La lecture rapide est une arnaque: voici pourquoi

 

On vous a transféré cet email?

Cliquez ici pour vous inscrire

et recevoir les prochains conseils.

 

Cela me fait toujours rire les gens qui me disent “je suis un pro de la
lecture rapide”. (il y a même des compétitions de lecture rapide)

Certes, en vous entraînant à lire rapidement vous serez en mesure
de…

* Mémoriser rapidement les concepts évidents d’un livre afin de vous
en souvenir… quelques jours.

* Dire aux gens “j’ai lu 127 livres cette année”

* Et surtout… tourner les pages d’un livre rapidement.

Mais à quoi bon lire plus…?

Aujourd’hui, ils existent des milliers de livres sur l’alimentation,
mais on a jamais été autant obèses.

Aujourd’hui, ils existent des centaines de livres sur la pensée
critique, la compréhension des systèmes complexes et la manipulation
des médias… mais notre monde n’a jamais été autant divisé.

Aujourd’hui, ils existent des milliers de livres, d’articles et de
formations sur comment s’organiser pour atteindre ses objectifs… mais
les gens continuent de courir après le temps et à ventiler 24/24
tellement ils sont stressés…

Alors est-ce que lire plus de livres sera la solution?

Je pense que la lecture rapide nous permet simplement de faire plus
rapidement ce qui ne fonctionne pas.

AIE!

Maintenant… pourquoi je ne crois pas en la lecture rapide?

Il y a une raison principale: c’est l’incompréhension d’une phrase qui
m’indique que je dois ralentir la lecture et prendre le temps de
comprendre ce que l’auteur voulait m’expliquer.

C’est à ce moment que je vais faire des recherches dans mes notes
existantes, dans d’autres livres ou sur Google.

La plupart des gens ne font pas cela parce que la plupart des gens
aiment avoir l’impression d’être intelligents.

La preuve? Combien vont dire “je ne sais pas?”.

Combien vont se dire “ce livre est compliqué, cela fait 1 mois que je
le lis… mais je vais continuer de le lire”.

(Clin d’oeil à ceux qui ont lu les livres de Taleb).

Donc pour moi (évidemment, mon point de vue est subjectif), la lecture
rapide est une arnaque.

Maintenant si la quantité d’information n’est pas la solution… que
faire?

* Choisir des livres (et des sources d’informations) de qualité.

J’explique dans le programme prise des notes utiles
,
les 3 critères que j’utilise pour identifier les livres qui méritent
mon attention.

Quand on choisit le bon livre, on peut prendre le temps pour lire à son
rythme (et toujours en savoir plus que notre lecteur rapide agité qui
choisit mal ses sources d’informations).

* Avoir une méthode pour implémenter l’information que vous découvrez
dans votre quotidien.

La méthode en simple: j’ai un problème -> je lis le bon livre -> je
prends des notes pertinentes -> je teste -> je garde ce qui fonctionne
et lis un nouveau livre pour trouver une solution à mon nouveau
problème.

Quand vous agissez ainsi, vous pouvez vous former à un prix dérisoire
et ainsi vous adapter au monde imprévisible.

Mais cela demande une méthode, et c’est ce que j’explique dans le
programme prise de notes utiles, qui retrouvera son prix normal ce soir
à 23h59.

Cliquez ici pour recevoir votre programme.

Julien

 

 

Julien l’Organisologue.

Mon moto: d’abord faire fonctionner, puis améliorer.

Organisologie, Rue Saint nicolas 12, 2000 Neuchâtel, Suisse

Cliquez ici si vous souhaitez quitter l’organisologie à jamais
(et vous désinscrire)

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez