Simplenote: une application minimaliste pour vos notes (le test)

La simplicité est la sophistication ultime. Simplenote l'a bien compris... mais est-ce que c'est suffisant pour faire face à des applications comme Roam Research, Notion, Dynalist ou encore Workflowy?

C'est ce que vous découvrirez dans mon test de Simplenote.

Simplenote le test

Si vous cherchez une application minimaliste pour votre prise de note, celle-ci mérite votre attention. Ce n'est pas la seule mais elle contient certaines fonctionnalités bien utiles.

Comment suis-je tombé sur Simplenote?

J'ai découvert Simplenote à un moment où l'équipe de Workflowy faisait des modifications sur son code. Cela a provoqué des ralentissements lorsque j'utilisais mon cerveau numérique depuis mon smartphone.

Si vous prenez des notes, vous savez que plus vous avez de friction entre le moment où vous avez l'idée qui surgit à l'esprit et le moment où vous capturez l'idée sur un support fiable... moins vous allez prendre le temps pour sauver les idées que vous avez au fil des heures.

Et le temps de chargement d'une application fait partie de ce que j'appelle, la friction.

Il me fallait quelque chose de facile, rapide, simple, pour capturer mes notes. Quelque chose de fiable aussi. Une application qui peut se trouver sur mon smartphone Android, ma tablette Apple et mon mac.

En creusant, je suis arrivé sur Simplenote.

Simplenote propose moins que ces concurrents.

Moins de fonctionnalités.
Moins d'options.

Cela semble contradictoire tant les applications actuelles proposent PLUS. Prenez par exemple Notion.

  • Un logiciel destiné à ceux qui veulent se convaincre qu'ils sont productifs...
  • Un logiciel qui donne bonne conscience à ceux qui veulent personnaliser à l'infini leurs informations.

Mais comme Barry Schwartz en parle dans son bouquin "The paradoxe of choice", avoir moins de choix augmente notre productivité et notre bonheur.

En s'arrêtant 2 minutes, on se rend bien compte que chaque fonctionnalité offre pour chaque note plus de décisions à prendre:

  • Dois-je insérer une image ou non?
  • Dois-je surligner? Dois-je mettre en forme de cette manière ou de cette manière?
  • À quelle personne dois-je donner les accès? Est-ce que je dois mettre une bannière ou pas de bannière?
  • Quelles émoticônes utiliser?

Ces choix sont rarement conscients, pourtant ils sont possibles, donc ils sont là.
Ils provoquent de la fatigue décisionnelle et n'arrangent en rien l'infobésité.

Surtout, ils nous éloignent du vrai job de créateur de contenu: l'histoire, l'argumentaire, les idées.

Réduire les choix à disposition est contradictoire à la culture actuelle, et pourtant, si on y réfléchit bien, la prise de note est l'étape qui précède la création.

Et des créateurs prolifiques, il y en a eu bien avant l'arrivée des applications.

Niklaus Luhmann et son système de Zettelkasten, Robert Green et Ryan Holiday et leur prise de note papier... 

Est-ce que les applications ne seraient pas en train de nous pousser à faire ce qu'elles nous promettent d'éviter, c'est-à-dire la dispersion?

Je soulève une question et je vous laisse soin d'y répondre.

Que doit pouvoir faire votre application de prise de note?

C'est une question importante à laquelle réfléchir avant d'effectuer vos recherches. Autrement vous vous ferez avoir par les appels des sirènes (le marketing).

L'idée est de vous dire: de quoi ai-je besoin pour faire mon job?

Une course a démarré entre les différentes applications de prises de notes: Roam, Notion, Evernote... et j'ai l'impression que la plupart des créateurs vont chercher à développer plus de fonctionnalité pour une simple raison marketing.

Mais plus de fonctionnalités signifient plus de complexité à entretenir, et plus de fatigue pour l'utilisateur.

Ceci dit... Une fois que vous savez ce que doit pouvoir faire votre application, vous saurez ce qui peut être simplifié... car simplifier n'est pas aisé: où est-ce que vous allez vous arrêter?

Prenons l'analogie du code d'un programme:

Le code est quelque chose de complexe qui peut être simplifié. Votre simplification fonctionne tant que le programme est capable de faire ce qu'on lui demande.

Le lien avec simplenote? Si cette application vous permet de prendre des notes comme vous le souhaitez... pourquoi vouloir plus?

Ceci dit... de quoi est composé Simplenote?

Simplenote est une application gratuite qui peut être synchronisée sur vos différents outils technologiques afin de toujours avoir l'information à jour.

Imaginez... vous commencer à écrire votre billet de blog depuis chez vous... et un peu plus tard dans le train vous avez d'autres idées qui viennent. Vous pouvez ouvrir votre smartphone et noter quelques mots pour créer une ancre mentale permettant par la suite de retrouver toute votre idée.

D'autres applications permettent évidemment ceci... mais l'intérêt de Simplenote c'est que c'est stable et gratuit.

Vous avez bien lu...

Quelles sont les fonctionnalités principales de Simplenote?

1. Un interface propre et minimaliste.

Quand vous êtes sur Simplenote, rien ne vous distrait... si par malheur une force invisible vous attire sur Facebook ou d'autres réseaux sociaux, alors il faut travailler avec Rescue time.

2. La possibilité de voir les différentes versions de votre travail 

En cas de mauvaise manip, vous pouvez revenir en arrière et c'est très pratique.

C'est quelque chose qui manque parfois dans Workflowy: la possibilité de voir les différentes éditions de chaque point... Simplenote propose cette fonctionnalité. Pratique si vous écrivez un bouquin pour voir les différentes évolutions.

3. Le système de mots-clés

En utilisant les mots-clés, une note X qui a le mot-clé biologie et heuristique, apparaîtra si vous cherchez un terme ou l'autre. Cela vous permet de vous affranchir du silo de la catégorisation.

4. Le support du markdown 

Un document balisé par Markdown peut être lu en l'état sans donner l’impression d'avoir été balisé ou formaté par des instructions particulières. Ce qui est intéressant, c'est qu'en rédigeant avec le balisage Markdown d'autres sites peuvent comprendre ce balisage et mettre en forme votre article.

Exemple avec WordPress qui comprend le langage markdown.
Ainsi Simplenote est apprécié des utilisateurs WordPress.

markdown balise dans simplenote

Balise markdown dans simplenote

Voici quelques signes types du markdown.

# titre 1
## titre 2
### titre 3

**texte en gras**
*texte en italique*

> Si vous voulez des garanties dans la vie, achetez un grille-pain - Clint Eastwood

---

- liste 1
- liste 2
- liste 3

![](https://c7g6m4u2.rocketcdn.me/wp-content/uploads/2020/08/Cest-quoi-la-pratique-de%CC%81libe%CC%81re%CC%81e-scaled.jpg)

Ce qui donne ceci...

Image dans simplenote
Si vous lisez l'anglais, je vous recommande ce guide pratique sur le langage markdown.

Et quelques autres aspects techniques qui méritent d'être mentionnés:

La possibilité de travailler hors ligne.

Utile pour les environnements où internet n'est pas disponible... ou lorsqu’internet est trop disponible et vous préférez travailler hors ligne.

La collaboration

Vous pouvez collaborer avec les personnes de votre choix, il suffit d'enregistrer l'e-mail.

collaboration sur simplenote

La stabilité des applications

Que ce soit sur mac, Android ou Windows l'application fait son job dans l'ensemble. J'ai eu quelques problèmes pour me mettre à écrire une note lorsque j'utilisais la version bêta.

La possibilité d'ajouter des images si besoin...

C'est l'avantage du format markdown 😉

Quels sont les désavantages de Simplenote?

À mes yeux, il y a eu tellement de progrès les dernières années avec les applications de prise de notes qu'il est difficile de revenir à Simplenote quand on a l'habitude de travailler avec des logiciels plus puissants.

Un bon outliner utilisé à 100% vous permet de faire tellement plus que Simplenote... mais je vais rester succinct pour en listant X éléments qui manquent à mes yeux ce qu'il manque à Simplenote ce sont les éléments suivants:

  • L'impossibilité d'insérer des images
  • La création de lien qui est archaïque...

À qui est destiné Simplenote?

  • Ceux qui passent du papier au numérique,
  • Ceux qui ont plusieurs applications spécifiques pour gérer leur information,
  • Les personnes qui écrivent au format Markdown,
  • Ceux qui ne veulent pas payer 4 euros par mois pour un outliner.
  • Pour les minimalistes

Est-ce que je recommande Simplenote?

Non, si vous vous intéressez à la prise de note, l'organisation de vos idées, jetez votre dévolu sur Workflowy.

Julien

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez