action est intéressante. On est câblé pour penser que la meilleure chose à faire est d’agir. Parfois simplement se retenir d’agir et observer est la meilleure des choses à faire. Jullien François en parle dans son excellent livre « Traité de l’efficacité ».

2. Je regarde les mouches tomber. Un mouvement s’est mis en marche, certains disent que ChatGPT est pour l’intelligence artificielle ce qu’était l’iPhone pour les téléphones. Beaucoup d’argent part dans le secteur. Une quantité astronomique d’acteurs se lancent dans ce domaine.

Je regarde les mouches tomber. L’idée est d’éviter de sauter dans l’intelligence artificielle avant d’avoir une information que seul le temps peut me donner : effets secondaires, dérives, mais aussi logiciels qui semblaient prometteurs, mais qui n’ont pas tenu le coup face à la concurrence.

Comme la mise sur le marché d'un nouveau médicament : j'attends de voir les effets secondaires que seul le temps peut nous dévoiler. Certes je ne profiterais pas des bénéfices ressentis par les plus rapides... mais le train est passé.

3. Je cherche un formateur qui passe ses jours et ses nuits derrière les écrans.

Indice : vous pouvez reconnaître ceux-ci à leur teint. Ils n'ont pas bonne mine et ils ont les yeux rouges (je suis dans cette phase de recherche).

4. Je me formerais peut-être à l’intelligence artificielle.

5. J’implémenterais peut-être l’intelligence artificielle dans mon système.

6. Je créerais éventuellement une formation après avoir testé et identifié les aspects les plus intéressants pour mon audience.

Que le plan fonctionne ou non, ce plan m’aide à gérer les trains qui partent constamment.

rater des trains taleb

Et surtout ? Je continue de creuser des sujets intemporels : la loi de Gall, les systèmes, l’énergie, la concentration et surtout, je continue d’affiner l’Organisologie.

Ma manière de gérer la vague ChatGPT n’est pas la seule pour ressentir le JOMO. En voici d’autres.

5 pratiques testées pour vivre dans le JOMO

Voici 5 pratiques que j'ai testé. Vous en voyez d'autres ? C'est évident. Venez nous dire ce que vous faites pour pratiquer le JOMO sur la vidéo Youtube que j'ai réalisé en lien avec ce sujet.

1. Régénérez-vous hors écran

Si vous travaillez derrière des écrans, votre temps libre est à passer hors écran. Vous faites ce que vous voulez de cette information, mais pour ma part, je ressens plus de satisfaction en passant une soirée en compagnie d'un livre (papier) ou d'amis sans écran interposé... que derrière Netflix.

Mais comment lutter contre l'addiction des écrans ?

2. Verrouillez vos écrans sans votre accord

Si vous n'arrivez pas à déconnecter, installer Cold Turkey sur vos ordinateurs, et One Sec sur votre smartphone / tablette. Cold Turkey possède plusieurs fonctionnalités intéressantes (si cela vous intéresse, un article se trouve ici) mais celle qui nous intéresse dans le cadre du JOMO s'appelle "Frozen Turkey".

L'idée est de verrouiller votre ordinateur sans pouvoir déverrouiller celui-ci durant une période prédéfinie à l'avance (par exemple, 18h - 6h).

Nous vivons dans une société qui célèbre le travail et l'agitation, ignore le renouvellement et la régénération et échoue à reconnaitre que les deux sont nécessaires pour soutenir une haute performance.

Les écrans et leurs lumières bleues et informations anxiogènes ne vont pas vous aider à avoir un sommeil de qualité et donc à régénérer vos batteries.

3. Pensez à vous pour le bien des autres

L'idée est de penser un peu plus à vous et vos besoins. Si vous avez tendance à faire passer la vie, l'opinion et le confort des autres avant vos besoins, cet exercice sera difficile.

Une question pour vous aider : que feriez-vous si les gens présents dans votre vie aujourd'hui n'étaient plus là ? Si vous pouviez, un jour ou deux, vivre incognito là où vous voulez ?

Vous avez des éléments qui viennent à l'esprit ? Bingo !

Souvent on croit que le temps passé seul, à faire ce qui nous plait, est égoïste. Et c'est le cas. Mais c'est un égoïsme social : parce que si vous ne prenez pas du temps pour vous, il vous sera difficile d'accueillir les imprévus générés par les autres.

Exemple : si vous commencez vos journées par avancer sur vos projets, faire du sport ou méditer, avant de préparer le déjeuner de vos enfants, certains pourraient se dire : c'est égoïste.

Alors qu'en faisant ça, vous serez plus patient avec vos enfants qui galèrent sur leurs devoirs en fin d'après-midi... plutôt que de vous dire "cette crapule ne comprend que dalle à la multiplication... et je devrais faire mon entraînement"

...vous pourrez vous dire "le plus important à été fait, j'ai fait mon sport... je vais être là pour aider mon fils".

4. Concentrez-vous sur ce qui est dans votre zone de contrôle

Le FOMO porte souvent sur des éléments qui nous échappent : ce que pensent les autres, les signes d'approbation, les invitations que l'on reçoit ou non, notre popularité.

Ces éléments peuvent être avantageux (à partir du moment où les valeurs sont bonnes, car donner de l'argent à une personne qui est déjà dans la débauche ne va que précipiter sa chute).

Se concentrer sur nos pensées, nos jugements, nos actions et nos compétences sont des éléments qui sont bien plus proches de notre contrôle... et permettent de réduire le FOMO.

Lisez de la philosophie, du stoïcisme ou encore le livre "Le pouvoir du moment présent".

5. Faites une diète médiatique

Si vous regardez encore les news, déconnectez. Vous serez surpris de voir à quel point le monde va mieux... en quelques jours seulement. Je donne quelques astuces ici.

Et vous, comment pratiquez-vous le JOMO ?

Dites-le-nous dans les commentaires de la vidéo YouTube. Vous donnerez peut-être des idées de pratique à tester.

Julien

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Passez à la vitesse supérieure...

Développez de nouvelles compétences en démarrant une formation aujourd'hui même.
C'est encore gratuit.

>
Enregistrer
Telegram
WhatsApp
Partagez
Tweetez
Partagez