8 produits à publier en 8 mois: le bilan d’une exécution imparfaite

Bilan Exécution

Le 2 décembre 2018, je me fixe l'objectif SMART suivant: publier 8 produits sur Organisologie d'ici le 31 juillet 2019.

Ci-dessous, mon tableau des scores (afin de visualiser ma progression). En bleu ce qui était planifié, en rouge, la réalité.

Pour voir la totalité de ces tableaux, lisez cet article depuis un ordinateur.

Aujourd'hui, il est l'heure de tirer un bilan.

Et bien avant la nouvelle année et ses nouvelles résolutions qui durent 3 semaines. 

Dans cet article, vous découvrirez:

  • les difficultés que j'ai rencontrées dans l'exécution de mon objectif...
  • les enseignements que j'en tire...
  • comment adapter mes apprentissages à votre pratique.

Et tout commence avec un pourquoi.

Pourquoi créer 8 produits en 8 mois?

Pour ceux qui étaient déjà là en novembre 2018. 

Souvenez-vous, je lance un produit qui fait un flop. Il ne fonctionne pas, et quand on est entrepreneur, quand un produit ne fonctionne pas, il faut se retourner sans tarder. Donc après une phase d'analyse je réalise que je ne peux pas me permettre de passer 2 mois sur un produit (à mon stade). Je dois augmenter la cadence afin de me protéger des produits qui ne fonctionneront pas (c'est inévitable).

L'idée de cet objectif est très simple: me pousser à produire plus, ne pas m'arrêter sur les détails et surtout... voir ce qui parle à mes lecteurs et ce qui ne parle pas.

Pourquoi ne pas me focaliser sur le chiffre d'affaires?

Parce que celui-ci est hors de ma zone de contrôle. 

Montrez-moi quelqu'un anxieux et je vous montrerai quelqu'un qui cherche à contrôler ce qui est hors de sa zone de contrôle.

Depuis ma rencontre avec le stoïcisme, j'attache beaucoup d'importance à faire la différence entre ce que je contrôle, ce que j'influence et ce qui n'est pas de mon ressort.

Et si vous voulez conserver un sommeil de qualité, je vous invite à faire de même.

Comment réaliser cet objectif?

Pour avoir traîné avec des consultants de tout genre (dans certains cas, des charlatans) je dois admettre qu'il y a un élément qui est souvent sur-estimé: la stratégie.

Et il y a un aspect qui est souvent sous-estimé: l'exécution de cette stratégie.

Et ce n'est pas les professeurs qui vous enseignent la stratégie qui ont compris cet aspect... sinon il ne serait pas professeur...

Ceci dit, l'exécution de ma stratégie était simple:

  1. Placer un sondage qui permet à mes lecteurs de me dire "je veux ceci comme produit".
  2. Travailler 30 minutes par jour sur la création du produit.
  3. Utiliser des check-lists pour réduire les erreurs.

Résultat?

Début janvier - lancement V2 Système SCOREUR

SYSTEME SCOREUR

Je tiens à dire que publier un nouveau produit, ou une mise à jour d'un produit existant, me demande la même quantité de travail.

Cependant, mettre à jour mon catalogue produit permet à mes clients d'évoluer avec mes pratiques. Je n'aime pas proposer des produits qui ne sont pas en lien avec mes stratégies du moment.

Début d'année, je me dis qu'il est judicieux de présenter une nouvelle version du système SCOREUR (système que j'ai utilisé pour générer mes tableaux présents au début de l'article...)

1/8
Produit créé / mis à jour

Début février - lancement V1 Workflowy Master

Formation Workflowy

Belle réussite! Ce logiciel qui permet de centraliser l'information (et donc d'éviter l'infobésité) a bien été accueilli. J'ai également décroché un deal avec Workflowy.

2/8
Produits créés / mis à jour

Début mars - lancement de FOCUS MANIA

Cette formation reprend la formation "Maîtrisez votre attention en 30 jours", mais elle va beaucoup, beaucoup plus loin. L'idée est simple: domptez la technologie, virez les distractions et restez concentré des heures.

3/8
Produits créés / mis à jour

Début avril - flop. 

Je travaille sur une opportunité que je n’ai pas vu venir au moment de définir mes objectifs. Je vous montre comment j'identifie une opportunité un peu plus loin dans cet article. Cette opportunité me fait prendre du retard.

Début mai - lancement V2 "Procrastination Bénéfique"

Procrastination bénéfique

Tout un programme qui vous propose de cesser de remettre à demain ce qui est important et qui doit être fait aujourd'hui.

Dans cette formation je vous invite (cependant) à procrastiner en pleine conscience... sur toutes les tâches inutiles qui peuvent simplement être ignorées.

Comme disait Peter Drucker: il n'y a rien de plus inutile que de faire parfaitement ce qui ne mérite pas d'être fait.

Je n'ai pas compté cette formation dans les produits mis à jour (j'ai uniquement travaillé la page de vente).

Début juin - lancement V1 Scan Drive Pro

SCAN DRIVE PRO

Une formation qui permet de réduire drastiquement la quantité de papier physique.

J'explique la structure de mon arborescence qui vient compléter à merveille Workflowy. Cette formation n'a pas été bien accueillie. Plusieurs raisons,

  • les vacances qui approchent?
  • L'angle de communication...
  • ou simplement parce que je n'ai pas suivi la demande de mes lecteurs.
4/8
Produits créés / mis à jour

Début juin - lancement V2 Le pro de l'email

le pro de l'email

Formation qui fonctionne toujours très bien.

Je tente un nouveau format de vidéo de présentation. Cela fonctionne plutôt bien (au vu des efforts investis). Suite à cela, je créé un guide gratuit qui partage des techniques de gestion d'emails...

5/8
Produits créés / mis à jour

Début juillet - lancement d'un service d'accompagnement personnel

Lancement suivi personnalisé

Je ne le compte pas comme un produit. Pour ce lancement, je me suis fait accompagner. Cela m'a pris pas mal de temps... (une autre opportunité que je développe plus loin).

Début août - attente active.

Je n'ai qu'une envie: publier mon prochain produit (qui aurait pu être prêt... mais, ce n'est pas le bon moment).

Inutile de lancer un produit d'organisation au mois d'août. Je n'y avais pas pensé lors de ma planification... dans mon secteur, deux mois ne fonctionnent pas très bien: juillet et août.

Début septembre - Lancement EUSTRESS

Un programme qui m'a demandé pas mal de boulot, mais que j'avais envie de sortir. À quoi bon avoir des systèmes d'organisation si ceux-ci ne sont plus tenus à jour dès la moindre pression sur les épaules.

Ce programme a bien fonctionné.

6/8
Produits créés / mis à jour

Est-ce que mon objectif est atteint?

Non.

Pas besoin d'être une lumière pour réaliser... que j'ai atteint 75% de mon objectif. Et qu'il me manque deux formations.

Mais maintenant que le constat est fait, place à l'analyse.

Pourquoi ai-je "merdé"?

Éloignez les enfants des écrans, je commence à devenir vulgaire.

Raison N°1 - Pour être productif, il faut être dans la merde.

Il est toujours plus facile après coup de trouver des raisons. L'humain est très bon pour justifier ses comportements. Mais pour faire simple, la raison N°1 qui m'a fait échouer est simple:

Nassim Taleb explique que pour innover il faut être dans la merde (vraiment dans la merde). Et je tire unE parallèle avec la productivité: pour être (vraiment) productif, il faut être dans la merde.

C'est pour cette raison que l'on a beaucoup d'énergie le soir avant une date butoir... Mais c'est aussi dans ces situations que l'on fait le plus d'erreurs (qui peuvent être critiques). Ainsi l'un des défis est de réussir à avancer sans être dans la merde.

Un vrai challenge! 

Pour le coup, mes promos me permettaient de générer du revenus même les mois où je n'arrivais pas à créer de produits. C'est bien... et d'un autre côté, je fatigue mes lecteurs et il y a d'autres problèmes à faire des promos (des problèmes qui se remarquent sur le long terme). 

Ying / Yang.

Raison N°2 - La difficulté de planifier de manière réaliste. 

Même quand on est connait le biais de l'optimisme ou "the planning fallacy"... il y a un équilibre difficile à trouver: trop ou trop peu de marge de sécurité?

Je savais qu'un produit par mois c'était serré (car à côté de cet objectif, il y avait la création de contenu, le podcast quotidien, les articles, les vidéos et ma vie de tous les jours, notamment soulever des poids). 

Si je mettais trop de marge de manoeuvre (1 produit tous les deux mois) alors 2 lancements loupés m'auraient créé des sueurs... et il m'aurait été difficile de rentrer dans une dynamique créative.

Si je ne mettais pas assez de marge de manoeuvre (un produit toutes les deux semaines), alors la qualité de mon travail aurait vraiment été entamée.

On revient à se bon vieux triangle TQR que tous les chefs de projet connaissent:

Triangle TQR gestion de projet

Temps / Qualité / Ressources.

3 éléments qui sont intrinsèquement liés. Réduisez le temps à disposition, sans augmenter les autres ressources, et c'est la qualité qui en prend plein la gueule. 

Raison N°3 - L'arrivée d'opportunités

Un autre aspect important, c'est l'arrivée des opportunités:

Dans mon cas, une grande partie de mon énergie mentale du mois d'avril (les deux premières semaines) a été dédiée à mon premier TEDx en anglais.

Vivre sans réveil TEDx

À quoi reconnait-on une opportunité?

Ses potentiels bénéfices vont durer des années et impacter positivement ma vision à long terme.

Les risques potentiels peuvent être absorbés rapidement et je peux continuer d'avancer sur mes objectifs.

En français maintenant? Oui j'y viens.

Potentiel bénéfice d'un TEDx?

  • Légitimité / reconnaissance qui augmente / facilité à créer des partenariats

Risque potentiel de ce TEDx (pour moi dans mon contexte)?

  • Je ne lance pas un produit 1 mois, perte: quelques milliers d'euros.

Est-ce que j'accepte le prix à payer? Oui.

Bénéfices vécus depuis?

  • Probablement que le logo "TED" a joué un rôle dans mon interview pour Welcome to the jungle... 
  • Peut-être que cela m'a permis d'augmenter mon taux de conversion email. Who knows?
  • Mais avant tout, l'expérience était superbe!

Une autre opportunité?

L'aide d'un ami pour développer un service d'accompagnement individualisé.

Le service est là, en fonction.

Cela m'a pris du temps et des ressources. Mais je développe une autre compétence (la vente en direct plutôt que par écrit).

Une autre opportunité?

Virer la réunionite

Le travail d'un produit (qui a comme objectif d'éradiquer la réunionite) qui sera publié dans les mois à venir avec Jean-Pierre Besse.

Parce qu'on crée le produit ensemble, il est important de prendre plus de temps (travailler à plusieurs prend souvent plus de temps... jusqu'à une certaine limite). 

travail en équipe

Comment vais-je moins merder dans le futur?

(roooh ce qu'il est vulgaire Julien)

Il y a un truc que j'ai bien compris avec la planification, c'est que cela ne fonctionne jamais comme prévu.

Partir avec cette idée en tête nous incite à réfléchir à... "Donc si cela ne va pas fonctionner comme prévu... où est-ce que cela va merder?" et donc de prendre des "mesures d'urgence" (actions destinées à augmenter notre marge de manoeuvre)

Mais l'anticipation provoque d'autres événements qui à leur tour empêchent de correctement planifier.

Est-ce que je suis en train de dire que la planification est inutile? Non. Mais qu'il faut rester agile, flexible, résilient face au chaos dans lequel on évolue. 

Si je n'avais pas fixé d'objectif, si je n'avais pas défini d'action clé et que je n'avais pas mis en pratique ce que je partage dans le système SCOREUR, je pense que j'aurai peut-être fait 2 ou 3 produits. 4 produits grands max. Et je n'aurai pas les informations pour écrire ce que vous lisez maintenant (et pour m'améliorer demain).

Ainsi un système est avantageux, même quand le plan et la réalité font chemin à part (de toute façon, ils font toujours chemin à part... sauf dans la tête des perfectionnistes).

Car le système nous donne des informations sur certaines raisons qui font que la réalité et le plan se font la gueule. 

Maintenant, imaginez si je devais faire le point sans information sur ma progression.

Mon avis serait biaisé par les événements les plus récents. Un peu comme les évaluations de fin d'année: les deux derniers mois vont influencer l'avis de l'évaluateur novice.

Un autre avantage d'utiliser un système: j'ai plusieurs fois eu des doutes. Et le système m'a permis de surpasser mes doutes. Quand j'avais des doutes... qu'est-ce que je faisais?

J'ignorais mes doutes et je faisais confiance au système que j'avais monté quand mon esprit ne doutait pas.

Pourquoi? Parce qu'un cerveau qui doute n'est pas un cerveau qui prend les meilleures décisions. Parce qu'il a peur... et la peur réduit les ressources cognitives à notre disposition.

Mon système SCOREUR... est à ma stratégie, ce qu'est une carte et une boussole à un marin sur un mer déchainée.

TRUST THE PROCESS. FAIRE CONFIANCE AU PROCESSUS.

Donc revenons à la question de ce chapitre, comment vais-je moins merder?

1. Réduire la durée de mes objectifs

Plutôt que de partir pour 9 mois, je vais tenter de partir pour 90 jours et voir ce qu'il en ressort.

2. Changer la régularité de mes actions clés.

Je vais tenter de fixer quelque chose comme "7 heures de travail par semaine" plutôt que 30 minutes par jour.

J'aime flâner. Passer du temps à marcher et ne plus utiliser de réveil. Mais quand je rentre en "transe" je peux passer des heures et des heures à bosser sur un projet.

Je suis tellement pris dans le projet que j'en perds la notion du temps et même ma faim n'y peut rien.

Et le problème avec les actions quotidiennes sur des projets qui durent plus de 90 jours (c'est une hypothèse) c'est qu'il faut être dans un environnement adéquat (ou encore une fois, vraiment dans la merde, chose que je ne suis pas). 

De plus... voyager n'est pas un environnement adéquat (et je commence à me demander si Berlin est un environnement adéquat ;))

3. Trouver un partenaire pour me rendre redevable

C'est quelque chose sur lequel il faut que je me penche.

Je vis avec un ami qui me donne des trucs et des astuces, mais il a ses projets, et sa vie. Plus j'avance plus je me dis qu'il faut que je trouve une personne avec qui échanger sur l'Organisologie.

Une personne qui comprend (peut-être mieux que moi) où j'ai envie d'amener ce projet.

L'idée de trouver une personne envers laquelle je suis redevable, c'est de créer un rythme, une dynamique.

Je remarque que quand je parle à quelqu'un de mes projets, je m'enflamme et je suis à nouveau très motivé. Et ceci durant plusieurs jours.

La difficulté de se mettre (tout seul) des coups de pied au cul

Vous avez un objectif ambitieux à atteindre et vous n'avez pas de patron?

Je le vois autour de moi.

La difficulté est de se mettre ses propres coups de pied au cul. J'espère que vous avez l'image. Si l'idée vous intéresse... j'ai créé une machine (qui est désormais en vente ici)

coup de pied au cul machine

source: http://amers-cap.com/2014/06/coups-de-pied-au-cul-il-y-en-a-qui-devront-bien-finir.html

C'est pour cette raison que beaucoup de salariés ne seront jamais des entrepreneurs (et c'est très bien ainsi, certains salariés sont plus libres que certains entrepreneurs).

Beaucoup d'entre nous ont besoin d'un manager, d'un patron, d'un collègue pour avancer. Il leur faut cette pression extérieure.

C'est d'ailleurs pour cette raison que les applications "anti-procrastination" ne fonctionnent pas.

Vous pouvez les désactiver vous-mêmes.

Alors que si vous faites appelle à moi, je vous souhaite bonne chance pour me désactiver.

Riez riez... mais les projets qui vous passionnent sont des projets qui... s'ils ne sont pas concrétisés... ne vont pas avoir de fâcheuses conséquences.

Et c'est précisément cette absence de conséquences néfastes qui nous fait tendre vers un attentisme fataliste... à la recherche des excuses perdues (je ferais si quand... les situations X seront réunies).

Mais entre nous...

  • Pensez à cette envie de vous remettre à la gym...
  • À apprendre une langue...
  • À lancer un blog...
  • À acquérir une nouvelle compétence...
  • À cette augmentation...

Ce serait vraiment top, mais bon, si je n'y arrive pas, ce n'est pas la fin du monde. Juste?

Et on repousse sans cesse nos rêves et un jour on meurt

Donc si vous avez besoin d'une pression externe, 

pression externe

Je vous propose mes services "anti-procrastination".

Si vous voulez postuler, c'est ici que cela se passe...

Autrement, le système SCOREUR que j'ai utilisé pour réaliser mes produits est encore disponible (et sera bientôt amélioré...)


J ~

>
1 Partages
Partagez1
Tweetez
Partagez