Comment les systèmes fonctionnent et surtout comment ils échouent…

J'ai récemment dévoré le livre "How Systems Work and Especially How They Fail" de John Gall.

Voici les quelques principes que je retire de ma lecture.

---

# 1. Les systèmes en général fonctionnent mal ou pas du tout.

Formulations alternatives :

Ce qui est compliqué ne fonctionne pas.
Les systèmes compliqués excèdent rarement 5% d'efficience.

#2. Un nouveau système génère de nouveaux problèmes.

Ainsi, les systèmes ne devraient pas inutilement être multipliés.

#3. La quantité totale d'énergie dans l'univers est constante.

Les systèmes agissent en redistribuant l'anergie dans différentes formes et différentes tailles.

#4. Les systèmes tendent à grossir, et quand ils le font, ils empiètent sur ce qui les entoure.

Alternatives :

Les systèmes ont tendance à s'étendre pour remplir l'univers.
Un système a tendance à s'étendre 5-6% par année.

#5. Les systèmes affichent des bizarreries.

Les systèmes complexes produisent des résultats inattendus.
La totalité des comportements de grands systèmes ne peut pas être prédite.
Un grand système, produit par l'expansion des dimensions d'un plus petit système, ne se comporte pas comme le plus petit système

#6. Les systèmes complexes ont tendance à s'opposer à leur propre fonction.

Alternatives :

Les systèmes se mettent en travers du chemin
Le système revient toujours en arrière

#7. Les personnes dans les systèmes ne font pas ce que le système dit qu'elles font

#8. Le système ne fait pas ce qu'il dit faire.

#9. Les choses sont ce qu'elles sont rapportées.

La réalité est ce qui est rapporté au système.
(Si ce n'est pas officiel, ce n'est jamais arrivé)
Le système ne peut pas être meilleur que ses organes récepteurs.
Pour ceux qui se trouvent dans le système, la réalité a tendance à pâlir et disparaître.

#10. Les systèmes attirent le type de personnes qui prospèrent à l'intérieur de celui-ci.

#11. Plus le système est grand, plus l'interface est étroite et spécialisée.

Dans une grande société, une personne est un chiffre.

#12. Un système complexe ne peut pas être "créé" pour fonctionner. Soit il fonctionne (parce qu'il a évolué d'un petit système qui fonctionnait déjà), soit il ne fonctionne pas.

Forcer le système à fonctionner ne fonctionne pas, cela empire ce qui ne fonctionne pas.

#13. Un système simple, créer en partant de zéro, peut parfois fonctionner.

Un système simple peut ou ne peut pas fonctionner

#14. Quelques systèmes complexes peuvent fonctionner.

Règle du pouce : si un système fonctionne, laissez-le tranquille.

#15. Un système complexe qui fonctionne a invariablement évolué depuis un petit système qui fonctionnait.

#16. Un système complexe conçu à partir de zéro ne fonctionne jamais et ne peut pas être rafistolé pour le voir fonctionner. Vous devez repartir de zéro en créant un petit système qui fonctionne.


#17. Dans un système complexe, les
dysfonctionnements et les non-fonctions mettent beaucoup de temps à être détectés, ou ne sont jamais détectés.


#18. Les grands systèmes complexes sont au-delà de la capacité humaine d'évaluation.


#19. Un système qui fonctionne d'une certaine manière va continuer de fonctionner de cette manière, peu importe le besoin ou le changement des conditions.


#20. Les systèmes développent leurs propres objectifs au moment où ils se mettent en fonction.


#21. L'objectif interne du système passe en premier


#22. Les systèmes complexes fonctionnent habituellement en mode échec


#23. Un système complexe peut foirer d'un nombre de manières infini


#24. Le mode d'échec d'un système ne peut pas être prédit depuis sa structure


#25. Les variables essentielles d'un système complexe sont découvertes par accident


#26. Plus un système est grand, plus les probabilités d'un échec imprévisible augmentent.


#27. "Le succès" ou "les fonctions" de n'importe quel système peuvent être l'échec d'un système plus grand ou plus petit auquel le système est connecté.


#28. Quand la sécurité intégrée d'un système échoue, il échoue en n'offrant pas de sécurité


#29. Les systèmes complexes ont tendance à produire des réponses complexes (pas des solutions) aux problèmes.


#30. Les grands progrès ne sont pas produits par les systèmes conçus pour produire de grands progrès.


#31. Les systèmes fonctionnent mieux quand ils sont créés pour aller avec le courant.


#32. Les systèmes lâches durent plus longtemps et fonctionnent mieux (parce qu'ils ont de la marge de sécurité)


#33. Les systèmes efficients sont dangereux pour eux-mêmes et les autres.


La théorie avancée des systèmes.

  1. Tout est système
  2. Tout fait partie d'un système plus grand
  3. L'univers est infiniment systématisé (plus grands systèmes et plus petits systèmes)
  4. Tous les systèmes sont infiniment complexes. L'illusion de la simplicité vient de l'isolation d'une ou quelques variables).

---

Un article sur l'approche systémique se trouve ici.

Julien

5/5 - (1 vote)
{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Faites comme + de 15'000 personnes ambitieuses: recevez mes conseils testés (et mis à jour) directement dans votre boite e-mail.

Inscrivez votre mail ci-dessous. Vous pouvez vous déinscrire depuis chaque mail.
Vos infos restent confidentielles.

>