Le guide pour (enfin) Apprendre à se concentrer en 6 étapes.

L'article qui suit compose le guide gratuit "FOCUS INTENSE". Le contenu que vous êtes sur le point de découvrir est délivré, habituellement via 6 emails.

Cela facilite la mémorisation des concepts. 

Peut-être que vous vous demandez quelle est la différence entre l'article et le contenu du guide gratuit?

C'est très simple:

Le guide gratuit délivré par email contient des exercices à réaliser (qui ne se trouvent pas dans l'article). De plus, lorsque je mets à jour le guide gratuit "FOCUS INTENSE" je ne mets pas à jour cet article.

Si vous souhaitez obtenir la dernière version du guide + les exercices à pratiquer pour apprendre à vous concentrer, cliquez ici.

En l’an 2000, l’attention humaine moyenne était de 12 secondes, en l’an 2015, celle-ci est descendue à 8 secondes. Un quart de moins. Si vous avez lu cet article sur les problèmes fréquents rencontrés lorsqu'on souhaite se concentrer, vous le savez déjà.

Patrick Le lay le disait déjà en 2004: ce que nous vendons à Coca cola, c'est du temps de cerveau humain disponible.

Une économie de l'attention s'est mise en place avec l'arrivée des réseaux sociaux.


Notamment Google et Facebook qui vendent aux annonceurs votre attention afin de se faire du fric.

Plus vous passez de temps sur les réseaux sociaux et plus Google et Facebook ont votre attention. Ces deux mastodontes sont en compétition pour avoir le plus de votre attention.

Ils vont  engager les meilleurs ingénieurs afin de mettre en place les outils les plus captivants (afin de revendre à des annonceurs votre temps de cerveau humain disponible). C'est flippant, mais c'est la réalité.

  • What's App, Instagram.... = Facebook.
  • Android, Gmail, Chrome = Google.

Pour comprendre sur quelles faiblesses les ingénieurs s'appuient, vous découvrirez dans la suite de cet article votre poulet flippé, le gourmand et votre directeur.

Ils nous ont permis de survivre en terme d'évolution, mais ils sont actuellement exploités par les ingénieurs du GAFA via la discipline de la captologie

Cela vous permettra de comprendre pourquoi une force invisible vous pousse à passer bien plus de temps sur les outils technologiques. Et surtout... cela vous permettra de mettre en place les bonnes stratégies pour passer moins de temps sur ces outils (qui rendent malheureux) et plus de temps sur ce qui compte dans votre vie (vos projets, votre famille, votre passion).

Mais tout de suite j'ai envie d'aborder avec vous un sujet important:  

Partie 1 - La mentalité à développer pour exceller dans un monde surconnecté.


Ce passage est influencé par un livre que j'ai découvert il y a plusieurs années: Deep Work de Cal Newport.

Deep work livre français

Ce livre a été traduit en français et est disponible ici. Je vous le recommande (ce n'est pas le seul bouquin que je vais vous recommander dans votre lecture).

Voici les passages qui me semblent les plus intéressants lorsqu'on veut apprendre à se concentrer:


1. Si vous ne produisez pas, vous n'allez pas prospérer. 


Peu importe vos compétences ou vos talents.

Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que consommer peut vous aider à avoir des idées, à développer des compétences, mais vous devez toujours garder en tête la finalité:

  • pourquoi lisez-vous ceci? 
  • pourquoi obtenir quoi passez-vous du temps sur les réseaux sociaux? 

L'information a un impact réel sur votre bien-être, la perception de votre réalité et qui vous êtes. Assurez-vous de bien faire attention à la qualité de l'information que vous consultez et d'une manière générale, si l'information vient à vous sans votre consentement, soyez très vigilant.

2. Les deux capacités à acquérir pour prospérer dans la nouvelle économie 


  1. La capacité de maîtriser rapidement des choses difficiles. 
  2. La capacité de produire à un niveau d'élite, en termes de qualité et de rapidité.

Et pour y parvenir, vous aurez besoin de savoir sur quoi vous concentrer (l'intention / l'objectif) et de rester concentré sur des périodes plus longues que vos concurrents.

Plus vous réussirez à vous concentrer, et plus vos progrès seront rapides. C'est le job de votre directeur (que vous découvrirez dans la partie 4 de cet article).

Imaginez devoir mémoriser du savoir et être interrompu toutes les 6 minutes. Chaque fois que vous êtes interrompu, vous avez besoin de temps pour revenir au niveau de concentration que vous aviez avant d'être interrompu. Sur une journée, cela peut représenter des heures.

Et ce n'est que le début de votre découverte car...

Au travail, 6 minutes sont utopiques. En réalité, toutes les 40 secondes nous passons d'une tâche à une autre (lorsque nous travaillons face à un ordinateur). 

3. Il y a un temps pour vous concentrer pleinement, et un temps pour vous ressourcer pleinement.


Le fait de vérifier vos emails le soir (alors que votre journée de travail est terminée) peut sembler bénin, mais cela affecte votre cerveau et l'empêche de se relaxer (et donc se ressourcer). 

Conséquence pour vous?

Faites de votre journée des moments où vous êtes pleinement concentré, et une fois votre journée terminée, déconnectez totalement. Cela vous permettra de réellement vous reposer et de recharger les batteries nécessaires à faire un bon travail le lendemain. Faites de la concentration votre nouvelle norme et prévoyez des moments pour vous distraire.

(Alors que les gens font l'inverse: ils vont se dire "ok maintenant je me concentre" alors que selon Cal, il faut se dire "ok, maintenant je vais me distraire".)

Dans la partie 2 de cet article, vous comprendrez mieux pourquoi c'est difficile de laisser votre smartphone tranquille (même si votre journée est terminée).

4. L'humain connecté ne connait plus l'ennui 


Pourtant en terme d'entraînement de l'attention (et de créativité) ces moments d'ennui n'ont pas de prix. Plutôt que de vouloir les tuer, en vous occupant l'esprit, acceptez cette sensation.

Laissez votre cerveau s'ennuyer et trouver des manières de gérer celui-ci. Soit en trouvant des idées soit en s'auto-observant.

Que font les enfants à qui ont ne donnent pas d'iPad?

Ils gueulent un coup puis commencent à jouer avec des bouts de bois.
En gros, ils trouvent des idées pour s'occuper. 

C'est pareil avec votre cerveau.


5. Vous rencontrerez des problèmes à renforcer la qualité de votre attention si vous ne réduisez pas votre addiction aux distractions. 


À ce stade du guide gratuit, FOCUS INTENSE se trouve un exercice pour renforcer la qualité de votre attention et diminuer les distractions.

Télécharger le guide.

Partie 2 - Votre poulet flippé, le gourmand et votre directeur.

Réussir à se concentrer

Vous venez de prendre conscience qu'une personne qui ne maîtrise pas son attention ne va pas exceller dans la nouvelle économie de l'attention.

Dans cette deuxième partie, je souhaite vous parler des 3 "personnages" qui font que vous êtes facilement accro aux technologies, mais aussi aux distractions.

Cela vous permettra de prendre conscience de ce qu'il se passe en vous et d'établir par la suite des techniques pour plus facilement vous concentrer.

Certes je pourrais me contenter de vous dire "voici une liste de 11 pratiques pour réduire les distractions", mais j'aime bien la citation suivante: 

Si tu donnes un poisson à un homme, il mangera un jour. Si tu lui apprends à pêcher, il mangera toujours. 

Le but de cette article est de vous donner les fondamentaux afin de vous aider à vous adapter à des contextes variés qui vont changer dans les mois à venir.

Dans la partie 3 de cet article, vous découvrirez comment une scène de théâtre vous aidera à visualiser la notion de l'attention.

Cette métaphore provenant du livre Your brain at Work qui m'a vraiment marqué et m'aide (depuis) à mieux saisir ce que je dois faire pour me concentrer au quotidien. Je vous recommande de lire ce livre.

Les 3 personnages. 

Ces 3 personnages représentent des systèmes de notre cerveau. C'est vulgarisé pour faciliter la mémorisation.

Le poulet flippé:

Il a comme objectif d’attirer l'attention du directeur sur les bruits suspects, les éléments saillants, les visages, les notifications, afin de définir si ce stimulus soudain est un danger ou une opportunité. 

Il ne dort jamais. 

Il est anxiogène (il est flippé). C'est grâce à lui que votre arrière arrière-grand-père a décidé de lâcher son panier de myrtilles pour échapper au tigre à dents de sabre. Il est revenu au camp sans son panier de myrtilles...  (il avait un peu mal à l'égo), mais cela a permis à votre arrière arrière-grand-mère de le réconforter et... je m'arrête là.

Le gourmand:

Il a comme objectif de mémoriser et favoriser les chemins qui font du bien (activité qui génèrent de la dopamine / sérotonine) ou qui facilitent la vie.

  • Avec le temps, on ne réfléchit plus comment faire une marche arrière en voiture.
  • On en réfléchi plus comment se brosser les dents.
  • Et on ne sait plus pourquoi on saisit notre smartphone alors que celui-ci n'a pas sonné.

Si nous devions vivre qu’avec ces deux systèmes, nous vivrions dans le présent sans penser aux conséquences du futur. Le gourmand adore la dopamine et toutes les drogues créées par le cerveau et qui lui font du bien.

Pourquoi sommes-nous accros au smartphone? 


Souvent ce sont les applications qui se trouvent dans le smartphone qui nous rendent accros. Il est difficile de résister à une notification qui vous dit "Sylvie vous a tagué sur une photo".

Mais c'est surtout parce que les 3 personnages n'aiment pas l'inconnu. Ils vont trouver des moyens pour réduire ce chaos. Le smartphone et le flux constant d'information donnent cette sensation de réduire l'inconnu. 

À force le gourmand ne va plus attendre l'arrivée des notifications, et vous vous retrouvez à vérifier 38 fois par jour votre compte Facebook.

Astuce: si votre poulet flippé s'affole (en gros vous commencez à stresser, voir paniquer, l'action de nommer le poulet flippé et ensuite de penser à la prochaine action dans votre zone de contrôle, vous permet de faire redescendre la pression). Si le sujet vous intéresse, j'ai créé un article ici. J'utilise d'autres termes...  mais le concept est similaire.

Le directeur: 


Grâce à lui, nous pouvons revenir à une tâche que nous étions en train de réaliser après avoir été interrompu par le poulet flippé.

Grâce à lui nous pouvons retenir le gourmand d’automatiquement prendre du chocolat ou consulter les réseaux sociaux. Le directeur est la partie la plus récente du cerveau (en terme d'évolution). C’est notre raison, notre logique, notre volonté.

Néanmoins, il fatigue vite.
Il consomme beaucoup d'énergie.

Chaque fois que le poulet flippé / le gourmand dérange le directeur, celui-ci utilise de l’énergie pour analyser la raison de l’interruption, décider et changer d’activité ou continuer. Une fois cette énergie vidée, il devient difficile pour le directeur de faire son job. Et le poulet flippé et le gourmand reprennent le contrôle.

C'est la raison pour laquelle je vous recommande de commencer vos journées par vous. À ce moment, votre directeur a de l'énergie et il est plus facile de se mettre au travail sur des tâches complexes.

À ce stade du guide gratuit FOCUS INTENSE, je propose aux participants un exercice et 3 livres pour aller plus loin. L'idée de l'exercice est de mieux comprendre comment agit le poulet flippé sur notre attention.

Cliquez ici pour vous inscrire au guide gratuit.

À présent, voici la partie qui nous intéresse pour apprendre à nous concentrer: le fonctionnement de votre directeur et ses 5 fonctions clés.

Car le meilleur moyen d'améliorer vos performances mentales et de comprendre vos limites.

Partie 3 - Les 5 fonctions de votre directeur

Méthode pour se concentrer


Souvenez-vous: cet article est un exercice pour rester concentré.

Ignorez les distractions internes et externes de votre environnement. Si vous n'y parvenez pas, gérez l'imprévu et revenez sur votre lecture le plus rapidement possible.

La métaphore qui suit provient du livre "Your brain at work" de David Rock. Ce livre n'a pas été traduit, mais juste pour lui, je vous incite à apprendre l'anglais 

Dans la partie 2, vous avez découvert les 3 personnages impliqués dans la gestion de votre attention.

À présent, vous découvrirez les 5 fonctions clés de votre directeur. Cela vous permettra de mieux gérer votre attention.

Votre directeur, c'est ce que les spécialistes appellent votre cortex préfrontal. Et plutôt que de partir dans des termes techniques et difficiles à retenir, voyez votre directeur comme une pièce de théâtre.

Sur la scène (votre espace attentionnel) se trouvent des acteurs (de l'information).

Ces acteurs représentent les informations que vous gardez à l'esprit simultanément. Ces nombres varient en fonction de la complexité du jeu des acteurs et votre performance cognitive. Sans entraînement, ce nombre varie entre 1 et 4 acteurs.

Ces acteurs vont entrer sur scène normalement par les coulisses. C'est le cas de l'information que vous consultez volontairement, comme cet article.

Par contre, le théâtre que je vous présente n'est pas un théâtre normal.

Parfois, les acteurs proviennent de l'audience qui regarde la pièce ou d'une porte cachée. Cette audience représente votre monde interne: vos pensées, votre mémoire, votre imagination mais également les distractions.

Sur la scène peut se trouver des informations du monde externe, mais également de votre monde personnel.

Quand des acteurs montent sur scène, vous pouvez faire beaucoup de choses avec eux:

1. Pour COMPRENDRE une nouvelle idée, vous faites monter du monde sur scène et vous regardez comment ils connectent avec l'audience (nouvelles informations qui interagissent avec d'anciennes informations stockées en mémoire). C'est ce que vous faites EN CE MOMENT en lisant cet email.

  • Est-ce que Julien dit juste?
  • Puis-je lui faire confiance?
  • Comment est-ce que ces informations connectent avec ce que je sais sur le sujet?

2. Pour PRENDRE UNE DÉCISION, vous gardez les acteurs sur scène et vous les comparez les uns aux autres. C'est ce que vous FAITES AVANT d'ouvrir cet email. Vous comparez mon article avec d'autres articles. Et vous faites un jugement. C'est ce que vous faites lorsque vous placez des priorités.

3. Pour vous SOUVENIR d'une information, vous allez chercher dans l'audience. Parfois le type en question (l'info) est assis très loin derrière dans le noir... cela nécessite pas mal d'effort pour le convaincre de venir sur scène.

C'est ce qu'il se passera dans une semaine lorsque vous repenserez à cet article... et les 5 fonctions de votre directeur. Vous essayerez d'en parler à un ami... mais vous ne vous souviendrez plus de la cinquième fonction. Cela m'arrive souvent et j'ai l'air con.

4. Pour MÉMORISER une information, vous devez convaincre un acteur de rejoindre l'audience. Et suivant l'acteur, c'est compliqué. Et parfois l'acteur ressemble à d'autres personnes dans l'audience...

5. Parfois, il est important d'être capable de ne pas vous concentrer sur un acteur. Car vous faites face à une deadline importante qui nécessite vos ressources mentales. Cette activité d'IGNORER demande beaucoup d'efforts et de pratique. En pratique, vous avez 4 acteurs qui jouent sur scène et vous devez uniquement vous concentrer sur deux d'entre eux. Mais cette capacité est centrale.

Et cette activité d'IGNORER, c'est ce que vous allez devoir développer pour apprendre à vous concentrer.

Une notification représente un acteur qui entre sur scène depuis le plafond (par exemple) ou par une porte cachée. Vous devez être capable de l'ignorer ou de l'expulser, notamment en développant votre capacité à observer ce qu'il se passe sur scène. 

Et pour mieux y parvenir, je vais vous parler de votre espace attentionnel (la scène).

C'est le sujet de la prochaine partie (la partie 4).

À ce stade du guide gratuit FOCUS INTENSE se trouve un autre exercice. Cliquez ici pour vous inscrire au guide.

Partie 4 - Votre scène attentionnelle

Espace Attentionnel

Je suis de ceux qui doivent s'arrêter de marcher pour écrire un message. 

Si vous êtes comme moi, écrivez-moi. Et si je reçois 50 messages pour me dire "moi aussi!" j'ouvrirai une page Facebook pour que l'on puisse se rassembler.

Je n'ai pas l'énergie mentale nécessaire pour faire les deux choses en même temps. Ou alors je ne me suis pas assez entraîné pour le faire. 

Info: il est possible de faire du multitasking (avec certaines tâches) si vous vous entraînez à le faire (j'en parle plus bas dans cet email).

En un mot, lorsque je marche (en m'orientant) tout en cherchant à écrire, ma scène attentionnelle est surchargée

La scène de théâtre (sur laquelle jouent les acteurs) représente la scène attentionnelle. Et pour gérer les acteurs qui se trouvent sur scène, vous avez besoin de lumière (d'énergie). Cette lumière est fournie par plusieurs SPOTS d'éclairage.

Cela vous permet de diriger la lumière sur plusieurs acteurs ou sur un seul acteur.

C'est dans votre espace attentionnel que vous pouvez travailler l'information. Si vous êtes vraiment attentif à ces mots que vous lisez, vous n'avez presque plus d'espace attentionnel.

Et vous vous immergez dans la lecture (jusqu'à ce qu'un bruit, une notification, une sensation ou une odeur stimule votre veilleur qui a son tour va vous inciter à glisser votre attention pour voir s'il ne s'agit pas d'un lion a dent de sabres.).

Vous ne pouvez pas lire et conduire en même temps. Mais vous pouvez lire et boire un café. Peut-être que le café deviendra froid si le livre est bon.

Une fois que les mots (les acteurs) ont été travaillés, certains d'entre eux vont rejoindre l'audience (premier rang = mémoire court terme, dernier rang = mémoire long terme) d'autres vont repartir par d'autres accès.

Plus vous mettez de lumière (d'énergie) sur un acteur, et plus vous aurez de la facilité à travailler avec celui-ci (voir les 5 fonctions du précédent email). Mais si une partie de la lumière est ailleurs (par exemple sur le smartphone qui se trouve ailleurs sur la scène et qui fait que de sonner) alors le processus sera plus long et moins précis.

Car une partie de votre attention sera dédiée aux notifications que vous pourriez avoir reçu et les informations que vous pourriez avoir manqué.

La plupart du temps, nous n'y pensons pas, mais nous avons rarement un seul élément sur scène.... Et plus il y a d'éléments, plus votre énergie baisse rapidement (avec le risque de ne pas réussir à gérer la situation).

Chaque acteur crie "je suis le plus important maintenant! Je mérite l'attention du directeur".

Votre directeur se trouve entre l'audience et la scène et il observe ce qu'il se passe sur scène. 

Car être conscient de ce qu'il se passe dans votre espace attentionnel est l'une des meilleures pratiques pour gérer votre attention.

Plus vous êtes conscient de ce qui occupe votre espace attentionnel et plus vous êtes capable de revenir rapidement sur le travail en cours face à une distraction ou lorsque votre esprit par à la dérive (ce qui arrive 47% du temps.)

C'est votre directeur qui va gérer le nombre d'acteurs à laisser entrer sur scène. Si votre directeur s'aperçoit qu'un acteur entre par la petite porte, il va décider si celui-ci doit rester sur scène ou dégager.

Et la lumière du théâtre (l'énergie) est limitée. 

Plus l'énergie baisse et moins il peut orienter les spots lumineux et moins les spots ont de puissance. Et plus la lumière baisse, moins le directeur peut faire son job. Il ne voit plus les acteurs sur scène.

Une expérience "amusante" a démontré que notre énergie disponible diminuait rapidement lorsqu'on effectuait une activité mentale ou un effort. J.C Welsh (une scientifique) a demandé à des gens de démarrer une tâche mentale et en même temps de générer autant de force que possible. L'expérience montre qu'une tâche mentale réduit (souvent) de 50% la force disponible.

Quel est le rapport avec la gestion de l'attention? 

Certaines activités mentales vont être très gourmandes en énergie (comme le fait de placer des priorités ou traiter des emails) et cette énergie ne sera plus disponible (par la suite) pour rester concentrée sur d'autres tâches.

Forcer et s'acharner n'est pas la solution, car l'énergie du théâtre est une ressource limitée. Il est ainsi plus intéressant de gérer le flux des acteurs qui entre sur scène et de les expulser de la scène si ceux-ci n'ont rien à faire là.

Le plus simple encore, est de fermer les portes cachées afin d'éviter que des acteurs intrusifs rentrent sur scène quand vous êtes en train de travailler délibérément avec votre acteur du moment. 

En terme d'énergie, il est plus facile de fermer une porte à clé pour empêcher un acteur d'entrer QUE de lui dire non une fois qu'il se trouve en face de vous. 

Ainsi il est plus facile d'empêcher les distractions de vous déranger que de devoir leur résister une fois celles-ci dans votre champ de conscience.

Le fait d'avoir trop d'acteurs (d'information) sur scène dilapidera votre énergie (au mieux) ou alors vous serez simplement submergé par la situation (et votre directeur jette l'éponge et rentre à la maison).

Imaginez devoir (simultanément):

  • mémoriser un numéro de téléphone,
  • apprendre à jouer au piano
  • et participer à une conversation.

Pas cool nan?

Par contre, il est possible de faire plusieurs choses à la fois lorsque les tâches sont habituelles (mâcher un chew-gum, écouter un podcast et marcher en même temps ou faire une marche arrière et parler à votre passager), mais lorsqu'il s'agit des tâches complexes à forte valeur ajoutée nous pouvons faire une ou deux choses simultanément (écrire et écouter une musique connue par exemple).

Dans la prochaines parties, je vous parlerai des 4 différents types de distractions et les actions à mettre en place pour les gérer. Les distractions sont ces acteurs qui entrent sur scène sans la permission de votre directeur. 

À ce stade du guide gratuit FOCUS INTENSE se trouve un exercice pour renforcer l'influence de votre directeur. Cliquez ici pour vous inscrire.

Partie 5 - Les 4 types de distractions (et comment les gérer).

Gestion de l'attention

40 secondes.

C'est le temps qui s'écoule avant qu'un travailleur de l'information (face à un écran) passe d'une tâche à une autre:

  • On arrête d'écrire un email pour parler à un collègue.
  • Ou aller prendre un café.
  • Ou vérifier notre smartphone.
  • Ou aller aux toilettes AVEC le smartphone et en sortir 15 minutes plus tard 

Une autre étude intéressante: nous passons d'une application à une autre 566 fois durant une journée de travail type.

Votre directeur souffre de ces changements d'acteurs sur scène. Et finalement, votre théâtre est moins performant que le théâtre du concurrent qui sait gérer ses acteurs.

Le coup d'une interruption non relative au travail que vous êtes en train de faire est de 25 minutes (en moyenne). Et souvent, lorsqu'on se fait interrompre, nous allons faire d'autres activités avant de revenir à l'activité initiale que nous avons quitté (en moyenne, 2.26 tâches).

Lorsque votre directeur se rend compte de ceci, il est difficile de continuer à travailler de la même manière. Ainsi, si vous lisez cet email, il serait difficile de faire "mine de rien" lorsque vous serez interrompu dans les prochaines heures.

Pourquoi aimons-nous les distractions?

Quand vous n'avez pas envie de travailler sur une tâche (parce que celle-ci est complexe), votre cerveau va chercher a faire des choses plus simples, plus attrayantes.

Vous avez probablement quelques notifications qui vous attendent non? (je me demande combien de lecteurs viennent de quitter la lecture de cet article à cet instant précis).

Souvenez-vous, cette article est une manière d'entraîner votre directeur.

J'écris cet article avec l'application Rescue time en mode focus. Je ne peux pas visiter mon blog, ni Facebook, ni les sites distrayants que je visite régulièrement. Et je paramètre cela AVANT de commencer à travailler.

De cette manière, je scelle les portes cachées de mon théâtre.
Mais d'autres portes restent accessibles.

Voyons lesquelles.

Les 4 types de distractions et comment les gérer au mieux.

Pour info je ne fais pas différence entre le terme distraction et interruption. C'est un événement qui vous incite à quitter ce que vous êtes en train de faire.

Voici un tableau à deux axes qui provient du livre "Hyperfocus" de Chris Bailey. Un autre livre que je vous recommande.

  • Sur l'axe vertical: les distractions que vous pouvez contrôler et les distractions que vous ne pas contrôler.
  • Sur l'axe horizontal: les distractions ennuyantes et les distractions fun.

Voici quelques exemples:

  • Pas de contrôle / ennuyantes: les visiteurs, le bruit des collègues, le bruit de votre environnement.
  • Pas de contrôle / fun: les collègues sympas qui viennent vous parler, les messages des gens que l'on apprécie.
  • Sous contrôle / ennuyantes:  email, les séances et notifications
  • Sous contrôle / fun:  l'actualité, les réseaux sociaux, les applications pour jouer.

Maintenant, comment gérer ces distractions?


Tous les comportements ci-dessous sont mis en place par le directeur. Plus votre directeur est fort et plus vous pourrez facilement gérer ces distractions.

  • Pas de contrôle / ennuyantes: les gérer au mieux et revenir dès que possible à la tâche délaissée.
  • Pas de contrôle / fun: profitez de ces moments et trouvez un équilibre. Au besoin, apprenez à dire non ou isolez-vous.
  • Sous contrôle / ennuyantes: empêcher leur arrivée avant de commencer à travailler.
  • Sous contrôle / fun: empêcher leur arrivée avant de commencer à travailler.

Plusieurs applications vous permettent (si vous travaillez sur un ordinateur) de prévenir l'arrivée des distractions. Et c'est là la clé.

Face à une distraction, votre poulet flippé va attirer l'attention de votre directeur et vous utiliserez de l'énergie à revenir sur la tâche. Alors que si vous bloquez les portes de votre scène, vous économisez beaucoup d'énergie qui peut être investie sur la tâche du moment: votre productivité augmente drastiquement.


Partie 6 - Mes 4 pratiques anti-distractions

Rester concentrée

Vous voici à la sixième étape du guide gratuit "FOCUS INTENSE". Vous êtes déjà mieux armé que la majeure partie des gens qui se font complètement balloter par la technologie.

Ci-dessous, je vais partager avec vous mes 4 techniques anti-distractions ceci afin d'aider votre directeur à empêcher les distractions d'arriver.

1. Supprimez toutes les notifications

Cela semble un conseil très simple (et sans cesse répété), mais je suis encore abasourdi par le nombre de personnes qui laissent leurs notifications activées (probablement le gourmand qui fait de la résistance). Désactivez tout:

  • la notification d'un message sur l'écran,
  • la sonnerie,
  • les appels,
  • les puces qui indiquent la présence d'un message,
  • les vibrations, les lumières, etc.

Vous savez à présent que cette action verrouille les portes cachées de votre scène de théâtre.

2. Laissez les outils technologiques hors de portée

Souvenez-vous de votre gourmand à la recherche de ce qui lui fait du bien: réduire l'inconnu de notre monde en cherchant de nouvelles informations est rassurant. C'est ce qui nous pousse à saisir notre smartphone sans raison.

Qu'est-ce que je fais? 

J'écris ces mots depuis un café: mon smartphone se trouve dans mon scooter.

Trouvez un moyen à votre niveau pour mettre de la distance entre VOUS et vos outils technologiques.

Mais comment faire avec votre ordinateur, qui est aussi votre outil de travail? C'est le point suivant.

3. Bloquez les distractions avant de commencer à travailler

Encore une fois, j'utilise Rescue time. Un peu compliqué à première apparence, une fois configuré, ce logiciel analyse le temps que je passe sur mon ordinateur et surtout... ce que je fais de mon temps.

Il va ensuite me dire quels sont les sites que je consulte régulièrement et me proposer une mode "FOCUS TIME". J'écris depuis 2 heures et 7 minutes sans distraction (ou presque). J'ai commandé un thé vert qui est froid à présent et je suis allé une fois aux toilettes.

D'autres applications sont disponibles, mais Rescue Time fait le job. 14 jours gratuits puis 9 euros par mois. À mes yeux un excellent investissement.

4. Spécifiez un outil technologique pour la distraction.

De mon côté, Facebook, Linkedin se trouve sur mon iPad.
Mon iPad se trouve actuellement dans mon armoire de l'hôtel.

Et qu'en est-il de l'accès facile depuis mon ordinateur? Je stocke tous mes mots de passe sur onepassword et je ne connais pas mes mots de passe pour Facebook.

oubliez votre mots de passe facebook

Ainsi si je veux accéder à mes mots de passe, je dois bloquer d'abord entrer sur onepassword chercher le mot de passe, puis m'enregistrer sur Facebook. 

Toutes des actions qui permettent à mon directeur de reprendre le contrôle sur mon gourmand en manque.

Naturellement, il s'agit de 4 pratiques, mais il y en a beaucoup d'autres.

Si vous souhaitez aller plus lui dans la maîtrise de votre attention: 

Inscrivez-vous au guide gratuit FOCUS INTENSE. Vous recevrez les exercices pratiques pour améliorer la qualité de votre concentration.

Merci pour votre attention et félicitation, vous êtes arrivé au bout de cet article.

Julien

Sources:

  • HyperFocus de Chris Bailey
  • Deep Work de Cal Newport

Autres sources dans le texte.

Sur les distractions