3 principes testés qui vous aideront à prendre des notes intelligentes

 

On vous a transféré cet email?

Cliquez ici pour vous inscrire

et recevoir les prochains conseils.

 

Ce n’est pas à l’école qu’on nous enseigne ce qui suit:

Si vous êtes fatigué d’oublier le 95% de ce que vous lisez… des
vidéos que vous regardez… et que vous croulez sous le contenu
intéressant à regarder, je tiens à vous dire ceci: plus de contenu
n’est pas la solution.

Votre limite se trouve dans la sélection de ce que vous consultez ET
dans votre manière de travailler ce que vous consultez.

Par exemple… cela fait depuis plus d’une année que je prends des
notes intelligentes

(oui j’ai commencé tard… mais mieux vaut tard que jamais) et cela m’a
permis de:

* D’augmenter la perspective que j’ai sur les problèmes que je
rencontre (et donc, les solutions à ma disposition)…

* D’avoir constamment des idées de présentation, de business, de
compétences à développer, d’articles à écrire…

* De passer des mots aux compétences avec plus de régularité.

Certes, je n’applique pas mon système parfaitement (je préfère rester
franc)…

Il y a des livres que je ne transforme pas en notes. Parfois j’attends
un peu trop longtemps avant de transformer mes notes provisoires en
notes permanentes… mais vous savez ce que je pense de la perfection.

D’abord faire fonctionner et ensuite améliorer.

Cette semaine, et jusqu’à dimanche, je vous prends dans mon système de
prise de notes.

Il y a une année je lançais la version 1.0 du programme Prise de notes
utiles… et aujourd’hui, la version 2.0 est disponible ici.

Aujourd’hui je partage 3 principes qui m’ont beaucoup aidé à
améliorer ma prise de notes.

1. Je vois ce que je vise

Notre attention est sélective est influencée par… les questions
conscientes (ou non) qui flottent entre nos neurones.

La preuve? Si vous prenez 3 personnes qui ont lu le même livre et que
vous ouvrez les 3 livres, vous réaliserez que les passages soulignés
sont différents. Ce qui parle à une personne ne parlera pas à une
autre.

Donc premier conseil (pour ceux qui veulent apprendre à lire pour
développer leurs compétences): ayez une question en tête à
résoudre. Cette question vous permettra d’identifier les chapitres
importants à lire… et ceux que vous pouvez lire plus rapidement ou
sauter.

Et petit conseil pour ceux qui lisent sur Kindle: désactivez l’option
qui vous dit combien de personnes ont souligné certains passages du
livre. Vous êtes unique.

2. Si je ne comprends pas, je ralentis

La plupart des gens (surtout les fans de la lecture rapide) vont faire
exactement l’inverse: quand un passage est trop compliqué, ils vont
passer à la suite. Vous l’avez deviné, je fais exactement l’inverse.

Quand je ne comprends pas une phrase ou un paragraphe, c’est une
opportunité de développer mes connaissances.

Notre cerveau n’aime pas cela. On aime ce qui va vite. On aime
comprendre parce que cela flatte notre égo.

Évitez ce piège.

Si vous ne comprenez pas un passage X, relisez-le plus lentement, prenez
une pause et faites d’autres recherches (si vous m’avez trouvé, vous
savez exactement comment utiliser internet à votre avantage…)

3. Je suis un chasseur d’idées surprenantes

Une idée qui m’a beaucoup aidé est celle du chasseur d’idées.

Dès que je lis un texte, petit ou grand, j’ai la possibilité
d’augmenter ma compréhension du monde.

Je ne sais pas quand ni où, je vais trouver les meilleures idées
(même si je peux apprendre à augmenter les probabilités de trouver
les bons livres).

Donc… chaque e-mail que je lis, chaque article de blog que je lis,
chaque vidéo que je regarde… et évidemment… chaque livre que je
lis, me permet de découvrir des idées surprenantes. Des idées qui
résonnent en moi.

Avec cet état d’esprit en tête…

* Je ne me demande plus combien de pages avant le prochain chapitre.

* Je ne me demande plus quand je vais pouvoir lire le prochain livre.

* Je me plonge dans le présent, mon attention est décuplée et mes
neurones en feu!

Mais comment prendre vos notes? Comment enregistrer celles-ci pour les
retrouver (et éviter qu’elles prennent la poussière)? Comment les
faire fructifier? Comment créer de nouvelles associations? Comment
avoir des idées brillantes?

J’en parle dans le programme Prise de notes utiles 2.0

(pour ceux qui veulent aller plus loin).

Quoi qu’il en soit… souvenez-vous de ces 3 principes qui vous
permettront d’améliorer votre pensée critique… votre créativité
et  vos compétences
.

 

 

Julien l’Organisologue.

Mon moto: d’abord faire fonctionner, puis améliorer.

Vous ne voulez plus recevoir de conseils sur la prise de notes?
Cliquez ici.

Vous restez abonné, mais vous recevrez pas mes conseils quotidiens sur
le sujet de la prise de notes intelligentes.

Organisologie, Rue Saint nicolas 12, 2000 Neuchâtel, Suisse

Cliquez ici si vous souhaitez quitter l’organisologie à jamais
(et vous désinscrire)

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez