Objectif SMART -> Check-list pour augmenter la réussite de vos objectifs

Objectif S.M.A.R.T

À la suite de cet article, les objectifs que vous prendrez seront plus réalistes et atteignables. Vos probabilités de réussite? Plus élevées.

Thrive Leads Shortcodes will not be rendered outside the content area when editing a Page with Thrive Architect

Maintenant que vous savez que la formulation d’un objectif est une étape s’insérant dans un plan d’action permettant d’augmenter les probabilités d’atteindre un état désiré, voyons l’acronyme des objectifs SMART.

Quand utiliser l’acronyme SMART pour définir vos objectifs?

- Quand la réflexion sur le plan d’action a été réalisée

- Quand l’objectif est la performance via l'effort (et non la performance via l'apprentissage).

Qui a créé les objectifs SMART?

L’acronyme SMART s’est très rapidement répandu à partir des années 1980, par Monsieur George T Doran, car il s’agit d’un moyen mnémotechnique pour se rappeler des éléments devant composer un objectif devant être réalisable. Peter F. Drucker parle déjà en 1954 d'objectif quantitatif / qualitatif, mais sans utiliser ce terme. Il explique également qu'un objectif doit prendre en compte la performance des collaborateurs qui y participent (mais cet article s'adresse plus aux personnes cherchant à établir un objectif personnel).

George T Doran explique que l'acronyme SMART est une ligne de conduite car pas tous les objectifs peuvent atteindre les critères SMART.

Quelle est la définition du mot S.M.A.R.T?


  • Le S désigne la spécificité de l’objectif
  • Le M souligne l’importance que l’objectif doit être mesurable (avec une unité précise).
  • Le A met l’accent sur l’accessibilité de l’objectif
  • Le R signifie Réaliste 
  • Le T vaut pour temporellement défini.

Partons à présent dans le détail de cet acronyme:

L’acronyme se base sur le résultat à atteindre. Le quoi. Il évite (dans ma conception) de se pencher sur le comment. Le comment concernera plutôt les actions SMART.

Spécificité (ou Sacrifice)

J'aimerai avant d'aborder la théorie officielle et connue, parler de la notion de sacrifice. Beaucoup de coach vous demanderont "quel objectif souhaitez-vous atteindre?". Dans ce cas on image le résultat fini (qui en somme ne dure que très peu de temps) et non le processus pour atteindre ce résultat (qui risque parfois de durer des mois voir des années).

Durant ce processus (le comment), il y aura des hauts et des bas. Et c'est souvent durant les bas (les aspects à priori négatifs et douloureux) que les gens abandonneront. 

Il est donc intéressant de se poser la question suivante: Quels sacrifices êtes-vous prêt d'endurer (dès demain) pour atteindre votre objectif?

Cette question met en avant des directions dans lesquelles vous avez plus de chance de persévérer. Passons maintenant à la partie plus officielle de la définition d'un objectif SMART.

---

Empiriquement, il est communément admis que plus on est précis sur notre destination, plus on a des chances d’arriver à l’objectif. J’en parle souvent dans le système SCOREUR: si vous rendez visite à un ami en ignorant son adresse, vous pouvez avoir les plus beaux outils et les meilleures aides: vous allez galérer.

Par contre ce qu’on oubli, c’est que parfois, ce manque de spécificité est une excuse au passage à l’action. Dans certaines situations (comme la recherche ou la création de nouveaux produits) il est difficile d’être spécifique. 

Imaginez Christophe Colomb faisant l’exercice de la définition de son objectif avant de prendre le bateau pour découvrir ce qui allait être l’Amérique. Mais comment être spécifique sur ce qui ne se connait pas? Comment être spécifique sur l’état final?

Le risque d’un objectif non spécifique ? 

Comme disait Sénèque « Il n’y a pas de bons vents pour celui qui ne sait où il va ».
En ayant un objectif spécifique, vous pouvez en parler clairement aux gens autour de vous, les trouver, vous pouvez facilement demander de l’aide, vous savez où chercher l’information.

Dans le cas contraire, vous risquez d’oublier après quoi vous courrez sur le court terme. Vous risquez même de vous égarer. Et si vous évitez d’écrire vos objectifs, vous risquez même de les oublier.

Exemple d'un objectif non-spécifique (il s'agit d'une intention):  je veux travailler dans une entreprise ayant de bonnes prestations

C’est assez flou, mais ce manque de spécificité apparente vous permet déjà de savoir ce que vous refusez avoir… (une entreprise qui fournie de mauvaises prestations à ses employés). Une intention est mieux que rien pour se mettre en mouvement.

Mais qu’est-ce que bien et mal? C’est le but de la spécificité.

Exemple d'un objectif plus spécifique -> Je veux travailler dans une entreprise qui offre un bon salaire et des horaires flexibles.

Voilà qui est déjà mieux pour chercher. 

Mesurable

Objectif mesurable

Pour changer quelque chose, il faut le mesurer.
Imaginez-vous à la place de Sylvie qui vous dit « Mon mari Marcel ne m’écoute jamais! Je veux qu’il change ».

Une question qui la pousserait à rendre sa demande plus concrète, serait de spécifier se demande « quels comportements t’indiquent qu’il ne t’écoute pas? » puis de rendre sa demande mesurable « à partir de combien de fois par jour, Marcel passerait de la case « il ne t’écoute pas » à la case « il m’écoute » voir « il m’écoute souvent »? »

Exemple d'un objectif mesurable -> Je veux travailler dans une entreprise qui m’offre un salaire minimum de 7000 CHF mensuel, des horaires flexibles tous les jours de la semaine.

En règle générale, si vous avez sauté l’étape numéro 1 « spécifier mon objectif » vous êtes poussé à le faire à la deuxième étape, lorsque vous tentez de le mesurer. Comment mesurer le flou?

"Je veux apprendre à surfer", deviens « je veux tenir debout 20 secondes sur ma planche en pleine mer »

En gros, rendre mesurable un objectif vous permet d’ajouter de la clarté sur le moment à partir duquel il faut sérieusement penser à…. ouvrir votre bouteille de champagne pour célébrer.

Accessible / atteignable

Objectif atteignable

"Je souhaite que le soleil brille sur la suisse au minimum 300 jours, 5 heures par jour, durant l’année 2018. " -> ceci n'est pas accessible. À moins que vous vous appeliez Dieu. Mais dans ce cas, tirez-vous d'ici et allez faire votre job.

Riez, riez. Cet exemple grotesque souligne la notion d’accessibilité ou d’influence que doit comporter votre objectif. Si le résultat n’est pas dans votre zone d’influence, alors vous risquez de frustrer si vous échouez dans la réussite de votre objectif. En prenant sur vous l'échec, alors que les circonstances sont imputables sur des facteurs hors de votre contrôle.

Un exemple concernant mon premier livre rédigé pour la maison d’édition Dunod.

Quand j’ai travaillé sur mon système SCOREUR, j’ai premièrement formulé mon objectif ainsi:


- D’ici au 4 mars 2017, je souhaite publier un livre pour la maison d’édition.

Puis j’y ai ajouté de l’accessibilité 

- D’ici au 4 mars 2017, je souhaite rédiger un livre pour la maison d’édition Dunod.


Voyez-vous la différence? Oui? Parfait continuons.

Les puristes vous diront « pas d’objectifs » qui sont hors zone d’influence. Pour ma part, je pense qu’il faut plutôt voir l’accessibilité comme le bouton du volume de votre chaine stéréo.

Et éviter de descendre en dessous d’un objectif qui ne soit pas à 80% dans votre zone d’influence. Alors évidemment, vous me direz peut-être « Mais Julien, comment je fais pour savoir si mon objectif est à 20% accessible, 80% accessibles, etc.? »

Un exemple: changer le comportement de mes collaborateurs (si vous êtes un patron), c’est pour moi une intention sur laquelle vous avez peu d’influence.

On le sait: l’organisation d’une entreprise permet d’atteindre des résultats extraordinaires avec des gens ordinaires. Pour changer les comportements des collaborateurs, il est plus intéressant de formuler un objectif en faisant appel à un spécialiste de l’approche systémique.

En revanche, augmenter le chiffre d’affaire de mon entreprise de 10% en 2019 est plus influençable. Certes au final, vous ne pouvez pas forcer les gens à acheter ce que vous leur proposez. Mais des techniques connues existent (le marketing, la publicité, la création de nouveaux produits) et ce genre d’objectifs peuvent clairement être considérés comme « accessibles ».

Vous l’avez compris, pas (encore) de formule toute prête, mais je bosse dessus. Vous pouvez vous inscrire ici pour être notifié du moment de la sortie. 

Réalisable

Objectif réalisable

Deux éléments composent la notion "réalisable". C'est pas dans les cours que vous apprendrez ça.

La partie interne de la notion "réalisable"

Pour ma part, ce point vous invite avant tout à prendre de la distance avec votre but et à vous plonger dans:

1. Vos forces
2. Vos faiblesses

Cette notion dépend beaucoup de votre estime personnelle, de vos succès passés, de vos plantés et des ressources internes dont vous disposez durant tout le temps sur lequel vous devrez bosser sur l’objectif.

Si je prends l’objectif que nous sommes en train de travailler, je pourrais vous poser les questions suivantes: 

- Est-ce que vous savez vous vendre?
- Est-ce que vous avez un réseau important?
- Est-ce que vous savez apprendre?
- Est-ce que vous êtes disposé à quitter votre pays?

Ces éléments vont plus ou moins influencer sur cette notion d'objectif « réaliste ». 

Avez-vous du temps pour réaliser vos recherches? Avez-vous de l’énergie pour réaliser vos recherches? Avez-vous un réseau déjà en place…? Avez-vous des personnes à contacter pour vous mettre en contact avec des patrons pouvant vous offrir ce que vous recherchez

La partie externe:

Cette notion vous invite cette fois à vous orienter sur votre contexte.

Vous pouvez partir sur:

1. Les menaces liées au contexte dans lequel vous évoluez

2. Les opportunités présentes dans votre environnement

Si vous avez régulièrement des chasseurs de têtes qui vous appellent pour venir travailler pour d’autres entreprises, alors vous pouvez « sentir » qu’un salaire de 7000 CHF + des horaires flexibles, c’est à portée de main.

Si vous êtes maçon, les horaires flexibles seront moins accessibles qu’un freelance. 

Les notions internes et externes vous parlent peut-être, car elles composent la méthode SWOT.
Temporellement défini

Objectif défini dans le temps

Ce dernier point souligne l’importance d’avoir une date de début et une date de fin. Cet élément se repose sur la loi de parkinson qui stipule qu’un travail sans limites temporelles prendra tout le temps à sa disposition pour être réalisé (ou du moins beaucoup plus qu’en ayant une deadline).

C’est pour cette raison que l’Agenda BLOC n’a pas d’heures dans les journées: cela vous incite a délimiter des blocs de travail / d’activité avec une heure de début et une heure de fin.

La question de "combien de temps va me prendre cet objectif" est une question épineuse qui sera influencée par:

1. L’imprévisibilité 

2. Le nombre de personnes avec qui vous devez collaborer

3. Les contraintes (les dépendances)

4. Le chemin critique 

(En gestion de projet, le chemin critique représente la série de tâches successives qui fixent la date butoir. Si une tâche du chemin critique prend du retard, c’est la date butoir de tout le projet qui est repoussée. En revanche, une tâche en dehors du chemin critique peut prendre du retard sans voir la date butoir du projet total prendre du retard). 

D’ici au 31 décembre 2019, je souhaite travailler pour une entreprise qui m’offre un salaire minimum de 7000 CHF mensuel, des horaires flexibles tous les jours de la semaine -> Voilà un objectif SMART.

Le saviez-vous?

Il est très répandu d’entendre (surtout dans le management) « tu dois rendre ton objectif SMART! », mais cette expérience a démontré que les acteurs étaient plus efficaces quand on leur disait « fait de ton mieux pour faire XYZ ». 

Pour résumer, utiliser l’objectif SMART quand vous souhaitez être performant. Faites de votre mieux lorsque vous souhaitez apprendre, découvrir, créer une oeuvre d’art.

En conclusion 

Spécifique = je sais exactement ce que je veux atteindre

Mesurable = Je connais l’unité de mesure de ce que je veux atteindre

Atteignable = le résultat est dans ma zone d’influence

Réaliste = J’en ai les moyens et le contexte me le permet

Temporellement défini = j’ai jusqu’au (date) pour atteindre mon objectif.

Ou allez plus loin: 

En mesurant votre performance pour vous assurer d'arriver à temps vers votre objectif.

Découvrez l'importance des indicateurs SMART et surtout, comment les créer.
Ou découvrez coment rendre (réellement) malins vos objectifs.

Des difficultés à créer vos objectifs? Découvrez 39 exemples d'objectifs SMART pour ne plus jamais être à court d'idée.

Vous pouvez aussi définir votre vision, ou suivre vos objectifs avec la méthode OKR ou encore transformer un "rêve" en objectif concret.

Merci pour votre attention,

Julien l'Organisologue


  • Dominique dit :

    J’ai travaillé avec des objectifs SMART en management envers mes collaborateurs. Par contre je n’avais pas en tête la notion de “fais de ton mieux ” pour apprendre, découvrir, créer. Ça me fait réfléchir et je pense que je vais revoir certains de mes objectifs.

  • C’est bon, mais ça me depasse, surtout sur la definition smart

  • Jamais utilisé mais bien envie de tester

  • Marguerite I. dit :

    Je n’ai pas encore termine votre livre, achete par hasard lors de promotions. Ke le recomanderai.

    Neanmoins, je m’interroge sur la position dans lequel vous mettez vos lecteurs en les incitant a se rendre sur votre site afin de telecharger des outils parfois payant parfois gratuit, qui ne sont pas references dans votre livre.

    Je me sens lesee, je crois. Je tenais a vous en faire part, comme une critique bienveillante et constructive pour vos prochaines reussites

    Bonne continuation, je ne manquerai pas de diffuser mon avis positif lors d’occasion.

    Respectueusement,
    Mipypurien

  • Je travaille régulièrement avec les objectifs Smart et j’essaie de faire travailler mes élèves sur cet outil… Pas facile à comprendre d’emblée, mais la compréhension vient au fil de l’expérimentation

  • Après il y a d’autres manières de formuler des objectifs 🙂 Je pense qu’il est intéressant de:

    1. De partir d’un point A et rejoindre un point B dans un temps donné (métaphore du GPS)
    2. Diviser le trajet initial par 2 (ou doubler la durée)
    3. Ajouter du fun…

    Ce sont des idées 😉

  • Bonjour @marguerite-i et merci pour votre retour!
    Oui c’est un choix que j’ai pris et que j’assume concernant le fait de se rendre sur mon site. Le lecteur attentif découvrira encore plus de contenu gratuit (et plus récent que le livre).

    À bientôt!

    J~

  • ton article m’a éclaircis beaucoup sur cette notion SMART et m’a permis de définir mieux mes objectifs personnels. Souhaitons bien après leur détermination de bien les atteindre.

  • Salut @hh Merci pour ton retour!

    Oui la planification est une étape, l’exécution une autre.

    À bientôt!

  • Well done, SMART is effective,

  • Salut Julien,
    les objectifs SMART c’est bien, mais l’important c’est surtout la vision préalable qui fonde tout le projet.
    Bonne continuation.
    Arnaud.

  • Coralie Mathurin dit :

    Merci pour cet article. Il nous permet d’être plus pragmatique

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    liste organisation
    >