44

« Je n’arrive pas à me lever le matin » (Marcel Témoigne Enfin)

« Je n arrive pas à me lever le matin » C’est le partage (touchant) de Marcel. Et dans cet article, nous allons tous ensemble lui donner des pistes pour l’aider à se lever le matin (en forme).

Cet article se décompose en 3 parties. Il vous permettra de créer votre routine du matin pour établir les bases solides et durables vous permettant de réaliser vos projets.

Une bonne routine matinale vous donne de l’énergie et cadre votre journée. Quoi de pire que de mal commencer une journée?




Je le sais: quand je commence ma journée par les réseaux sociaux, ma journée est clairement moins productive (comparée à une journée sans réseau sociaux durant les premières heures).

C’est juste un détail parmi tant d’autres que vous êtes sur le point de découvrir… avant cela:

Dans la première partie de cet article nous partons à la rencontre de Marcel et sa problématique qui en touche plus un… à savoir:

"Je n arrive pas à me lever le matin."


Si cela vous arrive aussi, vous êtes définitivement au bon endroit.

Avant de donner des solutions, on va laisser Marcel nous parler de ses pratiques et vous vous ferrez peut-être une idée des différentes causes qui le font souffrir.

Vous demandez pourquoi je commence par donner la parole à Marcel et sa problématique si particulière?

Parce que les gens ne se rendent pas comptent des conséquences de leurs comportements. Sérieux. Et qu’il est toujours plus facile de voir ce que les autres font faux… que de s’autocritiquer plus ou moins objectivement (si le sujet vous intéresse, tapez dans Google: La fenêtre de Johari)

À noter que certaines personnes aiment se sentir épuisées toute la journée parce qu’elles peuvent ensuite se plaindre auprès de leur entourage.

C’est bien connu, lorsqu’on se plaint de sa situation, il y a des gens (que j’appelle les sauveurs) qui vont venir à la rescousse de ceux qui se plaignent pour tenter de les sortir des sables mouvants.

Mais c’est bien connu… on se sort tout seul des sables mouvants (voir Les Cheveux du baron de Münchhausen de Paul Watzlawick).

Les Cheveux du baron de Münchhausen

Mais je ne pense pas que ce soit le cas de Marcel.

Marcel est plutôt dans le cas suivant: il n’a jamais pris le temps de réfléchir à l’impact de ses comportements. Et au final, c’est assez logique: si vous avez été éduqué avec une mauvaise alimentation, il est difficile de se rendre compte des bénéfices d’une alimentation saine (pour ne citer que cet exemple).

L’intérêt d’avoir une routine matinale comme Marcel? 

Parfois les personnes savent pertinemment qu’une pratique leur est néfaste. Mais ces personnes continuent. On a tous été confronté à des personnes (parfois des gens que l’on aime) enfermées dans leurs pratiques qui semblent - de l’extérieur- être totalement absurdes.

Mais une question m’a souvent beaucoup aidé: quel est l’intérêt pour cette personne de pratiquer ce que je considère comme étant un comportement néfaste? Il y a toujours un intérêt plus ou moins « caché ».

Et c’est à votre esprit critique de le trouver!

Une fois la question trouvée, vous pouvez vous amuser à plaider pour ces avantages « cachés » lorsque la personne veut changer… et vous vous apercevrez que celle-ci devient « porteuse du changement ».

Je ne souhaite pas aller plus loin dans cette thématique, mais pour celles et ceux que ça intéresse, je vous invite à lire le livre suivant: L'entretien motivationnel (lien non-affilié).

Avant de retrouver Marcel et ses pratiques particulières… continuons à explorer le programme à venir: 


La deuxième partie de cet article sur l’art de bien commencer vos journées vous permet de voir ce que je fais les jours où je veux être au top (9 mois par année environ).

Je vous montre étape par étape ce que je fais quand je suis en mode « machine ». Cette routine n’est pas LA ROUTINE MATINALE à suivre. C’est une proposition. Vous pourrez vous dire « Mon dieu… tout ça? » mais sachez que j’ai développé cette routine sur les années. Et que je continue à la développer... 

Je parle du mode machine parce que… quelques mois par années, je ne fais rien (en général les 3 derniers mois de l’année). Il est important d’être à l’écoute de son rythme circadien.

La troisième partie de cet article vous présente comment implémenter la routine matinale. Les deux premières parties ont comme objectif de vous donner envie d’agir, la dernière partie vous montre comment mettre en pratique et implémenter la routine matinale.

En bonus, vous pourrez découvrir le PDF des 13 conseils insolites donnés par la communauté des Organisologues (et commentées par mes soins). 

Solution pour ceux qui n'arrivent pas se lever


Dans la thématique de la routine matinale, beaucoup vous conseilleront d’ajouter des pratiques à votre quotidien déjà surchargé (par exemple mettre du maquillage le soir avant pour gagner du temps au réveil).


Je ne dérogerais pas à la tendance d’ajouter de nouvelles pratiques, mais avant cela, je vous présenterai une routine matinale composée de comportement à supprimer (et promis... je ne vous parlerai pas de maquillage 😉 ).

En identifiant - grâce à Marcel - les comportements (que je considère comme étant) néfastes, en les supprimant et en les remplaçant par les bonnes pratiques se trouvant dans la deuxième et troisième partie vous réussirez à changer, pour de bon.


Routine matinale qui amène Marcel à répéter jour après jour:  « je n arrive pas à me lever le matin »


Julien:

- Marcel, merci de venir parler de votre routine matinale sur organisologie.com. Je te laisse à présent la parole.

Marcel:

- Merci Julien… alors depuis des années j'ai vraiment de gros problèmes à sortir du lit... j'espère que tes lecteurs et toi pourront me donner des pistes pour améliorer ma routine matinale...

Julien:

- On va tout faire pour!

Marcel:

- Alors...premièrement:
 

1. Je vais tard au lit, je reste des heures sur les écrans


Je vais tard au lit car j’ai envie de pouvoir profiter du peu de temps libre que j’ai en fin de journée. Donc je sors boire des verres avec des amis ou alors je vais regarder quelques séries. Rien de mieux qu’une bonne pizza entre potes pour se sentir vivant et profiter de la vie!

Cependant mes nuits de sommeil sont agitées.

Mais je préfère profiter de mes amis que de prendre soin de moi. La vie est courte et je dormirai quand je serai mort. La nuit, je me lève pour aller pisser (il faut bien digérer les 2 litres de bières). Il faut bien vivre! On n’a qu’une vie! Et le lendemain… je vais un peu plus tôt au lit. Mais ce n’est pas tout car…


2. Je dors avec mon smartphone connecté à portée de main


Le dernier truc que je fais avant d’aller au lit?

Je me jette juste un oeil à mon compte instagram pour voir si des inconnus ont liké une photo de moi portant une fausse montre (ou une montre que l’on m’a prêté) sur laquelle j’ai appliqué des filtres pour réduire les conséquences du premier point (Note de Julien: j’aimerai taguer beaucoup de personnes ici… mais je me retiens).

Je jette un oeil à mes emails… juste pour voir si une urgence m’attends. Parfois c’est con, mon patron (qui m’envoie un email à 21h17 me convoque dans son bureau pour le jour d’après et je n’arrive plus à fermer l’oeil de la nuit).

Mais il y a bien longtemps j’ai réussi à trouver à la dernière minute un billet pour un festival en jetant un dernier coup d’oeil à mes emails… depuis j’ai peur de manquer une opportunité. (note de Julien: voir FOMO sur Google)

J’aime bien avec ce petit moment pour moi… c’est ma manière à moi de terminer ma journée.

Et mon smartphone me sert de réveil. La nuit parfois quand je n’arrive pas à dormir, je regarde juste encore un peu facebook et je trouve un article intéressant. Cela me permet de m’apaiser…

Il paraît que les ondes des téléphones sont mauvaises… mais bon, que pourrais-je bien faire à mon niveau?

Je tiens juste à ajouter que j’ai mis en place un filtre anti-lumière bleu sur mon smartphone. Cela permet d’améliorer la qualité de mon sommeil! Ce n’est que le début car chaque matin:

3. Je me lève quand mon corps me dit de se lever.


Bon la semaine c’est difficile parce que je dois aller travailler, mais le week-end, je dors parfois jusqu’à 11h, voir 13h… c’est important de laisser son corps décider et de recharger ses batteries.

La régularité? Foutaises!

Nous vivons dans un monde de changement… pourquoi devrais-je me forcer à me lever alors que j’ai déjà d’autres contraintes dans ma journée? Go with the FLOW. Si je peux, je ne mets pas de réveil et je laisse faire mon corps.


Le seul problème avec ça, c’est que le dimanche je n’arrive pas à m’endormir tôt… donc le lundi j’ai un peu la tête dans le cul (lol), mais c’est ok, je bois un ou deux cafés en plus et je suis d’attaque! Ensuite mon dada:

4. Je consulte mes emails et mes réseaux sociaux


Au réveil, le premier truc que je fais? Je regarde si j’ai reçu un email. Des fois mon patron annule la convocation qu’il m’a envoyé le soir avant ou alors je regarde ce qu’il s’est passé dans le monde durant ma nuit. C’est dingue tous ces attentats! Mais cela donne des sujets de conversation (comme le mondial de foot de 2018).

C’est important que je puisse voir et être au courant d’événements qui se passent à des milliers de kilomètres d’où je me trouve. Cela m’aide à me dire que j’ai de la chance de vivre le cul bordé de nouilles (Julien, tu supprimes si tu penses que je suis trop vulgaire). Si je n’ai pas reçu de messages durant la nuit, j’en envoie à mes amis pour en recevoir en retour et me sentir moins seul.

Je déteste ne pas recevoir de messages, de likes, etc. C’est horrible comme sensation. C’est aussi pour ça que c’est la première activité que je fais durant la journée. Je like pour recevoir du like. Et tout le monde fait ça!

Il y a tellement d’opportunités que l’on risque de manquer lorsqu’on se déconnecte… je ne comprends pas comment certains arrivent à se passer d’internet plus d’une journée. Si je ne passe pas mon temps libre sur les réseaux sociaux, j’ai l’impression que mes amis vont m’oublier…

Je commence donc par leur rappeler que j’existe dès le matin au réveil. Finalement:


5. Je me lève. Je quitte mon lit et je me dépêche de prendre une douche, Et de manger un truc qui va me tenir au ventre toute la matinée.


Je bois en général un café et je mange un croissant.

Ce moment durant lequel je passe du temps connecté dans mon lit, avant de me lever, dure entre 20 et 30 minutes. En général après je suis à la bourre (car j’ai regardé des vidéos intéressantes comme TED X) mais j’aime ce sentiment.
 

J’aime cette sensation d’apprendre avec les réseaux sociaux. Et cette sensation d’être à la bourre me force de quitter mon lit et d’aller au travail sans penser à ma vie.
 

Donc je vais me dépêcher de me doucher, boire un ou deux cafés vite fait et manger un croissant.

Le croissant (ou le toast) avec du beurre et de la confiture me permet de me récompenser pour cette première réussite et d’avoir tous les aliments dont j’ai besoin pour avoir de l’énergie (c’est mes parents qui m’ont éduqué ainsi…)

- Le croissant pour les hydrates de carbones
- Le beurre pour le calcium
- La confiture pour les fibres des fruits

Quand je me sens un peu faible, je prends aussi un jus d’orange pour les vitamine C et le sucre pour mon cerveau. Souvent j’ai un petit creux vers 9h-10h, alors je mange une barre de céréale (ou deux) pour continuer d’avoir de l’énergie. Ensuite, je suis d’attaque pour sauter dans ma voiture… 


6. Oui je vais au boulot en voiture


J’habite à 15 minutes à pieds de mon travail. J’ai de la chance. Donc j’ai pas vraiment besoin d’une voiture mais je me sens plus en sécurité et j’ai plus d’autonomie aussi! On ne sait jamais ce qui peut arriver dans une journée.

Parfois j’ai besoin d’aller acheter une salade pour le repas du soir… ou alors le soir un apéro s’organise et je prends la décision d’aller en voiture.

C’est aussi une belle voiture, cela me permet de montrer aux gens mon statut dans l’entreprise! (Tu vois de quoi je parle Julien?)

Je suis conscient que c’est pas toujours terrible de penser ainsi, mais j’adore voir les autres me regarder arriver. J’adore faire jalouser des inconnus. C’est topissime!

Je profite de ce petit moment pour fumer tranquille une cigarette. C’est la première de la journée. Je m’interdis de fumer avant… et je ne fume que 10 cigarettes par jour (sauf le week-end, la je tourne à 2 paquets). La clope… je sais que cela tue, mais je pense pas que cela m’arrivera, car je vais quand même courir 2 fois par semaine… (note de Julien pour le lecteur attentif, voir biais de l'optimisme sur wikipédia 😉 )

7. Je prends ma journée comme elle vient



J’aime la spontanéité. L’organisation ça prend du temps et c’est pénible et ça tue toute créativité.

J’aime arriver au travail et aller vers les autres pour discuter des événements de la nuit et me renseigner sur la vie au bureau. Je commence ma journée par quelques autres cafés à la cafét’.


C’est un moment durant lequel j’entretiens mon réseau (tout en profitant du boss qui m’emploie… 15 minutes par jour, c’est toujours ça de pris) et ou l’on critique certaines personnes. Je sais que c’est nul (je l’ai vu sur ton ancienne chaîne Youtube) mais c’est plus fort que moi.

Ensuite je travaille sur mes emails que je reçois afin d’occuper ma journée.

8. Pour terminer ma routine matinale: je poste une citation inspirante sur Instagram


Et je fais un petit tour sur Tinder. C’est dingue comme les réseaux sociaux peuvent générer des opportunités de nos jours. Se priver de ce flux d’informations n’a plus de sens.


Voilà Julien, ce sont mes pratiques actuelles. J'imagine bien qu'une ou deux de ces pratiques alimente mon problème du " je n'arrive pas à me lever le matin". J'ai d'ailleurs lu récemment que le croissant n'était pas idéal... tu penses que cela vient de là?

Julien:

- En autre oui, probablement que tu mets trop de beurre sur ton croissant Marcel. Je t'embête, je te propose qu'on laisse les lecteurs t'aider... Qu'en penses-tu?


Marcel:

- Oui avec plaisir, je suis curieux de voir si tes lecteurs ont des idées sur ce que je peux changer dans mes manières de faire...


Exercice pratique pour vous qui lisez ces mots

Vous l'avez vu, Marcel a un style de vie particulier et il n'arrive pas à se réveiller matin.

Ce que je vous propose de faire maintenant, c'est de lui donner vos recommandations.

- Arrête ceci
- Change cela
- Teste cette pratique

En postant vos recommandations, Marcel pourra enfin réussir à se lever tôt (ou en tout cas, il aura beaucoup moins d'excuses de le faire) et surtout... vous pourrez télécharger la check-list des points principaux pour réussir à se lever tôt.

Ci-dessous, une vidéo qui vous donnera des idées sur votre propre routine matinale.

À vos claviers! et Merci pour votre attention.

Julien

PS: Marcel vous remercie déjà...

« Je n’arrive pas à me lever le matin » (Marcel Témoigne Enfin)
4.8 (96%) 10 vote[s]
Click Here to Leave a Comment Below 44 comments
@media only screen and (max-width: 768px){ .cnt .bSe.left { width: auto; } .wrp { width: auto; }} .cnt .bSe article { width: 120%; margin-left: -30px; }