​​​​Dynalist: l’application pour faire des listes (mon test)

Quand on cherche à s'organiser, une multitude d'outils sont à notre disposition. Aujourd'hui, je vous présente Dynalist. 

Ce logiciel est un idéateur, ou en anglais, un outliner, tout comme son principal concurrent: Workflowy (que j'utilise pour écrire cet article).

J'ai décidé de m'inscrire à Dynalist (version pro) suite au message d'un ami... qui m'a transféré le message de son ami... et qui me demande mon avis. Vous me suivez?

Dynalist avis

Quand on compare les fonctionnalités de Dynalist et de Workflowy, on se demande si ce n'est pas une blague, tant, sur le papier, Dynalist propose BEAUCOUP PLUS que son concurrent.

Mais à force de vouloir toujours faire plus... est-ce que cet outliner au potentiel prometteur ne se serait pas perdu?

C'est ce que vous découvrirez dans le test Dynalist.

Pour ceux qui n'ont jamais utilisé d'idéateur, voici les caractéristiques principales de Dynalist.

1. Des points "poupée russe".

Dynalist fonctionne sur le principe des "nodes". 

Dynalist avis

Des points qui peuvent constituer une liste, et à leur tour devenir le titre d'un sous-niveau. Le concept de "poupée russe" présent dans la majorité des idéateurs est bien présent.

Dynalist le test

Chaque point/node à son URL unique qui peut être partagé à une personne qui a un compte Dynalist. La gestion des droits au niveau de l'URL ne semble pas être réalisable. 

Partager un lien dans dynalist

En revanche, chaque point/node peut être personnalisé.

Paramétrer Dynalist

Quelques fonctionnalités intéressantes qui méritent d'être soulignées...

  • La possibilité de numéroter les éléments qui se trouvent dans un "node".
  • La possibilité d'afficher ma liste selon le schéma du mindmap.
  • La fonctionnalité "chercher et remplacer".
Mindmap dynalist

D'autres fonctionnalités méritent votre attention, j'y reviendrais dans la suite de ce test.

2. Des dossiers séparés

Tous ces points sont enregistrés dans des dossiers (l'équivalent d'un document qui se trouve sur votre ordinateur). Ces dossiers viennent s'enregistrer dans votre panneau latéral gauche qui peut être affiché / masqué.

Projet dans les dossiers

Maintenant vous n'êtes pas obligé d'avoir plusieurs dossiers, mais vous constaterez plus ou moins rapidement (tout dépend de votre utilisation) que le logiciel commence à ralentir.

En séparant votre arborescence, vous ralentissez cet effet, mais vous perdez en fluidité dans vos recherche. Ci-dessous, j'ai divisé la structure unique avec laquelle je travaille en plusieurs documents. 

Car lorsque j'ai importé ma structure Workflowy qui contenait environ 600'000 mots, la recherche et la navigation dans mon arborescence avaient de la peine à suivre.

Bon à savoir que je peux partager mon document en spécifiant les droits des utilisateurs.

Partagez les droits d'un dossier dynalist
Partager les droits

Quant à la recherche, vous pouvez l'effectuer dans un seul dossier ou l'ensemble de ceux-ci.

recherche dynalist

3. Des mots-clés

Pour ceux qui ne sont pas encore aguerris à l'utilisation de mots-clés, ce concept est très intéressant dans le classement des idées.

Souvent les gens classent leur information en silo et l'information prend la poussière digitale ou tombe dans l'oubli.

L'idée des mots-clés est d'ajouter un chevauchement entre les silos d'informations.

Prenons un exemple que vous connaissez tous: Google.

Sur Internet, il y a différents sites web. Il s'agit de catégorie.

Des sites qui traitent de sport, d'autres qui parlent de théâtre ou d'autres qui parlent d'organisation.

La puissance des mots clés

Maintenant quand vous faites une recherche, vous utilisez un (ou plusieurs) mot-clé. Par exemple si vous cherchez un article sur la gestion du stress, vous verrez différents sites apparaître sur la première page de Google. Il s'agit d'articles qui peuvent provenir des 3 sites que j'ai cités, mais qui parlent tous du stress.

Une autre couche permet d'enrichir votre information: il s'agit des liens directs: vous pouvez lier l'information entre elles en expliquant pourquoi vous avez créé un lien. Mais revenons sur le sujet.

Dynalist permet d'utiliser des TAGS.

Cela me permet par exemple d'avoir différents projets en cours qui sont tous étiquetés avec le mot-clé # wip.

Utilisation de tag

Quand je fais une recherche de ce mot clé, peu importe son emplacement dans l'extension de mon cerveau, ce mot-clé surgit.

Je vous laisse imaginer la possibilité qu'offre cette fonctionnalité.

4. Des dates synchronisées avec votre Google calendar

Grosse différence avec Workflowy, vous avez la possibilité d'insérer des dates et de synchroniser celles-ci dans votre agenda Google.

Utilisation des dates Dynalist

Vous pouvez changer la couleur des dates qui sont dépassées et créer des dates récurrentes.

Utilisation des dates

Elle est pas belle la vie?

Dynalist et google calendar

Cette option est disponible pour les personnes qui utilisent la version pro.

5. Une personnalisation du logiciel incluse

Dynalist permet de personnaliser l'interface d'une manière plus précise que Workflowy. Par exemple, il y a la possibilité d'insérer votre propre code directement dans l'application.

paramètre dynalist

Vous pouvez également paramétrer vos différents raccourcis claviers.

6. Une boîte de réception (Inbox)

Pour terminer, vous pouvez définir l'un de vos points comme étant votre boîte de réception (inbox). Vous pouvez ensuite rapidement insérer des informations dans votre inbox, soit en passant par la case qui se trouve en haut du logiciel, ou en envoyer un email à une certaine adresse.

recherche

GTD, Bullet journal, Dynalist s'adapte

Que vous soyez un fan de la méthode GTD ou du bullet journal numérique, Dynalist s'adapte facilement aux différentes méthodes d'organisation populaires. À vous de faire preuve de créativité pour vous approprier ces différentes méthdes.

Les forces de Dynalist

  1. La possibilité de créer sa propre organisation, selon les principes des idéateurs (nodes, mots-clés, ouvrir / fermer)
  2. Dynalist gère les dates (et la synchronisation avec Google Calendar). À mon avis c'est la fonctionnalité la plus intéressante qui manque à son concurrent (au moment où j'écris cet article, les dates sont disponibles dans Workflowy mais elles ne servent pas à grand chose).
  3. La possibilité d'intégrer des images facilement. 
Intégrer des images

Les faiblesses de Dynalist

  1. À partir d'une certaine quantité, c'est plus lent que Workflowy. On sent que c'est moins fluide également. Ce point est important, car l'utilisation d'un idéateur est rapidement addictive, surtout quand vous suivez une méthode adaptée à votre quotidien. Vous aimez travailler avec un ordinateur qui tourne au ralenti? Moi non plus. Dynalist c'est la même chose.

    Par exemple, j'ai commencé à utiliser mon outliner en octobre 2018 et au moment de publier cet article, j'ai plus de 600'000 mots. Je ne compte pas changer de méthodes, car chaque pièce d'information stockée dans l'extension de mon cerveau a de la valeur.
  2. Je ne peux pas ouvrir plusieurs dossiers simultanément. Cela réduit la fluidité de ma navigation.
  3. Il y a trop d'options.

    Et vous le savez, chaque option nécessite une décision, et chaque décision est gourmande en énergie. Un logiciel d'organisation doit, selon moi, permettre à l'utilisateur de structurer le flux d'information qu'il gère au quotidien d'une manière simple et efficiente.

À qui s'adresse Dynalist?

Je recommande Dynalist à ceux...

  • qui ne peuvent pas se passer des dates et des images.
  • qui veulent pouvoir personnaliser plus en détail leur logiciel qui ont besoin d'une application pour faire des listes et prendre quelques notes sans forcément en faire un système centralisé.
  • Qui veulent tester un idéateur...

À qui je ne recommande pas Dynalist

  • À ceux qui veulent centraliser leur organisation dans un seul logiciel (agenda, notes, check-listes, projets, prise de notes, etc.)
  • À ceux qui veulent un logiciel qui soit rapide et fluide même avec une quantité importante de mots.
  • À ceux qui ont un esprit minimaliste et qui ont compris qu'un logiciel d'organisation qui fait trop perd son avantage.

Conclusion - L'histoire du stylo de l'espace.

Connaissez-vous l'histoire du stylo de l'espace?

La NASA a rencontré un problème lorsqu'elle a commencé à envoyer ses hommes dans l'espace. Les stylos à bille qui fonctionnaient grâce à la gravité étaient inutilisables dans l'espace. La NASA a donc dépensé des milles et des cents pour créer le stylo à bille qui fonctionne au nitrogène.

Quant aux Russes, ils ont équipé leurs astronautes de crayon.

Le résultat final est le même, sauf que le crayon est plus simple, moins onéreux et ne s'enraye pas.

Dynalist, c'est le stylo de l'espace....

....alors que Workflowy, le crayon qui ne s'enraye pas.

Car malgré une liste de fonctionnalités impressionnantes, il y a un "je ne sais quoi" qui me fait rester chez Workflowy.

Peut-être qu'un jour je changerais de camp. Grâce à la fonctionnalité "Import" de Dynalist qui fait de la pub à Workflowy...

Importer workflowy dans dynalist

Et vous, quel logiciel utilisez-vous?
Dynalist ou Workfowy?

Julien

  • Salut Julien.

    Merci pour ton article et ta newsletter. J’ai bien apprécié ton honnêteté concernant le logiciel dynaliste. En fait tu peux facilement passer de l’un à l’autre ainsi je trouve que pour les utilisateurs c’est bien d’avoir deux logiciels concurrents.

    Bonne journée

    Marc

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    >