CTL – 6 techniques pour Oser dire non

​C​RÉER
DU TEMPS LIBRE

JOUR ​N°​2 - ​​6 Techniques pour oser dire non facilement (sans passer pour un salaud)


"Je me définis aisément par ce que je renonce consciemment de faire​". - ​Inconnu



Temps total nécessaire 
(en écoutant le podcast): 15 minutes


Hier, tu as découvert comment trouver les activités à mettre sur pause, à l'aide de 3 questions et je t'ai donné 11 idées d'activités à cesser de réaliser (sur le champ).

Si tu n'as pas encore fait l'exercice, je t'invite vraiment à reprendre la partie 1 "Écarter les bonnes tâches" avant de passer à la suite.

Aujourd'hui, tu découvriras 6 techniques pour oser facilement dire non. Car tu vas très rapidement avoir du temps libre. Il faudra donc négocier avec ton entourage ce temps libre... 

--​

Comme toujours, ​si tu es pressé(e), tu peux télécharger le PDF récapitulatif des points clés ainsi que les exercices à réaliser.

Découvres maintenant les 6 techniques!​

​​​​​Demain, tu découvriras une liste de 14 activités à automatiser et déléguer (sans devoir être un blogueur) en utilisant le temps libre que tu as créé.

​Cela te permettra encore d'augmenter ton temps à disposition.

Reste attentif, on se voit demain.

Julien L'Organisologue

  • Mamadou dit :

    Toujours pertinent.

  • Ysa dit :

    Coucou Julien,
    Intéressant mais un point qui m’amuse c’est la possibilité, pour gagner du temps, d’obtenir le pdf en laissant un commentaire.
    Donc si on ne veut pas (ou peut pas) prendre le temps d’écouter on peut faire un commentaire sur un contenu qu’on n’a pas entendu pour en obtenir le résumé … 😀

  • Julien dit :

    En fait @ysa, si tu n’as pas écouté le podcast (pour économiser du temps), l’idée est de partager tes obstacles du moment pour me permettre d’adapter mon contenu 🙂

    Mais je l’ai peut-être mal expliqué^^

  • Philippe Pasche dit :

    Bonjour Julien,
    Lors de mes différentes recherches pour m’organiser j’étais déjà tombé sur cette technique.
    Je confirme sa pertinence et surtout (pour ceux qui disent toujours oui) l’on se rencontre que l’intervenant ou le demandeur comprend et qu’il peut trouver, par lui-même, une solution à sa propre demande.
    Bien amicalement.

  • Diana dit :

    Merci bcp! Contenu très pertinent.

  • Olivia dit :

    Intéressant ces techniques pour «dire non». Étant salariée d’une entreprise, mon agenda est «à la merci» de mes collègues qui n’hésitent pas à organiser des réunions dès qu’un créneau est disponible… Et du coup, je me retrouve vite avec un agenda rempli des priorités des autres! Je bloque déjà dans mon agenda quelques moments que je veux préserver (ex. sport et soirs où je vais chercher mon fils…) mais parfois je ne suis pas à l’aise à l’idée de refuser une réunion sous prétexte que j’ai un cours de yoga… Certes c’est très important pour moi mais je culpabilise au regard de mes autres collègues qui se dévouent corps & âme au boulot (ce qui ne veut pas dire qu’ils sont efficaces ni heureux)! Dans un groupe comme celui où je travaille, ces idées reçues sont encore très fortes. Je dévie un peu je pense… Tout ça pour dire que c’est pas facile d’assumer et de changer les mentalités autour de soi. Je suis preneuse si tu as des conseils.

    Merci bcp,
    Olivia

  • Eldin dit :

    Bonjour Julien,
    Très bonne élocution dans ce podcast, bonne journée.

  • Sophie dit :

    Bonsoir Julien,
    J’ai du mal à dire non sans me justifier… et là c’est comme si je laissais l’autre mettre le pied dans la porte pour l’empêcher de se refermer, donc j’ai remarqué à mes dépens que si on se justifie, souvent, au lieu de se retirer poliment et de respecter ton choix l’autre va essayer de te faire changer d’avis… Je vais essayer de voir comment ça fait de ne pas me justifier ! Autre conseil que je vais expérimenter : remplir mon agenda de tout ce que j’ai à faire toute tâche confondue, généralement elles ont toutes leur importance pour moi si j’ai choisi de les faire, mais c’est vrai que de les noter va leur donner une place et je pense qu’il me sera plus facile de répondre, ah non, désolée, là je suis prise ! Merci pour tes conseils.
    Sophie

  • Julien dit :

    Et cela te permettra également d’avoir une vue d’ensemble des ressources à ta disposition (quand tu notes dans ton agenda, ce que tu notes prends de la place… et donc du temps ;))

  • Sébastien dit :

    Meme si l’utilisation du FRD ne semble pas adapté à tout les contextes (je me vois mal dire à mon chef  « tu ne penses pas à ma vie de famille avec toutes ces heures sup’ » alors que le mec est là avant moi et part après moi… J’ai appliqué directement la methode du « remplissage » de mon agenda outlook et ca marche à merveille! Plus de téléphone ou de mail d’un collègue et plus de « point de situation » inutile à-tout-va…encore une fois merci julien!

  • Fabienne dit :

    Bonjour , je sais dire non mais j’ai tendance à me justifier. Merci pour les conseils ….bonne journée

  • Frédéric C. dit :

    Bonjour Julien,
    Ce cours est complet.
    J’utilise la technique du sms ou mail sans réponse mais mes valeurs en prennent un coup car je veux que les autres me respecte, donc je dois les respecter en retour. Cependant, cela fait bouger la personne à m’appeler ou venir me voir.
    Je ne connaissais le schéma FRD (intelligence émotionnelle), une nouvelle pépite, Merci.

    A +

  • Angélique dit :

    Bonjour Julien,
    j’aime beaucoup l’effet miroir qui renvoie à l’interlocuteur sa demande le contraignant à en être acteur en nous simplifiant le travail en le ciblant. Gain de temps garanti en effet !
    En revanche j’ai bien envie de m’exercer à compliquer la vie des demandeurs car ça c’est une vraie nouveauté pour moi qui ai une tendance naturelle à presque aller au devant des OUI…
    Merci

  • Paula dit :

    Bonjour,

    J’aime beaucoup la technique numéro 7 en bonus

  • Dominique dit :

    Savoir dire « non » un vrai problème !!

  • Emmanuelle dit :

    De mon côté, j’ai toujours beaucoup de mal à dire non ! J’ai toujours l’impression que je vais blesser les gens. Je vais essayer de m’améliorer mais c’est pas gagné !

  • Alex dit :

    C’est mon plus grand problème « savoir dire non », j’ai tendance a mettre mes propres tâches ou activité de côté ou les reporters pour pouvoir dire oui à une personne et lui donner l’aide qu’elle a besoin.

  • Pich dit :

    Merci c’est vraiment intéressant !!

  • Alex dit :

    Salut Julien, j’ai une question concernant tes podcasts, est ce qu’ils peuvent être lu sur ta chaine soundcloud ou uniquement sur la page en question?

  • Brigitte dit :

    Dire non me semblera plus facile désormais*

  • JO dit :

    Très intéressant ! Merci.

  • Julien dit :

    Salut @sebastien ! Non c’est clair le FRD doit s’utilise avec « doigté » 😉 Mais je pense que ton chef comprendra peut-être plus facilement si tu mets en avant ta santé comme un gage permettant de tenir longtemps dans son entreprise. Avec ou sans FRD !

    Merci pour ton retour

    J~

  • Julien dit :

    Yes et si le concept te parle, je t’invite à jeter un oeil à l’intelligence émotionnelle de Daniel Goleman 😉

    Merci Frédéric pour ton intérêt!

    Julien

  • Julien dit :

    Alors @angelique , l’expérience est concluante? 😀

  • Julien dit :

    En fait, il faut t’imaginer que ceux qui demandent toujours, sont ok de recevoir des non.

    Alors que ce n’est probablement pas ton cas 🙂

    J~ 

  • Carine dit :

    Que de choses intéressantes ! Plusieurs idées me sont connues mais j’ai du mal à les appliquer. Par exemple planifier du temps avec moi-même dans mon agenda est difficile parce que c’est un peu comme si je trompais les gens. Or non, c’est au final se respecter soi-même… Entendre que ces différentes techniques sont positives va m’aider à « déculpabiliser ».

  • carinesteux@hotmail.com dit :

    J’ai déjà mis un commentaire sur ce sujet mais je n’ai pas gardé le pdf et il me servirait bien.
    En tout cas, l’ensemble des infos que je trouve sur organisologie tournent dans ma tête. J’ai commencé le livre également, ça remet des bases en question, c’est super intéressant.

  • Katel dit :

    Amusant le RDV à 6h30 du mat !

  • Karine dit :

    Bonsoir, je suis désolée mais je n’arrive pas à lire les podcasts ils ne démarrent jamais…. Suis je la seule à avoir ce type de.soucis ?
    Merci

  • Julien dit :

    Hello @karine

    Essaie avec un autre navigateur (google chrome / firefox / Internet explorer) ou télécharge l’application soundcloud sur ton smartphone!

    J~

  • Chris dit :

    Un tout grand merci pour ce nouveau podcast intéressant. La technique de l’agenda bien rempli m’a surprise et je trouve l’idée géniale. Je l’essaierai à l’avenir !

  • paul-ithil dit :

    Très intéressant.

    Pour les offres d’achats, je me suis fixé le principe de « prendre le lead » comme tu dis. J’adopte une attitude qui parfois est destabilisante qui consiste à écouter sérieusement, en silence souvent ce qu’on me propose, en posant même des questions pour des infos supplémentaires. Et ensuite je dis que je recontacterai si ça m’intéresse. Point. Si on me demande pourquoi je diffère, ou des justifications, je réponds tout bonnement : « c’est un principe, je n’aime pas qu’on me force la main pour acheter ». Et je reste sur cette seule réponse si on insiste : « C’est un principe, c’est comme ça. au revoir. »

  • Olivia dit :

    Merci pour ce podcast. Je me rends compte qu’il y a déjà des choses que je fais (attendre des rappels à une demande par exemple ). Je me rends compte par contre que c’est aussi à moi que je devrais apprendre à dire non, car je suis toujours partante pour m’investir dans plein de choses, participer à bcp de projets que je trouve interessant,mais ensuite je me retrouve débordée !

  • Julien dit :

    J’espère qu’elles tournent mais que tu n’en perds pas ton sommeil 🙂

    Merci @carinesteuxhotmail-com pour ton retour!

    Julien

  • Julien dit :

    Haha n’est-ce pas @katel ? 😀

  • Julien dit :

    Merci @chris !

    As-tu pu testé?

    Julien

  • Julien dit :

    Très bonne attitude @paul-ithil,

    Hier je suis allé dans un magasin pour acheter un nouvel appareil photo / caméra petit format pour mon prochain voyage.
    J’étais emballé mais je suis sorti. Et assez rapidement je me suis dit « J’ai d’autres achats plus importants à réaliser avant ».

    Et voilà comment on s’échappe des pièges des marketeurs.

    🙂

    À bientôt!

  • Julien dit :

    J’ai aussi ce problème @olivia ! C’est un peu le revers de bien s’organiser. Au bout d’un moment on se dit que grâce à une bonne organisation on peut tout optimiser pour faire plus. Alors que nos ressources sont limitées (et c’est bien ainsi… c’est ce qui donne de la valeur à notre vie).

    Julien

  • Clem dit :

    C’est parfois dur de dire « non » mais c’est nécessaire!!! 😉

  • Melanie Jutras dit :

    Encore une fois très intéressant.

    J ai pris l habitude de ne jamais répondre à mon téléphone. Souvent je croise un collègue et je lui dis : t as essayé de me joindre tantôt qu est ce que tu voulais? Et lui me repond : bien finalement j avais une question mais j ai trouvé ma réponse autrement. C est une situation fréquente.

    Je suis souvent sollicité par les collègues parce que je me débrouille bien ++ avec les logiciel office et j en suis rendu à dire ça malheureusement je ne sais pas comment faire même si ce n est pas vrai. Je suis moins dérangé depuis.

  • Julien dit :

    Salut @melanie-jutras !

    Oui j’ai aussi cette situation. J’ai une règle simple concernant le téléphone: si l’échange d’email dépasse 3 aller-retour, je passe au téléphone.
    Ah oui la maîtrise des outils office… une raison de + de venir te déranger 😉

    A+

  • stéphane dit :

    Bonsoir Julien,
    Merci pour les infos, plus qu’à appliquer….
    Par contre, autant sur la demande collaborateur, on peut l’adapter, autant sur la demande client, je ne vois pas comment dire « appelez moi à 7h00, je vous donnerai la réponse à votre dossier…… ». Mais c’est encore mon rebelle qui s’emballe!!
    merci encore,
    stéphane

  • LARGY dit :

    Très intéressant ce podcast, mais je vais avoir besoin du support papier pour relire et le retenir et ensuite pouvoir utiliser ces techniques. Mais pour moi, trop long. MERCI

  • Karine VOOGDEN dit :

    Le plus difficile pour moi: quand on travaille à plusieurs sur une tâche, je fais ma part sans traîner, parce que j’ai d autres trucs sur le feu, mes collègues laissent passer le temps et s arrangent pour répartir à nouveau ce qui reste à faire. Si je ne veux pas avoir bossé pour rien au départ, je me sens obligée de prendre une partie de leur part 🙁

  • Richard Santos dit :

    richardsantos@free.fr

    Salut Julien, globalement plutôt d’accord avec toutes ses techniques mais bien sûr comme tu l’as précisé, il faut l’adapter aux personnes avec lesquelles on interagit.

    L’experience m’a démontré que les personnes qui disent toujours oui ne tiennent que très rarement leurs engagements et ce qui les rends très peu fiable. Donc ce sont des gens que je ne sollicite plus et surtout que je ne recommande pas car ils font perdre beaucoup de temps et crée de la désorganisation.

    Merci pour ces différents rappels.

  • Manuela dit :

    Merci beaucoup

  • Julien dit :

    Oui @stephane il faut l’adapter au client en lui présentant un avantage pour lui.
    C’est de l’art 😉

    Julien

  • Julien dit :

    Intéressant @karine-voogden !

    Maintenant dis-moi, pourquoi tes collègues changeraient de comportement si tu fais le travail à leur place?

    Julien

  • Agnès dit :

    Ce qui m’énerve dans mon job (dans le public) :
    – les réunions qui n’ont pas d’heure de fin
    – les réunions où tout le monde n’est pas indispensable, ou sans avancée réelle à la fin
    – les choses qu’on nous demande à faire pour hier

    Alors j’essaie de dire non parfois à ce système… Mais quand les autres font sans broncher, c’est compliqué aussi….

    Je veux bien avoir le pdf. Merci !

  • Constance dit :

    Intéressantes ces 6 techniques pour dire non. Je ne suis pas très à l’aise de prime abord avec les techniques : arranger le demandeur malgré un refus et compliquer la vie du demandeur.
    Pour la 1ere, trouver qqun d autre pour faire la tâche peut prendre 2 min ==> tu gagnes du temps, mais ca peut aussi se révéler difficile si tu ne trouves personne et là c’est la double peine : tu as perdu du temps pour chercher et tu vas finir par faire ladite tâche.
    appeler ça « compliquer la vie du demandeur », ce n’est ni bienveillant ni faire preuve de courage pour dire « non ».

    Autre chose, le podcast coupe avant les bonnes pratiques des tâches mises en colonne 1. Est-ce normal?

    Merci d’avance

  • ERIC dit :

    Est-ce que l’agenda bloc récapitule les grands pcps ? bcp de choses à retenir !!

  • SAINLUS FRANTZ dit :

    PERTINENT!

  • Julien dit :

    Salut @constance !

    Merci pour ta patience, il faut vraiment que je mette une routine en place pour répondre aux commentaires…
    Pour la coupure du podcast, je ne sais pas si c’est normal… tu es la première à m’en faire part. Il faut que je me penche… mais je vais de toute manière bientôt les refaire en entier 🙂

    Julien

  • Julien dit :

    Salut @eric ! Oui l’agenda BLOC résume pas mal de principes 🙂

    Julien

  • Lilith dit :

    Bonjour,

    J’avais vraiment hâte de connaître ses techniques depuis la première fois que tu les as mentionnées.
    Ça fait des années que j’essaie d’apprendre à dire non et c’est vrai que c’est dur à appliquer, surtout dans le travail.
    Je crois que le plus important dans tout ceci est de comprendre que le fait de dire non ne veut pas dire que tu t’en fous, mais simplement qu’il y a une limite réelle à la quantité de tâches qu’une seule personne peut accomplir. Parfois refuser de faire quelque chose ou partager les responsabilités peut nous permettre d’être plus performants et de mieux atteindre nos buts sans péter un plomb.
    Super l’idée de demander au boss de définir une priorité dans les tâches! Je note et j’applique.

    Au fait, j’ai lu ton article sur les perfectionnistes que tu recommandes à une lectrice dans ton cours CTL1 : qu’est-ce que tu es dur!!! Pourquoi tu dis qu’on ne termine jamais rien? Je pense que tu parles plutôt de ceux qui utilisent le perfectionnisme comme excuse… Je suis des gens qui pensent qu’il faut se donner à 100% pour accomplir ce qu’on fait, que cela nous plaise ou non, car si on prend le temps de faire quelque chose c’est pour le faire BIEN. Après, je suis consciente (maintenant et après beaucoup d’accrochages, bien sûr) qu’on ne peut pas demander à tout le monde d’agir comme moi, mais personnellement je trouve très satisfaisant le sentiment d’avoir donné le meilleur de moi-même. Plûtot être perfectioniste que simpliste, non?
    Je suis sûre que tu es d’accord avec moi puisque tu parles de s’améliorer chaque jour, de continuer à se former, etc. Où alors il y a une juste mesure que je n’ai pas encore compris? Impatiente de connaître ton avis!

  • Julien dit :

    Salut @lilith !

    Bonne question que tu me poses là 🙂 (Être perfectionniste plutôt que simpliste?)
    Honnêtement cela nécessite un peu de réflexion, mais je crois qu’on a beaucoup à y gagner de ne pas se perdre dans les détails et corriger rapidement. Après évidemment, en tant qu’horologer ou créateur de navette spaciale, il est intéressant de se perdre dans les détails. Mais quand je travaille avec certaines personnes, je réalise qu’elles n’avancent pas en justifiant la perfection comme état désiré.

    Pour ma part je pense qu’il faut avancer imparfaitement 😉

    D’ailleurs je le dis souvent: les amateurs pratiquent jusqu’à pouvoir faire juste. Les organisologues pratiquent jusqu’à ne plus pouvoir faire faux. Mais ne plus pouvoir faire faux est un idéal.

    En espérant avoir apporté de l’eau au moulin 😉

    Julien

  • Guillaume dit :

    Bonjour Julien,

    En écoutant ce cours, je me suis dit que j’avais déjà du être en face d’une personne qui connaissait ces techniques (ou les appliquait plus ou moins d’instinct)…

    J’ai toujours eu énormément de mal à dire non, parce que je pense que j’ai intrinsèquement peur de décevoir autour de moi. J’ai la sensation de « laisser tomber » quelqu’un si je refuse de lui rendre un service et je pense que certaines personnes ont abusé de ce trait de ma personnalité.

    Je vais donc m’exercer à ces techniques, que ce soit dans le milieu professionnel (notamment la n°2 qui est très ingénieuse pour aussi mettre le supérieur devant ses responsabilités alors qu’il est plus facile pour lui de délégué dans se soucier de la charge de travail de ses subordonnés) mais aussi dans ma vie privée.

    D’ailleurs, est-ce que tu aurais des conseils ou des techniques plus adaptées gens aux (très) proches auxquels tu ne peux pas dire « rappelle-moi dans 2 semaines à 5h » (parce qu’elles habitent avec toi) ?

    Et sinon, as-tu un retour d’expérience sur le fait que ces techniques finissent par être « détectées », ce qui pourrait avoir des conséquences sur les rapports avec l’interlocuteur ?

  • Ludivine dit :

    Bonjour, merci pour tous ces éléments. J’ai énormément apprécié la lecture sur les perfectionnistes… Je veux bien le PDF stp.

  • Karine dit :

    Par self estime ? Conscience professionnelle ? Bref, on fait comment pour effacer un commentaire sur ce site ?

  • Julien dit :

    Hello!

    Tu peux me dire quel commentaire supprimer?

  • Julien dit :

    Salut Guillaume.

    Oui les techniques sont détectées mais elles restent efficaces. Ce n’est pas parce qu’on connait les effets de quelque chose que cela annule ceux-ci.

    Regarde les techniques de vente (les promos par exemple): on sait que c’est du pipeau, mais cela fonctionne toujours autant.

  • karine dit :

    Celui où je parle de mes collègues (ci-dessus le 20 août 2018), j’ai eu des retours de collègues vexés 😀

  • >