Le télétravail, c’est comme votre smartphone:

 

 

Ce qui m’a permis de travailler avec efficacité depuis chez moi, c’est
la mise en oeuvre des 4 contextes
.

Ils m’ont permis de faire en 4 heures de travail ce que d’autres font
en 8 heures de boulot… (et ceci en restant chez moi).

Alors oui il m’arrive toujours de procrastiner et d’avoir des
baisses d’énergie, mais ces passages à vide sont beaucoup plus
courts…

De plus, je transforme mon cerveau en serviteur dévoué… et je tiens
mon programme du jour sans avoir besoin d’un manager qui me surveille…

Et si ce n’est pas encore le cas pour vous, vous êtes sur le point de
changer.

Fini les démarrages de journée où l’on zigzague entre les emails…
les news.. et les réseaux sociaux. Fini les tâches ménagères qui
rallonge notre journée…

Maintenant pour comprendre le cercle des 4 contextes, il y a une image
que j’aime bien utiliser:

Et j’utilise une image que vous connaissez pour expliquer la différence
entre ceux qui arriveront à profiter de cette crise sanitaire et
économique… et les autres.

Cette image c’est celle du smartphone.

Un smartphone c’est un outil qui équipe tous nos jeans.

Bien configuré, ce smartphone est une véritable extension du cerveau.

Il permet de ne plus apprendre sa table des matières… de ne plus
devoir savoir comment utiliser une carte… de mieux se connaitre… de
joindre n’importe qui n’importe où (sauf si on est dans un bunker).

Mais voilà… le smartphone vient équiper avec une configuration par
défaut.

Cette configuration de base ne sert pas vos intérêts, mais l’intérêt
des fabricants des smartphones. Il y a des applications qui sont
inutiles. Des notifications qui sonnent à longueur de journée. Des
écrans bien trop lumineux… et surtout..

… les meilleures applications ne se trouvent pas dans un smartphone.

Et si vous ne faites rien… votre smartphone va se retourner contre
vous… et démolir votre productivité.

La prochaine fois que vous serez dans le métro ( dans une année si on
trouve un vaccin 😉 ) regardez les gens autour de vous…

… complètement absorbés par leur bout de plastique connecté au
monde.

Et ce n’est pas parce que vous avez un smartphone depuis des années…
Que celui-ci est bien configuré depuis des années.

J’en parle dans mon livre,

**mais la régularité n’est pas synonyme d’efficacité.**
* Certains communiquent depuis des années et communiquent mal.

* Certains dorment depuis des années.. Mais ont un sommeil de mauvaise
qualité…

* Certains mangent depuis des années… mais ne mangent pas les bons
aliments…

Et avec le télétravail c’est la même chose. Ce n’est pas parce que
cela fait des années que vous traitez vos emails un soir par semaine
(ou le week-end) depuis chez vous… que c’est efficace.

Maintenant un truc important:

En tant de crises, il y a des opportunités incroyables. Il y a la
possibilité d’apprendre, de développer de nouvelles compétences et
évidemment… tout peut s’effondrer.

Mais de cette situation exceptionnelle, il y a aura du changement et qui
dit changement, dit opportunité.

Amor Fati!

Maintenant, pour saisir ces opportunités et pour prospérer en
quarantaine, il n’y a pas 36’000 solutions.

Tout passe par internet (pour la plupart des gens) et un environnement
de travail adéquat.

Si vous n’arrivez pas à bosser depuis chez vous, vous n’allez pas
avancer.

Depuis la crise… est-ce que j’ai subitement arrêté de produire des
formations? De créer des articles et d’envoyer des emails?

Naturellement que j’aimerai bien aller manger un kebab chez le Turc du
coin. Évidemment que j’aimerai bien aller faire du badminton avec mes
potes ou encore amener ma nana au restau.

Mais ce n’est plus possible, alors je m’adapte mon environnement de
travail en me rappelant cette image de smartphone:

* Par défaut mon smartphone ne m’aide pas être productif.

* Par défaut mon appartement ne m’aide pas à être productif.

Et c’est normal, un appartement c’est un lieu de détente.

Votre cerveau associe appartement avec relaxation.

Difficile de tirer des lasers par les yeux depuis un lieu pour se
reposer…

La plupart des gens le savent.
Je suis sûr que vous le savez.

Mais la plupart des gens vont uniquement se concentrer sur le deuxième
niveau du cercle des 4 contextes
:
l’environnement.

Quand on leur parle de télétravail (et j’en ai reçu des messages ces
derniers temps), ils vont dire: j’ai une bonne connexion internet, un
bureau pour bosser debout et un casque antibruit.

C’est bien… mais c’est la base.
C’est comme si vous désactivez les notifications sur votre smartphone.

Le truc, c’est que vous pouvez aller beaucoup plus loin.
Et le mieux?

Cela ne coûte pas une blinde (mon poste de travail ici m’a coûté
moins de 150 euros, hors ordinateur que j’avais déjà).

Dans le programme HYPER-PRODUCTIF en slip
,
j’explique comment transformer littéralement votre espace de travail en
donjon de la productivité.

La finalité? Faire en 4h depuis chez vous ce que d’autres font en 8h
depuis leur bureau d’entreprise..

Certes on va parler de l’environnement de travail parce que votre
cerveau s’adapte à votre environnement direct… mais on va aussi
parler d’énergie (vous savez j’adore ce sujet) et de systèmes (ça
aussi je kiffe)…

Le premier module on va parler des modifications à apporter à votre
organisation personnelle.

Cela vous permettra de conserver un équilibre vie pro / vie privée
beaucoup plus facilement… MÊME si vous êtes comme moi enfermé dans
un studio en plein centre-ville.. (les joies du minimalisme ;))

Vous allez être en mesure de savoir comment vous utiliser votre temps
et ensuite de voir les effets concrets de votre nouvelle organisation.

C’est un long email, mais je n’ai pas fini parce que c’est important et
j’imagine qu’en confinement vous pouvez prendre le temps 😉

La plupart des programmes vous diront « fais ceci, fais cela », mais vous
ne saurez pas concrètement ce qui fonctionne.

Quelle technique vous permet d’avoir plus de temps? Et on sort le
pifomètre pour estimer si c’est efficace ou non.

On reprend les basiques, on appelle Peter Drucker, gourou du management
qui disait: Ce qui ne se mesure pas ne se gère pas.

Voilà un autre problème rencontré par les télétravailleurs (et les
travailleurs d’une manière générale)… mais les effets vicieux d’un
manque de mesure?

C’est qu’on culpabilise… et on se met à travailler PLUS que dans un
bureau normal.

Le pire? Personne ne vous paie plus…

Donc imaginez voir les conséquences bénéfiques de vos actions…

* Après 2 semaines: 4 heures de temps libre en plus par semaine…

* Puis 8h…

* Et ainsi de suite…

Quoi de plus motivant que de se savoir être en train de gagner contre
soi-même?

Le module 2, vous découvrirez les 4 modifications critiques à apporter
à votre environnement physique pour rester concentré des heures sur le
job…

Vous aurez la liste à imprimer du matériel informatique que
j’utilise… je dévoile TOUT.

Ce matériel prend un minimum de place et me permet d’assurer ma
sécurité, une panne de wifi voire même une panne d’électricité…
et je peux continuer à bosser…

Je vous montre les 6 logiciels incontournables que votre ordinateur doit
posséder si vous voulez pouvoir abattre un travail considérable en un
minimum de temps.

Bon ensuite je ne m’arrête pas là dans le programme

j’aborde le sujet de la motivation.

Comment continuer à se motiver quand on est plus surveillé par un
manager?

Comment continuer à se motiver dans l’incertitude des marchés
financiers et simplement du futur qui semble être plutôt tendu… ?

On va parler de motivation et vous verrez que c’est bien plus facile
qu’imaginé.

Ensuite le module 4, le module où j’ai appelé mes amis pour leur
demander comment ils géraient les gamins à la maison… J’ai regroupé
les meilleurs techniques qui apportent le plus de résultats et je
balance tout dans le module 4.

Il y aura aussi ma manière de gérer ma productivité avec une personne
qui partage mon espace de vie et qui n’est pas du même chronotype (je
me lève tôt, elle se lève tard).

Bref on se retrouve dans le module 1.

Julien

Si vous ne souhaitez pas recevoir les prochains conseils sur le
télétravail, cliquez ici.

Organisologie, Rue Saint nicolas 12, 2000 Neuchâtel, Suisse

Cliquez ici si vous souhaitez quitter l’organisologie à jamais
(et vous désinscrire)

>
1 Partages
Partagez1
Tweetez
Partagez